Plume D'Ange

perso
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’ECOLE DE LA VIE

Aller en bas 
AuteurMessage
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: L’ECOLE DE LA VIE   Sam 26 Jan - 2:31

L’ECOLE DE LA VIE

Bienvenue dans l’état de la Californie, le soleil brillait comme pratiquement tous les jours de l’année. Les plages avec leurs vagues et le sable doré, les filles mis nu avec les soirées dans les grands clubs. Les stars et les magasins avec les avenues connues, le paradis pour tout le monde.
Oups non je me trompe largement désolé
Les personne comme moi qui on pas un rond en poche, ceux là sont en dehors dans les bas quartiers. Sois coincé avec les gangs sois avec des affaires louche, enfin il y a pas de limite là bas a si une la loi du plus fort. Peut s’en sortent vivant et entier, il faut vraiment une bonne étoile pour que sa arrive surtout aux jeunes. Ou de bonne idée pour ne pas tombé dans la délinquance, comme j’ai fait et sa ma plutôt bien réussi enfin d’après moi.
Je suis Eddy et voici mon histoire
Tout a commencé quand j’avais neuf ans, quand mes parent pour cause de travail on du déménagé. Oui je ne suis pas née ici mais a New-York dans les petits quartiers, donc le changement aller pas trop êtres dure vu qu’ils mon rassuré sur l’endroit ou on devait aller. Une nouvelle maison avec de nouvelle tête je me disais chouette une nouvelle vie, mais en arrivant rien de se que j’avais connu aller changé. Entre ici et là bas c’est pareil les bas quartiers, les gangs les ennuie et les affaire illégaux dans tout les coins de rue. Moi qui ne rêvé de devenir star ou quelqu’un de connu c’était loupé, enfin c’est se que je pensé a cette âge là mais j’ai du faire avec comme on dit. On ne choisi pas sa vie surtout étant qu’un enfant, mais à présent que j’ai vingt huit ans je peux enfin vivre mes rêve. Mon jugement de la vie avait aussi changé au fil du temps, des histoires vécues et bien entendu des personnes rencontré.
Je devais avoir bien onze ans quand sa commencé, je m’étais laissé entrainé dans une petite bande de racaille. Vol et saccage a était ma vie depuis mon arrivé dans la banlieue, jusqu’au jour ou sa basculé en horreur juste pour un portable.
On était par petit groupe de trois, histoire de moins se faire remarqué. Tyler Karl et moi on était parti dans les rue, marchant et piquant certain truc par ci par la. Rigolant et bousculant des fois quelque personne en courant, peut après on se trouva au square et trouva un portable au sol. A droite personne et à gauche non plus, donc Karl alla le ramassé en restant prudent. Avec Tyler on rigolé encore a se poussé en le regardant faire, quand d’un coup on entendit un << BOUM >> venant de derrière notre ami. En réalisant le bruit je me mis à l’ abri en cas d’un autre coup de feu, mais vis quelqu’un au sol ou était mon ami juste avant.
- Karl tu va bien ? (Pas de réponse) Karl répond moi mec
Je pris mon courage a deux main et sorti pour aller vers lui, Tyler fis de même et vis du sang au sol sous lui. Une balle dans le dos l’avait transpercé de part en part, il était << mort >> le premier que je vois de ma vie autre cas la télévision. On se recule sans un mot regardant au tour de nous, entendant les sirènes de flic donc parti direct dans les buissons. Je sais sa était lâche mais valait mieux vu tout se qu’on avait sur nous, se séparant sur le site et rentra a la cité pour ramené le butin.
Certain je n’oublierai jamais se moment la de toute ma vie, encore moins la suite quand j’ai croisé un grand vers mon bâtiment. Il parlait avec les gosses plus petit que moi pour la plus part, et les prévenait de se qui risqué de passé si ils tombé bas et leur donna un papier. En mis approchant je pensé à Karl a se qu’il aurait pu faire, si le mec serait venu quelque année avant pour nous dire pareil. Les choses aurait peut êtres était différent, mais rien m’empêche de changé les choses a partir de maintenant. Du moins pour ma vie tend que je ne suis pas mort, comme il a dit on a tout le temps de vivre que rien apporte la violence.
- Surtout la gratuite sans raison apparente sorti direct de ma bouche.
- Il à raison je sens que tu a pas mal derrière toi pour dire ça jeune homme
- Eddy et oui pas mal on va dire
- Bien Eddy veut tu nous dire tout cela ? demande-t-il gentiment
- Je me disais que si quelqu’un serait venu nous parlé comme vous le faite il y a quelque année les choses ne serait peut êtres pas pareil fis-je doucement. Et peut êtres mon cop serait en vie encore a cette heure la rajouté-je tout bas. Comme je me dis il a perdu sa vie juste pour ramasser un portable au sol et Boum une balle dans le dos
- La première chose qui tes passé par la tête c’est quoi ?
- La revanche fis-je en montrant le tel je voulais le vengé mais sa servirait a quoi ? À rien à si me faire tuer a mon tour s’en doute rajouté-je d’un sourire en coin.
- En effet la vengeance ne serre a rien juste a empiré les choses tu et bien intelligeant pour ton âge fiston
Je hausse les épaules et lui donna le portable pour aller vers le bâtiment, après tout j’en avais plus besoin et entra pour monté chez Tyler. Le retrouvant devant son entré et lui passa tout se que j’avais, pour repartir direct après sorti et marcha vers ou je vivais.
Depuis se jour je me suis juré de ne plus faire de connerie, peut on comprit mon choix mais bon c’était ma vie et a moi de choisir. J’en avais fait des cauchemars et cela pendant plusieurs moi, mais personne en a jamais rien su que j’étais avec Karl a se moment là. Peut après je m’étais trouvé une autre passion moins dangereuse, j’aidai dans une salle de sport et m’entraina gratuitement en échange. C’est là bas que j’ai recroisé le mec alors que j’avais quinze ans, Tyler m’avait suivi sur se coup la et sans hésité après se soir là. La boxe le karaté et la capoeira rythmé nos soir et moment libre, sa ma pas mal apporté rien que la métrise de sois.
Les filles adoré êtres avec moi, mais bien souvent juste comme protecteur. J’en profité aussi jusqu'à ma première vrais histoire d’amour, a mes dix sept ans une amie de Tyler connu dans une soirée. Morgane une brune aux yeux vert qui a duré que deux mois, elle fessait trop sa Barbie et en avait un autre a mes souvenir. Puis est arrivé Charline avec ses boucle blonde et c’est yeux bleu, un bijou cette fille mais du déménagé dans une autre ville. Je n’avais pas de chance de se coté là, même si niveaux boulot tout aller super bien. Car a mes dix huit ans j’ai était engagé comme prof a la salle, c’était un beau cadeau d’annif vraiment je ne pouvais espérer plus.
Sauf que le même jour j’avais était accepté comme barman dans un café / bar, le tombeau recruté depuis peut et sa m’avait bien tenté de voir du monde. Part chance je ne fessais que la journée étant mineur encore, donc le soir j’étais a la salle pour les cours. Sa me fessais de grosse journée mais j’adoré sa travaillé, puis fallait bien pour payer une voiture et de quoi vivre, pour mon future chez moi situé entre les deux boulot. Mes parents repartez a New-York me laissant seul ici sans surveillance, je ne voulais pas y retourné ma vie était ici point. Ils avaient bien vu que j’étais indépendant, surtout que je savais me débrouillé seul. J’aller enfin pouvoir vivre une nouvelle vie hors des quartiers, mais bien entendu sans oublié d’où je viens ni se qui c’est passé.
Un samedi soir j’avais une soirée avec Tyler a quelque pas de mon appart, on ne savait pas dans quoi on s’aventuré encore. Car c’était le patron du bar qui nous avait invités, pour je ne sais plus quel raison d’ailler mais je ne pu que dire oui. Donc une fois un pantalon noir, un t-shirt blanc et une chemise noir sur le dos. Je parti vers le lieu en fronçant les sourcils, voyant une splendide demeure donnant sur la plage.
- Wow tu et sur que c’est ici ? Fis Ty bouche bé
- Ben oui c’est l’adresse en tout cas
On sonna et attendis que quelqu’un vienne nous ouvrir, Aline nous ouvra bien vite et avec le sourire habituel. La femme du patron était une merveille sur tout les point, elle était adorable nous amenant dans le jardin, remplis de monde diverse de tout niveau social. Je ne sais pas trop se que on fêté mais sa rigolé bien, j’adore les soirées comme sa avec se mélange et alla dire bonjours. Du moins a certain que je connaissais avec un grand sourire, il y avait des vieux et des jeunes mais aussi de belle filles. Donc une qui j’avoue me plaisais plus que bien, Mariella brune lissé jusqu’au bas du dos et une allure raffiné. Mais moi a coté d’elle je passé pour un guignol sans file, elle osé même pas me regardé sans même savoir pourquoi.
- Eddy tu es avec nous ? Eddy ?
Je secoue la tête et la tourne vers mon patron et Tyler qui rigolé, mes yeux se leva au ciel de les entendre on entendait qu’eux. Pas du tout discret on va dire car tous se retourne vers nous, comment se faire ridiculisé et portait l’attention des autre sur une personne. Encore plus quand une sauterelle du nom d’Anna saute sur mon dos, la fille du patron avait douze ans et elle était adorable.
- Coucou ma princesse sur patte
- Coucou mon Eddy tu viens que je te présente a des amies ?
- Oh mais tout se que tu veux princesse
Elle me fit son plus beau sourire et me tira part la main en avançant, sa me fis rire et sourire à la fois. C’était la seul fille qui arrivé a me manipulé on dire sa ainsi, impossible a résisté a sa bouille d’ange et a ses yeux d’émeraude. Donc la puce me présenta plusieurs personne et certain bien connu, quand elle me tira trop et bouscula une personne de dos.
- Anna doucement désolé vous avait rien j’espère ?
- Euh non c’est rien je suis entière
- Oupssssss désolé Mariella ce n’était pas voulu vraiment fit-elle en ricanant. Voila mon amoureux Eddy
Je ne pu retenir mon rire a c’est mots trop mignon, mais elle me regarde et fis une moue toute triste. Je me baisse et la pris dans mais bras et la porta bien, caressant ses cheveux et lui sourit avec un baisé sur le front.
- Oh une belle bouille triste
- Oui bonne a mangé surtout
- Ahhhhh nonnnnnnnnnnnnn pas sa pitié tout sauf sa
- Des chatouille et bisous partout ? Fis-je en ricanant et Mariella aussi.
- Non plus mon Eddy pas sa dit-elle en posant sa tête dans mon coup et ferma les yeux.
- Alors un gros câlin jusqu'à que tu t’endormes princesse tu et fatigué ?
Elle me fit un oui de la tête et lui caressa les cheveux tendrement, embrassant sa tête la pauvre avec sa maladie. Sa la fatigué de plus en plus pourtant elle était toujours a font, elle était un peut comme ma sœur et je l’aimé que trop cette puce. Mariella du coup me parla un peut trouvant sa mignon, mais dommage aussi pour la petite qui pouvais mourir à tout moment. En fait c’était la nounou de la petite quand sa mère, ni son père pouvais la gardé avec eux.
- Je t’aime Eddy
- Moi aussi princesse je t’aime dort va si repose toi
- Eddy tu viens j’ai quelqu’un a te présenté
- Oui patron j’arrive fis-je en y allant après m’êtres excusé auprès de Mariella. Bonjours messieurs
- Voila deux chercher de talant pour un film John et Paul et voila Eddy un de mes barman et le prof de capoeira de ma fille
Ils me sourient tout les deux et on parla sans que je lâche la petite, continuant mes caressent et la serrant bien en les écoutant. J’étais comme dans un rêve faut dire a se moment la, tournée un film avec eux et certain des meilleur de mes cours et Tyler. Même lui en croyais pas ses yeux a vrais dire, mon rêve devenais peut êtres réalité a se moment la qui peut le dire. Mais la vie est loin d’êtres si facile et Anna me le montré a chaque moment, quand on croit que tout va bien c’est la ou tout s’écroule d’un coup.
Déjà dix ans que je bossé a la salle j’avais enfin vingt et un ans, je pouvais dire que j’étais libre maintenant. Même si je les toujours étais a vrais dire et cela depuis petit, mais j’avais des responsabilités a présent les boulot l’appart et plein d’autre chose. Comme tout les soirs de semaine j’y étais mais la a la salle de gym, sortant a peine des vestiaires allant vers les machine m’entrainé un peut. Quand une tornade de quinze ans me surpris, Anna me sauta net dans les bras pour finir les deux au sol. J’étais mort de rire en la tenant bien contre moi, c’était devenu une habitude à force mais la il y avait pas cours. En prime il y avait école, donc qu’es qu’elle pouvait bien faire ici ? J’espéré juste qu’elle ne soit pas malade encore une fois. Mais pourtant c’était le cas, en voyant son père arrivé avec une tête dans les bas font.
- Mauvaise nouvelle du doc ?
Il ne me répondit pas, partant dans son bureau se qui me fis mal et soupiré. La petite resta contre moi a me serrait bien, je savais comment lui donné le sourire. Donc je me redresse avec elle dans mes bras, quand je vis Mariella dans l’encoignure de la porte. Elle était si belle, les cheveux lâché dans le vent de sa démarche lente. Tout était si parfait a se moment la, Anna contre moi et la plus sublime des femmes devant mes yeux.
- Puis-je savoir se qui se passe ? Ou vais-je devoir me mettre a genoux pour savoir ?
- Anna tu peux aller me cherché une bouteille d’eau s’il te plait ?
Elle descendit de mes bras et y alla, je compris donc que la petite ne savais rien et que c’était grave. Je me retourne vers la jeune femme, la regardant et croise les bras.
- J’attends
- Anna en a plus pour longtemps, elle peut s’écroulé a tout moment et nous quitté et bien sur elle ne le sait pas.
Je fis un geste juste pour me retenir, j’en croyais pas mes yeux la vraiment. Sa me brisa le cœur au point d’en fermé les yeux, j’aurais préféré d’êtres a sa place qu’elle ne meurt. Ma main au cœur se me retrouve assis sur un des matelas de gym, l’autre a me frotté le visage en la regardant au loin revenir toute joyeuse. Avec le sourire elle tendit la bouteille d’eau a Mariella et ma saute dessus, un sourire venu sur mes lèvres en la serrant et la chatouilla un peut. J’aimé l’entendre rire car sa fessai d’elle une fillette vivante, puis elle parti en courant se caché en donnant un coup a un sac de boxe. Elle aimé ses sac plus que tout, sa l’aidé a oublié qu’elle était malade surtout. En Anna il y avait une force a tout cassé, mais au font une fille démolie part la vie de souffrance.
- Tu ne m’auras pas Eddy hahaha
Je la regarde avec un sourire taquin, mais le temps de me levé elle s’écroula au sol. Je cours vers elle et la prit dans mes bras, Mariella poussa un cri qui alerta tout le monde. Je l’allonge sur les matelas et lui fis la réanimation, du moins je tenté car son cœur avais stoppé net. Ils appelèrent les secours, alors que je continue mes gestes ne voulant pas la laissé partir. Cela me projeta des années bien avant, avant sa rencontre quand j’avais onze ans et la mort de Karl. Je chassé ses souvenir pour revenir au présent, la c’était Anna ma princesse sur patte. Mais rien ni fessai, même pas quand les ambulanciers était la. Elle était parti avec les anges, je la pris donc dans mes bras voyant son père arrivé et cacha son visage contre mon torse. Son bras tomba dans le vide, mon patron tomba a genoux en voyant sa et Mariella se mis dans mon dos et me serra en lui caressant la tête.
- Vole haut princesse, que les anges veillent sur toi…
C’était la dernière phrase que je me souvenu de se jour la, mais aussi de mon passé et de Anna avec le sourire avant de tombé. Cette phrase avais était part ma copine présent, avec les larmes coulant dans mon cou de tout cela. Après son enterrement je ne l’avais pas revu a mariella, se ne fut que deux ans après au club ou je bossé encore. Du moins la ou je bosse encore a cette date la, oui déjà quatre ans que Anna et morte. Ma vie avais stoppé la avec elle, mais a reprit avec les retrouvailles. Trois boulot une copine et Tyler qui lui et toujours insortable, car en effet j’étais encore barman et prof de capoeira mais aussi cascadeur ou figurant pour les films. Mais le vide était encore la, ma princesse sur patte avais laissé se vide en nous quittant sans même un au revoir juste un sourire. Ma vie avais changé du tout au tous, cela grâce a des personnes et mon intelligence de ne pas avoir vengé Karl. Mais aussi a Mariella qui ma fait revivre, comme quoi une personne pour tout changé dans la vie d’une autre. Dans tout les sens du termes, autant mauvais que bon si tu veut tu peut tend sortir j’en et eu la preuve de mes propre yeux.

EDDY

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
 
L’ECOLE DE LA VIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecole de Catch
» Gala de fin d'année Ecole de danse Artkdanse
» site de l'Ecole Militaire de Haute Montagne de Chamonix
» Ecole: garçons et filles séparés
» Dessin d'ecole d'art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume D'Ange :: FICTION :: INCONNU-
Sauter vers: