Plume D'Ange

perso
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’Avenir Est Le Destin

Aller en bas 
AuteurMessage
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: L’Avenir Est Le Destin   Mar 15 Juil - 19:01

L’Avenir Est Le Destin

Dans le sud de là Californie, à côté des stars ou grand du cinéma. vie un homme, froid et grand à en foutre des frissons. Sauf pour quelque gosse, assez idiots pour allé pénétrer chez se dernier. Sa maison et digne des cryptes de l'horreur, du moins à l'extérieur et côté jardin. Mes à l'intérieur, c'était le grand luxe. Les grand tapis rouge sang, jonger le grand hall et les larges escaliers central. Des lustre en verre orné tout les plafonds de là maison, fessant ressortir toute sorte de toile accroché au mur. Cet homme n’était pas comme nous tous, ne fessant que le faire croire simplement. Mais non, Vonlgang Vandislas de souche anglaise. C’était installé ici dans cette maison il y à de cela déjà deux bon siècle, changeant de style, de coiffure, mais aussi d'époque sans se faire remarqué.
Un fils, un cousin, un neveu, enfin, tout passé pour que personne vois qu'il ne vieillissait pas. Jusqu’à présent rien dérangé sa vie, se qui l'arrangé largement à lui aussi. Vu qu'il ne parlé à personne, et que qui conque lui adresser là parole. Un beau jour d'octobre, une jeune femme passa devant la demeure. Elle était nouvelle ici, trouvant un charme de ses lieux étranges. L’envie dans voir plus là titilla, mais une main sur l'épaule l’interpela. Dans une légèreté souple et silencieuse, elle se retourna pour dévisager le jeune homme.
- Vous ne devriez pas entré madame
- Pourquoi devrais-je ne pas y aller ?
- Là grande légende de cette demeure et de son propriétaire annonce t-il calmement.
Elle le regardé sans branché, dans son style gothique pure cette homme était délicieusement beau. Blond châtain, coupé court et coiffé en brosse. Un grand corps musclé, avec des yeux vert bleu. La jeune femme sémecta les lèvres, se les mordilla aussi.
Seigneur dieu ce n’est pas humain un homme comme lui pensait-elle sur le coup.
Son regard sur elle, m'était un feu brûlant dans son corps tout fin. Cette jeune femme était un maigre bout de viande pour lui, mais le sourire de se dernier là fis totalement fondre.
- Qu'elle légende ? demandât-elle intimider.
- Celle de l'homme en noir bardis
- Désolé mais connais pas plus
Il eu un fin sourire, prenant son bras en retournant vers là grille. Marchant d'un pas léger et lent, il lui raconte les on dit de là maison sans rien oublier. Puis stoppa doucement, sa main sur la sienne posé sur son bras. Laura l'écouté sans broncher, de A à Z la jeune femme avais rien dit. Seul un sourire se lis sur son visage, vu qu'elle aimé se genre d'histoire. Se qui désarma l'inconnu, personne jusqu'ici aimé cela.
- Vaudrait mieux pour vous que vous partiez
Elle fut un peut déçu, mais fis un oui de là tête. Elle n’était pas la bienvenue ici, donc se défis de son bras doucement. Laura se tourna, commença à marché doucement. Puis se retourna pour une dernière question, mais il était déjà plus la. Comme évaporer part le vent, soupirant pour reprendre son chemin dans le silence.
C’était le mieux pour elle se dit-il juste.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: L’Avenir Est Le Destin   Mar 15 Juil - 19:01

Entrant simplement chez lui, avec les pensé ailleurs. Depuis le départ de la femme, il n’avait pas quitté le sourire. Passant proche des toiles de peinture, qu'il avait lui même fait et attachés. Ils avaient trouvé place dans les longs couloirs, tout à côté des bustes grecs datant de plusieurs siècles. Il se dirigea donc à sa chambre, y entra et si enferma. Allant se regardé dans le miroir, tentent de voir pour se regard sur lui. Mais rien, non rien ne si reflétant dedans. Il vivait comme tous de se siècle présent, mais avais tendance d'oublié qui il était réellement. Sauf qu'il était riche, cela qui pourrait l'oublier franchement ?
Pas lui en tout cas. surtout en entrant dans sa chambre, tout en bois massif fait main dans les années 40 voir 60. Se lieu représenté sa vie, du moins une parti. Vu que là déco et d'époque, surtout les boiseries et peinture. Mais tout était resté dans le style baroque, pour son plus grand plaisir disons. Une fois entré, Vonlgang se laissa tomber dans son lit. Celui si craqua sous son poids, mais resta debout aillant était renforcé. Il ne prit même pas là peine de se déchausser, regardant simplement la peinture au plafond. Elle représenté à ses yeux une déesse grec, dans toute sa vertus avec un homme. C’était très romantique, mais surtout magnifique à voir. Tout chez elle représenté là beauté, là grâce, là finesse d'une femme. Tout à fait là même divinité que celle de dehors, sans même savoir pourquoi il la voyait encore la avec lui.
Son odeur, voilà pourquoi, il avait encore son parfum sur lui. C’était tout à fait logique, donc se leva et fila direct à la salle de bain. Mettant l'eau chaude à coulé de là douche, se déshabille pour se glisser sous les jets brûlant. Sa peau ne réagissant pas à la douleur, se savonna et rinça. Tout en pensant à son inconnue, se qui fis réagir son corps ferme et musclé. Il repoussa cette pensé direct, pour sortir se séché afin de s'habillé. C’était nouveau pour lui, jamais au part avant il avait connus cela. Bien sur, il avait eu des plaisirs avec certaines. Mais jamais en pensant, encore moins sous là douche. Se fus tellement étrange qu’il ne se coucha pas, tournant juste en rond dans la maison ou devant les fenêtres. Avec l’espoir s’en doute, d’une ombre dans la nuit devant la maison.
Mais non, rien se passa se soir la ni la journée d’ailleurs malgré lui. Le pire était que Halloween arrivé vite, sachant qu’il allé vite êtres dérangé part les petits monstres. Ou les plaisantins qui voudront tenté de rentré, chose qui ne lui tardé vraiment pas. Allant devoir utilisé ses pouvoirs et force contre eux, voulant protéger sa maison et ses affaire mais surtout son secret. Vonlgang ne voudrais pas devoir déménagé de la, aillant arrivé a tout caché juste là après temps d’année.
Rien cas y pensé son corps se refroidis d’un coup, aillant plus eu besoin de douche brulante durant les jours suivant. Qui se passa sans inconnues ni problème, mais le soir de ses cauchemar arriva aussi comme une flèche. Aillant joué le jeu des déco, mais juste dehors et non dedans. Ou a peine un peut a l’entré, histoire que personne ne se doute de rien. Mais pourtant le jeune homme se sentais étrange, comme si quelque chose allé se produire ou lui arrivé. Bien pour cela qu’il ne sorti pas d’ici, restant confiné dans sa belle demeure bien calme come endormis. Entendant d’où il était les va et viens des jeune et oins jeune, défendant juste son territoire des inconnue ou des yeux trop curieux. Il pouvait voir d’où il était tout style de monstre, même si personne ne pouvais imaginer ou il se trouvé. Bien trop haut pour leurs petit regard joyeux et distrais, chose qui lui allé largement bien vu se qu’il désire.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: L’Avenir Est Le Destin   Mar 15 Juil - 19:02

Le nuit était déjà bien commencé, quand il senti un problème mais dedans et pas dehors. Son alarme corporelle lui informa un intrus chez lui, donc se bougea pour descendre simplement sans bruit et dans le noir. Il avait était tellement préoccupé part tout ses jeune, qu’il en avait oublié de surveillé les portes aussi. Arrivant enfin dans le grand hall d’entré, une ombre fine si trouvé planté la a regardé tout se qui si trouvé accroché. Sentant son corps réagir et un grognement dans sa gorge, Vonlgang regarde la personne faire au centre tourné sur elle-même sans rien touché. Toute de noir vêtue comme lui, dans un même style mais pas du même monde. Stoppant face a lui, comme pris dans ses yeux qui brillé dan le noir
- Sortez d’ici
Un petit saut, puis un bruit sourd sur le planché. Se fus la ou il comprit son erreur, donc approcha et si baissa pour la retourné. Il en eu le souffle coupé a la vue de sa belle endormis, la soulevant bien dans ses bras pour monté tout en haut ou il si trouvé. Déposant la jeune femme sur le grand lit qui si trouvé, la mettant bien pour retourné a sa fenêtre. Il allé pas la laissé la inconsciente, ni la mettre dehors au risque qu’un s’attaque a la jeune femme. Il n’était pas cruel, juste résolu à la faire sortir de sa vie. Se reperdant dans son jeu avec les jeunes, dans le noir de la pièce avec juste une lueur de la lune sur lui. Assis sur le rebord, avec la fenêtre ouverte simplement.
Le regard rivé vers le bas sans imaginer la suite, avec un sourire aux lèvres jouant a leurs faires peur. Part moment il tourna le visage vers elle, y allant même pour caressé son doux visage du bout des doigts. Ses cheveux si fin comme du fil de soie, ses lèvres si chaude et son cou si… il ne pouvait pas, non, il ne devait pas continuer ainsi donc se força a retourné a son coin. Son visage avais était trop proche du sien, mais cette odeur seigneur sa le rendais fou. Repartant donc dans son jeu en voulant l’oublié un peut, mais senti a un moment étant comme perdu une main plate sur son épaule dans son dos.
Tout était sombre, la lune avait bougé quand il ouvrit les yeux. C’était la seul chose qu’elle pu et su voir de lui, mais les referma via sa main glissante sur sa joue. Se rapprochant dangereusement de lui avec se corps si fin, mais s’en sentir aucune peur juste de la curiosité. Sauf qu’il disparue de la, finissant dans un coin de la pièce encore plus sombre. Mais elle le retrouva et venu même le bloqué, sauf qu’elle en fut sa proie bien vite. Faut pas joué a se jeu avec lui, pouvant d’un coup la bloqué lui aussi contre le mur et son corps dure. Se qui se produit d’ailleurs, sentant son souffle se coupé a se geste si rapide. Le visage a son cou afin de la sentir un peut, mais non aucune peur ne sortais d’elle. Alors n’importe qui d’autre serais parti en courant, pour sa part elle resta la en le laissant faire avec son corps si fin mais désireux.
- Part d’ici et ne reviens plus jamais
- Non
- Part et ne reviens plus, en la regardant dans les yeux. C’est un ordre…..
- Non
Il eu un grognement qui la fis tremblé, mais pas de peur juste de plaisir contrairement a se qu’il aurait imaginé. C’était une femme très têtue, sachant à présent qu’il n’arriverait à rien avec elle. Pas de cette façon la du moins, reste a lui donné se qu’elle désiré puis elle partira loin de lui. Comme a chaque fois, se retrouvant toujours seul le lendemain. Il la tenue part le cou en se décalant d’elle, alors qu’il senti ses mains sur son torse serais son t-shirt noir. Cette femme arrivé à le rendre fou, la lâchant en se reculant de l’autre coté de la pièce. Non il ne pouvait pas, Vonlgang devais résister a la tentation. Car ce n’était pas la même force qu’il y a quelque jour, oui, c’était plus la faim et elle server de repas a ses yeux.
Piège
Direct il la fit descendre en le la laissant plus faire, chaque années c’était pareil et sa allé pas marché cette fois si. Non il allé pas tombé, pas avec cette pauvre innocente trop borné pour réalisé le danger. La foutant juste a la porte en restant dans l’ombre, pour bien la refermé et soufflé a se départ. Tendis que dans son jardin des pas se fessais entendre, fronçant les sourcils pour juste allé voir qui c’était encore.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: L’Avenir Est Le Destin   Mar 15 Juil - 19:05

Elle était la comme poussé pas un loin, elle avait senti en elle quelque chose d’étrange toute la soirée. Laura venais juste d’arrivé, regardant les rose noir dans un sourire en les caressant. Les sentant aussi sans les abimé juste, puis avança vers le perron et le monta. Se souvenant de cette homme si beau qui l’avais prévenu, mais avais envie de voir plus de ses yeux que se que l’on dit de cette endroit. Puis cette douceur malgré la froideur de ses main, l’envie était de le revoir depuis se soir la. Donc mis la main sur la poigné, son corps fus transpercé d’un énorme frisson électrique. Comme si le danger était derrière, mais ce n’était pas sa qui allé la stoppé loin de là.
Il ne lui fessait pas peur, cet homme noir la passionné plus qu’elle en avait peur. Sentant sur son épaule une masse massive, stoppant son geste d’ouverture mais pour uniquement se retourné. Les lèvres et la gorge séché d’un coup, voyons qu’une ombre noir mais reconnu l’homme. La forme et la taille l’avais trahi, se qui lui donna un petit sourire même si une autre masse venu a sa taille. Le laissant juste faire comme attiré, fermant même les yeux de sa main froide a son cou qui bouillé tellement. Se sentant fiévreuse depuis le début de la soirée, encore plus sous ses mains et dans ses bras. Un bras sous ses jambes et l’autre dans son dos, la portant comme une marier en la fessent entré. Mais quelque chose la fis descendre vite et reculé, le regardant dans l’ombre avec des yeux mauvais. Regardant le lieu, sentant son cœur se déchiré a des odeurs ici et sur lui. Cela la retourna, refusant son touché a presque le cogné ou griffé. Cela lui donné envie de vomir, la main devant la bouche en devenant blanche rien cas l’idée.
- Une femme sa pu la femme toi aussi
- Je viens de la foutre dehors jalouse
- Sa me rend malade vampire
Il eu un grognent, en la portant sur son épaule et monta net a sa chambre. Pas la ou il était avant, non vraiment sa propre chambre et si enferma avec elle. Aillant rien eu le temps de réalisé, Laura se retrouva sur un lit très grand et si moelleux. Mais surtout nu d’un seul coup avec un drap de soie sur son fin corps, alors qu’il disparue dans une autre pièce et entendis de l’eau coulé. L’odeur avais disparue de sur elle, mais surtout de la pièce et de sur lui. Observant se lieu si sublime, s’enroulant de la soie un peut pour se levé et venu vers lui. Une petite lumière passé sous la porte mis ouverte, si fessant glissé vu sa fine taille pour l’observé dos a la porte.
Laura du se retenir même au mur, si chaude a cause de se qu’elle y voyait sous ses yeux. Approchant et venu glissa sa main dans son dos, l’eau était chaude mais vu sa chaleur cela lui fis rien du tout. Le voyant se retourné pour tombé dans ses yeux, sa main lâcha le drap et se fis entrainé contre lui. Sentant un corps dure et musclé, mais surtout quelque chose d’autre encore plus dure et vibrant contre elle. Ouvrant un peut la bouche en cherchant son souffle, se perdant sous ses douce mains qui la caressé et maintenant en place. Car ses jambes menacé de cédé, d’ailleurs sa en fus le cas a la senteur de ses lèvres a son cou.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: L’Avenir Est Le Destin   Mar 15 Juil - 19:05

D’un coup porté et sortant de la douche, se retrouvant enroulé de la soie même encore mouillé, pour allé sur le lit mais la avec lui. Sous lui qui vibré rien que pour elle, juste séparé part se fichu drap qui la désespéra. Une main puis deux trouva le passage pour venir frôler sa peau, chose qui la remplit de frissons de plus en plus dure a supporté. Surtout avec son souffle a son cou, sa propre main osa venir sur sa nuque en se glissant dans ses cheveux. Il dégagea ses cheveux de son chemin pour mieux en profité, sentant sa main serrais sa nuque mais surtout son corps le réclamé en entier. Car elle se bougea en penchant la tête en arrière, mais ouvris aussi un peut les jambes sous son poids.
- Ahhhhhhhummmmm
Se fus se moment ou il choisi de la mordre en pleine veine, ne pouvant plus tenir plus en lui retirant se satané draps et la recouvris de son corps. On y voyait plus que son bras et main, les ongles entré dans sa peau du a se que cela pouvais lui procuré. Mais aussi son visage penché dans un extase impossible, encore plus en sentant la barre dure a l’entré de son jardin. Glissant une jambe a sa taille se fus un moment romantique, prenant tout leurs temps mais ne pu que se donné un a l’autre sans préavis de fin. Grognant gémissant et transpirant de plaisir, leurs corps ne fessais plus qu’un alors que son sang était a lui a présent. Se sentant si comblé après c’est deux ou trois heures avec elle, se retrouvant après tout cela sous les draps de sois l’un contre l’autre. Laura un peut surélever sur son torse a le regardé, glissant ses doigts sur sa peau avec un fin sourire.
- Tu ne me feras plus jamais partir vampire
Il en grogna de joie en la serrant fort contre lui, les doigts venant serrais ses hanches pour l’approché de son visage. Chose qui marcha, car ses lèvres venu sur les sienne et lui offris un baisé brulant. Prenant grand soin à la faire glissé sous lui encore, pour venir gouter son cou mais de l’autre coté. Elle en venu serrais ses fesses a cela, les jambes de chaque coté de son corps en venant a son épaule. Elle était comme emporté part tout cela, se sentant à la fois trop faible mais aussi excité part se qu’il fessait. Le mordillant et jouant a cette endroit, pour finir part serais et le perça du a son geste. Venant de choisir cette instant pour entré encore en elle, serrant sa nuque et entrant ses ongles dans sa peau. Tout son corps se remis en action avec le sien, encore plus a se gout sucré dans sa bouche qu’elle ne pu faire que boire. Comme enivré part son sang, se sentant vite a bout de tout qu’elle ne pu que céder sous lui en fermant les yeux et le lâchant aussi.
Se sentant juste vidé avec lui encore a son cou, ses mains venant le remplacé mais ne pouvais plus rien sentir ou faire. C’était à peine si elle respiré encore, donc se laissa porté sans même se battre. Laura ne savais pas a quoi s’attendre, mais mourir de ses main après cela était une chose du bonheur dans sa façon de le faire. Le remercient d’un fin sourire avant de rendre l’âme, aillant senti ses lèvres une dernière fois contre les sienne. Puis plus rien pour elle, juste pour lui qui après se baisé la couvris en la couchant bien. Tel une princesse endormis, puis se posa a ses coté pour ne plus y bougé.
Le temps passa quand aucun ne bouge, peut êtres même des jours ni fessant pas attention. Disons qu’il n’avait besoin de rien, juste d’elle contre lui sa lui allé. Encore plus de la sentir reprendre vie, certes très doucement mais surement. Cela voulais dire que sa avais marché, contant de lui et de se qu’il avait fait. En faite Vonlgang ne voulait plus la lâché, la gardé a vie pour l’éternité avec lui. Aillant juste laissé tout agir a sa place, se que son vampire désiré de cette jeune femme. Espérant qu’elle ne lui en veut pas, car aucun acte de retour existé a vrais dire. Sentant leurs sang mélangé bougé dans leurs veines, le fouettant de plus en plus qu’elle se réveille. La regardant enfin en levant le visage, pour y voir des petit yeux s’ouvrir afin de le regardé. Souriant et venant lui volé un baisé, sentant cela elle grogna et mordis sa lèvres de ses crocs.
- Va si je suis cas toi
Se qu’elle fit direct a son cou, mais fis attention de ne pas le vidé tout de même. Levant son visage en se lichant les lèvres, du sang coulé sur le coté. Venant le liché lui-même, signe que tout allé bien pour les deux. Même si l’avenir s’avancé plus dure, en cette instant les deux était léger et heureux. Etant ensemble pour temps d’années, tellement de bon moment a deux qu’ils ne s’en plaignirent pas. Commençant juste a désinfecté de l’odeur de l’autre les pièces, pour ne plus sentir la jalousie d’une dans la demeure. Y restant même après tout cela, vu que c’était leurs ports d’attache pour une nouvelle grande vie à deux.

FIN

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Avenir Est Le Destin   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Avenir Est Le Destin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croire en son avenir
» l'avenir est il écrit ?
» L'avenir des "méchants" dans Bleach ...
» Avenir quizz
» [Roger, Marie Sabine] Vivement l'avenir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume D'Ange :: FICTION :: VAMPIRES-
Sauter vers: