Plume D'Ange

perso
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vacancy in L.A

Aller en bas 
AuteurMessage
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:22

Destination plage et palmier en vu, promenade et boutique en projet. Flâné et repos assuré, drague et sorti en provision. Voila un bon programme pour des vacances réussite, du moins en priori, si tout se passe comme prévus. Faut-il aussi que quelque chose, quelqu’un vienne rien changé a tout cela. Malheureusement ou heureusement, je ne regrette rien à mes choix.
Le destin en a voulu ainsi, on ne peut rien y changé après tout. Les embuches de la vie, permet d’avancé après tout non ? Enfin c’est ainsi que je vois la chose moi. Si c’était tout rose, sa ne serait plus amusant de vivre. Se sont les aléas d’une existence, parmi temps d’autre sur terre.
Le rêve peut avoir plusieurs aspects, réalité ou fiction voir prémonition. Faut-il encore y croire, se qui et pas le cas de tous. Tout le monde et unique, voila se qui fait de moi une personne unique.
Je suis Naya, une grande brune aux cheveux très longs. Née à Hawaï, mais a grandi a Paris depuis mes cinq ans. Le physique d’une vraie vahiné, qui se trouve bien utile pour la drague. Sauf que la vie et pas si facile, car je suis en fauteuil roulant des suites d’un accident. Si retrouvant peut êtres coincé a vie, avec le soutient précieux d’Eric. Mon petit copain et meilleur ami, qui a toujours était la depuis mon arrivé en France. Oui on se connait depuis l’école, on ne sait jamais séparait.
A l’heure qu’il est on et encore l’un a coté de l’autre, dans le lit a se reposé. Enfin surtout lui, vu qu’il a bossé toute la nuit. C’est un maitre chien dans la gendarmerie, alors que moi-même j’en fessais aussi parti, sauf étant gendarme simplement. Voila d’où viens mon accident, une balle perdu dans le dos. Six mois déjà que cela c’est passé, que je suis coincé la dedans. Sans pouvoir marché ni bougé, encore moins conduire. En gros, je dépends d’Eric et ma famille, qui m’aide bien part moment.
Sa ma surtout privé de ma passion, du moins une d’elle vu que l’autre je peux encore. Si je ne peux plus danser, chanté sa je peux encore pour la joie de tous. Avec mon rêve, celui de retrouvé l’usage de mes jambes. Ainsi que de partir à L.A, juste pour des vacances et le réconfort. J’en n’ai vraiment besoin, sa ferai une pose surtout. J’étais prête à y allé seul, mais Eric ne veut pas. Donc pas le choix, ma meilleure amie Sunilda vient avec moi. On c’est rencontré sur le net, grâce à un forum. Sun a trente ans et moi vingt neuf ans, avec plein de points en commun. D’ailleurs, elle devrait arrivée dans deux jours. Vu qu’elle vie dans le sud, a peut êtres deux heures de Paris en train. Grande métisse, un physique mannequin. Avec des courts cheveux noirs, les yeux gris vert et une peau dorée.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Mar 26 Juin - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:22

La Rencontre

Mais en attendant se jour la, j’avais de quoi faire ici. Déjà se lever sa serais bien, puis allé chercher mon passeport a la mairie. Ohhh oui aussi passer prendre les billets, puis enfin magasin avec Jessy. Donc une fois douché et habillé, j’envoie un SMS à ma jeune sœur. Car j’allé faire tout le reste avec elle, Jes comme je la surnommé. C’est avec un sourire, qu’elle venu me retrouvé a la maison.
- Salut ma poule
- Tien salut lavette envoya Éric a ma sœur avec le sourire
- Bon toujours le grand amour je voix
- Pour ne pas changé sœurette…
Un rire sorti de ma bouche, car cela avais toujours était ainsi entre eux. Bon ce n’était pas méchant non plus, mais elle savait que lui et moi ce n’était pas pour la vie. Disons qu’elle fait des rêves, me voyant avec un autre debout et marchant. En général ma sister ne se trompe jamais, du moins jusqu’ici. Un beau et grand homme, blond ou châtain clair avec de l’allure. Car Jessy avais eu juste pour le fauteuil, dire que je ne voulais pas la croire.
Nous voilâmes enfin parti pour la mairie, dans sa voiture en chantant et rigolant. Je me foutais un poil de sa gueule j’avoue, vu avec qui je l’avait vu la veille. Un vrais clown Rob, le gars même qui l drague ouvertement. De taille moyenne, avec un charme dingue. Des yeux bleu gris a tombé, drôle et gentil surtout. Si je peux partir a L.A, c’est grâce a lui. Travaillé comme pilote, à des avantages vraiment. J’ai donc pu profiter des réductions, puis de se qui va avec tout sa.
J’étais au ange quand j’ai touché le passeport, je voyais déjà les palmiers et le sable fin de Venice Beach. Sortant de ou on était, mon souffle et mon esprit revint. Allant vers l’aéroport, part le trajet le plus rapide. Le sourire aux lèvres quand Jessy m’aida à sortir, encore plus en se dirigeant vers l’entré. Marchant a mes coté doucement, sans m’aidé sachant que j’aimé pas sa. Pour la voiture d’accord, une marche ou trottoirs aussi. Mais le reste c’est moi et moi seul, voulant êtres la plus libre possible.
Seigneur la queue en arrivant au retrait de billets, on n’a du faire comme tout le monde et attendre. Parlant de tout et de rien, mais la encore Éric reviens dans notre conversation. C’est qu’une habitude venant d’elle, mais bon j’allé vite mettre le ola.
- Alors toujours pas rencontré le nouveau ?
- Non puis j’ai mister dans ma vis
Bon sa va recommencer me dis-je à moi-même
- Plus pour longtemps Naya
- Tu en c’est rien Jessy, sa peut êtres…
L’hôtesse d’accueil, me laissa pas finir que sa fus notre tour. Je lui donne les papiers, puis elle me fit les billets avec le sourire. Elle venait de me sauver les oreilles d’une discutions interminable, car quand ma sœur commence on la stoppe pas. Part chance qu’elle n’a pas reprit ou on avait stoppé, si non je l’aurai tué ou laissé sur place. Oui je sais je suis méchante, mais part moment elle me sort part les troue de nez. Enfin normal entre sœur non ?
On se dirigé donc vert la sorti dans un silence de mort, elle dans ses pensé s’en doute. Alors que moi je la suivi juste de prés, mais sans vraiment voir ou je roulé.
- Aie non mais vous pouvez faire attention la merde
J’en fis le saut a la voix masculine, avec un je ne sais quoi sexy dans son français peut parfais. Je venais de lui roulé sur le pied, sans le vouloir bien entendu. Mais j’allé pas me laissé faire, ni me faire hurlé dessus sans rien dire.
- Regardez ou vous allez, je n’ai pas fait exprès non plus
- Naya calme toi
Je ne répondis rien a tout cela, soupirant juste de se putain de fauteuil de merde. Seigneur que je le déteste vraiment, encore plus dans les moments comme à l’instant. Je prendrais bien mes jambes à mon cou, surtout avec la suite des événements.
- Désolé je ne savais pas que…
- Que quoi ? Que j’ai quatre roues et non deux jambes ? Gardé sa pour vous mec a la noix
- Naya !!! Fis ma sœur dans la lune.
- On se casse d’ici et vite…
J’aimé pas quand on me prend en pitié, donc sa me fessais perdre mes moyens. J’avance juste sans en rajouté, allant vers la voiture dans le silence. Ne sachant même pas si elle m’avait suivi, je voulais juste faire les magasins et entré. Non mais ou était-elle encore passé ?
La j’étais prête à partir seul, du moins en taxi rien que pour la faire chier. D’ailleurs c’est se que j’allé faire, quand je la vis sortir toute sourire. Quoi il lui arrive encore ?
J’allé pas tardé à le savoir, la connaissant que trop bien. Elle ouvre la voiture et m’aida a m’y installé, moi dans le plus grand silence en partant. Roulant avec la musique vers le centre, j’en dansé presque sur mon siège. Mon corps et mon cœur le réclamé, mais bon voila le problème a se jour. Enfin on si fait a force, mais sa foutait la rage aussi. Surtout une hyper active comme moi, je ne fessai que bougé avant sa.
Nous voila donc parti pour un moment shoping, de quoi me calmé pour un moment j’avoue. On allé pas tout dévalisé mais presque, voulant de belle chose pour là bas. Los Angeles, la ville des anges est son nom. Je verrais bien s’il y en n’a vraiment, oh non ma sœur me tourne la tête. Ou alors la voix de l’inconnu, je n’avais même pas daigné le regardé. Mais son français mélangé a l’anglais seigneur, sexy et sa me reviens encore et encore. En y réfléchissant un peut plus, il était américain à coup sur. Je reconnais l’anglais à ceux des U.S.A, la façon plus rapide de parlé je pense. Mais cette sensualité me fessai vibré, je ne pouvais le nié la.
- C’était lui hein ?
- Oui comment tu la su ?
- Je vibre a sa voix et fait que y pensais
Il y eu un rire venant d’elle, alors que je lui claque la cuisse. Tout en allant vers une de mes boutiques préférées, ma sœur me le décrit en me disant même son prénom. JD, alias John-David et il est aussi pilote comme Rob. Sauf qu’il se trouve en vacance, repartant bientôt chez lui à ses dires.
- Il est américain
- Comment tu c’est sa ?
- Le boulot ma poule sans plume
Je lui souris en entrant, allant vers les hauts et jupes. Sexy et cour même en étant handicapé, j’avais rien perdu de cela part chance. C’était mon plaisir de faire bavé les mecs, ou plaire a mon homme aussi. 2ric ne s’en est jamais plein en tout cas, bien au contraire il aime sa. Bon ok normal c’est un mec, on ne peut pas trop se basé a eux de se coté là.se son les dires de Jessy, vu qu’elle a toujours raison sur se sujet. Donc c’est avec son accord, que je me prit plusieurs tenue. Avec un peut de couleur pour changé, vu que je préfère le kaki et chocolat. Même les habits militaire j’adore, encore une chance que toute les deux on avait les même gouts. Après se fut les chaussures et accessoires divers, histoire de complété mes ensembles. On parti part la suite mangé dans un restaurant, un ou j’étais jamais allé mais la suivi. Je ne sais pourquoi mais j’avais raison, c’est belle et bien un coup monté part elle. JD était la a l’entré a nous attendre, mais la surprise était de voir Rob avec lui. Décidément j’allé faire un meurtre sous peut, s’était pas ma journée à croire.
- Sale traitre je te haie
- Non tu m’aime frangine je le sais
- Tes rêves tu te les garde Jessy
- De quoi vous parlé la ? demanda Rob comme perdu de tout cela.
J’étais vraiment en colère après elle, ne sachant plus quoi faire de tout sa. Il était si charmant si beau avec son sourire en coin, j’en et même eu peur de trompé Éric avec l’horreur en moi. Je haussai les épaule a l’autre couillons, puis la regarde méchamment.
- Désolé je rentre il m’attend fis-je en tournant avec le fauteuil.
- Qui sa ? Fis le clown d’un ton sec. Les murs ? Car mister bosse se soir temps que je sache
- Toi drague ma sœur et ferme-la
- Comme tous les soirs depuis ton accident qui ta cloué la dedans part sa faute envoya Jessy.
La j’en étais mal de leurs mots, avec l’envie de courir loin d’ici. Se que je fis mais en fauteuil roulant, sans aucun mot juste les larmes preste a coulé. Non ils n’avaient pas le droit de dire sa, surtout devant un inconnu. Sa me tardé vraiment de partir là bas, car la j’étais a bout de nerf. Encore plus que j’entends un dire << la vérité blesse ma belle >> alors la je pris mon tel et appela en restant dans un coin. Tout était si dure en se moment, la volonté et même parti avec les forces. Faut que je me bât pourtant, surtout si je veux à nouveau danser un jour. Mais s’ils avaient raison ?
Cette parti la, je ne voulais pas y pensé ni la voir. Tout simplement car j’avais peur de la suite, Éric m’aimé j’en suis sur. A quel point j’en sais rien, il ne me la jamais avoué. Il va falloir que je lui parle au plus vite, afin d’êtres sur de notre couple. Histoire de partir la tête vide surtout, pour ne pas tout gâché là bas. JD était s’en doute parti, car je ne le voyais plus. Quand je senti une main sur mon épaule, j’en fis le saut et le découvre. Oui il était derrière moi, l’air je viens en ami.
- Désolé
- Je te croyais juste parti
- Oui je ne suis pas la ! je suis invisible fit-il avec un tit rire.
- Idiot va
Il eu un rire roque a ma réponse, se qui me fit sourire sans le remarqué. Au moins il se prend pas au sérieux, j’adore les mecs comme sa j’avoue. Le pire du pire a cela, était qu’il me le confirme avec un << oui c’est moi sa >> je ne pu qu’éclater de rire, me surprenant moi-même d’êtres calmé. Il avait un je ne sais quoi, qui me détendait très vite. Il me sourit en se mettant a ma hauteur, devant moi une main sur ma jambe. Plongeant ses yeux dans les mien sans rien dire, juste lire en moi comme dans un livre ouvert.
- Tu a si peur de la vérité ! Le nouveau fait toujours peur et va si parle lui au moins tu seras fixé…
Puis pour se faire moins sérieux, il s’assoit sur mes jambes sans gêne. Sa me surpris beaucoup, mais me fis si rigolé aussi. Mon bras l’entoura instinctivement, alors que ma tête se mis sur son épaule. J’en fermai même les yeux dans un bien être, alors qu’il me sera contre lui tendrement.je ne vie même pas Éric arrivé, raclant de la gorge en croisant les bras.
- Je ne vous dérange pas ?
- Baby !!!
- Si tu m’as appelé pour me montré sa ce n’est pas la peine fit-il un poil sur les nerfs.
- Je vous laisse parler
JD se leva doucement en m’embrassant sur la joue, puis il parti retrouvé les autres. Je regarde mon homme en venant vers lui, ravalant quand il resta la comme un piquet. Il baissa la tête et moi la leva, alors que Jeff notre chien se colla a moi. Il s’appuis sur la voiture en attendant, vu que j’avais commencé a parlé. Sans interruption de sa part, écoutant juste se que j’avais à lui dire avec des soupires. Mais style soulagé en se calment, pour finir part se baissé a ma hauteur.
- On aura du en parlé avant je sais princesse, oui on s’aimé et je suis fière de le dire depuis vingt quatre ans…
- Mais en amitié ?
- A présent oui on se connait trop, on a plus la flamme d’en temps depuis un moment dit-il avec sincérité et douceur.
- Alors pourquoi cette réaction avec JD ?
- On ne te touche pas ! Je te protège juste…
J’eu un gros sourire, en allant entouré son cou de mes bras. Il me sera aussi bien contre lui, embrassant ma tête doucement comme a son habitude. Jeff était la assis a nos coté, sur ses garde a nous protégé Éric et moi. De lui parlé me fis du bien, profitant de l’avoir la avec moi juste. Puis je parti a la maison, les laissant là bas entre eux. Me rappelant des quelque minute avec JD, me disant que c’était les seul souvenir e lui. Le soir même je me retrouvai seul, le pc sur les jambes devant la télévision. Enfin le calme a mes oreilles, trouvant que sa soulagé un peut. Me disant que demain était un autre jour, que le départ approché a grand pas.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:23

Révélation A Tous

Voila une bonne nuit de passé, que sa ma fait du bien tout cela. Eric venais de rentré du boulot, en pleine forme faut croire vu sa folie. J’étais morte de rire dans le lit, que j’ai du courir au toilette pour évite un accident. Du moins plutôt enfourché mon fauteuil, chose qui la fis rigolé bien entendu. A mon retour il était allongé sur le dos, j’en profité donc pour me glissé a ses coté. Collé a lui pour juste un câlin, car cela avais pas changé pour moi.
- Sa y est ta folie c’est envolé ?
- Yes dit-il en souriant en coin. C’est demain qu’elle arrive ton amie je crois ?
- Ouais Sun sera la vers midi et on part le soir
- Ok ma belle ! Rob vous y amène ou tu veux mon frère ? Car moi je remplace Raphael sa femme accouche demande t-il en caressant mes cheveux.
- Titi ! L’autre laisse le dragué ma sœur
Mon ex beau frère allé donc mi amené, sa me fit sourire de la nouvelle. Disons qu’il et un ange avec moi, mon confident et celui d’Éric. Il et plus vieux que lui de deux ans, il ma toujours vu comme sa sœur. Thibault a toujours cru en notre couple, mais nous trouve a présent plus amies qu’amant. Comme quoi il avait raison de se coté la, mais sa fait mal de tout perdre d’un coup. Même si c’est le mieux pour tous, les choses vont pouvoir avancer a présent. Il fini part s’endormir du a la fatigue, alors que je me lève sans bruit. J’avais des valises à faire surtout, alors autant en profité temps qu’il dort.
Un peut plus tard dans l’aprèm, j’ai appelé Titi pour le prévenir. C’est la ou il me sort de le retrouvé au square, se que je fis bien entendu avec le sourire. Quand je suis arrivée il y était déjà avec Jenny, sa puce de quatre ans déjà. Il se leva en me voyant approché de lui, avec une poche assai grande. Il me le tendit en me regardant doucement, venant aussi me faire la bise au passage bien sur.
- Ta oublié sa hier Jessy ma dit
- Ouais donc tu dois tout savoir
- Miss pipelette à baver la nouvelle
J’avoue que sa me fis rager, prenant la poche sans en rajouté. M’attendant à une leçon de moral, comme quoi c’était ma sœur qu’il ne faut pas lui en vouloir. Mais non contre toute attente de sa part, il me donna raison pour une fois. Sa me surpris mais en fis pas plus le cas, chez lui c était pas nouveau faut dire. Thibault arrivé toujours à me surprendre, que sa sois d une façon ou d une autre. Je lui souris en me mettant en face de lui, alors qu’il se rassit bien comme il faut. on parla de la suite sans rien caché, donc JD fus dans la conversation. Mais il du remarqué mon relâchement, car je me pris un coup à la tête. Il savait le pourquoi de la chute, qu’à présent je ne pouvais que remonter la pente. En plus profité de la ville des anges, pour allé voir leurs docs et centre de rééducation. on c est jamais si quelqu‘un arrivé part miracle, me remettre sur pied durant mon séjour. à mon retour à la maison, Éric était au salon allongé sur le canapé. me souriant de me voir la, me glissant part dessus lui pour voir la tv. se mettant à parlé bien au calme, voir mon retours ici comment on allé faire. j avais pas envie de partir de la ou on était, lui non plus d ailleurs. donc on allé se mettre en colocation, c’était s en doute le mieux pour nous. vu notre complicité et notre confiance, puis on se manquerait trop pour tout stoppé, je préfère y allé petit à petit pour le moment. je crois que lui aussi c est se qu’il veut, sa et me protégé le plus possible. la se soir j’allé pouvoir profité de lui, vu qu’il ne bosse et ne sort pas.
- Tu es tout à moi se soir comme sa ?
- Yes beauté et demain aussi sauf le soir
Sa fessai si longtemps, que j en était folle de joie. Sa le fis même rire de me voir ainsi, le recouvrant de baiser partout. J’allais pouvoir être avec lui un peut, se qui fessai tout mon bonheur. Depuis que on à parlé lui et moi, je me santé mieux plus libre. Chose qu’il pu bien entendu voir, même sentir à travers mes mots et geste. Sauf que se moment avec lui, passa malheureusement trop vite à mon goût. Il fallait bien se couché et dormir un peut, vu que à midi on allé être à la gare. On allé se retrouvé trois et non deux, chose qui me fis sourire vu que s était Sun. D’ailleurs la nuit fis bien courte, disons que on ses couché à six heure du matin. Aucun des deux avais vu le temps passé, lui et moi était trop dans notre discussion. Seigneur onze heure, fallait vite se levé pour se préparé. Ok lui se fus rapide comme d ab, mais pas moi comparé à avant. Mais part chance on n y arriva à temps, oufff son train était pas encore la. On du attendre bien dix minute sur le quai, me tardant de la revoir en vrais. On aura tout un plaisir d être ensemble là bas, afin de profité de la vie à fond. J’étais un poil dans mes pensé, quand j’entendis enfin sa douce voix.
- Tien les inséparables salut
- Ahh ma chérie il ne manqué plus que toi
Bon le trio et au complet je crois bien, car oui on forme une belle équipe. Bon elle était bien entendu au courant, sa l’avait même pas mal étonné. Enfin c était pas la seul à l’être, je pense que sa était le cas de tout le monde. Du moins presque, vu que ma sœur et mon beauf l avais prédis.
- Alors les gazelles ! Prête pour se soir ?
- Ohh que oui
- Moi aussi on va aller draguer sorti de la bouche de Sunilda.
- Sa promet avec vous deux
Il en rigola en me poussant en peut, il y avait pas de jalousie en lui. Mais juste plus un frère protecteur, la différance se voyait belle et bien. Elle lui tira la langue à ses mots, je ne pu faire que rigoler de les voir faire. Mais l’heure était au repas et non à la rigolade, j’avais trop faim j’avoue vu que je n’ai pas déjeuné. Non d’un chien, que sa soulage de mangé un truc. À mon avis, on était tous d accord, sauf que deux se cherché encore.
- Hey vous deux faite l’amour pas la guerre
- Avec lui ? Autant me cassé une jambe
- Idem
J’allai dire quelque chose, mais un blanc se fit. vivement la nouveauté et les trouvailles, car ma jalousie me joue des tours. Je hais sa en plus, car cela ce n’est pas moi du tout. Faire le vide et pensé à Los Angeles, le voyage les rencontre qu’on allé faire. Enfin le temps passa trop vite, l'heure de rentré se préparé avais sonné. Éric parti se changé et motivé Jeff, alors que toute les deux on travaillé sur les valises. Une chacune et un sac à dos en plus, avec bien entendu le sac à main et portable. Tout était ok pour nous et prête à partir, manqué plus que des magasines ou revues. Mais cela allé se passé à l aéroport, on n’avait pas le temps de retourné en ville. Car quand il parti bosser, son frère arriva au même moment.
- Je vais croire que tu fais tout pour m'évité frangin...
- Possible qui peut dire ?
Avec Sun on en rigola bien sur, Titi avais le don d arrivé quand Éric partez. Bon à mon avis c'est pas du tout voulu, juste le hasard qui fait la chose ainsi. J’eu mon dernier baiser, pris le chien et alla bosser. Alors que l'homme de la maison mis les affaires dans la voiture, je me chaussée et laissa emporte à la voiture. il me porté dans ses bras, alors que Sunilda poussé mon fauteuil. Fermant tout derrière nous, pour prendre la route prudemment.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:23

Enfin Le Départ Pour New York

Enfin le jour et l'heure du départ avais sonné, j’étais comme folle à cette idée j'avoue. Attendant que mister digne se garer, dans le silence à regardé juste tout se monde. Seigneur le paysage allé changer, les hommes tout autant. Nos beaux yeux, allé en voir de tous les couleurs. Mon rêve va se réalisé enfin, qui sais un beau américain m'attend peut être. Du moins, comme on dit. L’espoir fait vivre et les rêves sont gratuit, sa me permet juste d'avancé un peut plus chaque jour. Bon les bagages sont enregistrés, les bouquins pris et rangé dans le sac à main. les tel éteint et es pc sous la main, on avais vraiment tout prévu pour le voyage. Surtout avec le nombre d'heure qu'il y à, les palmiers sont encore loin de nous.
Quatorze heures de vol à parlé, à lire ou écrire mais aussi dormir. Sans conté la correspondance à New York, on devait passer la nuit là bas. On avait tout notre temps, les vacances étaient devant nous. Vu la porte ouverte pour allé vers l'avion, mais avant sa un câlins et baiser à Thibault. Lui promettent de le prévenir, bon avec les six heures de décalages dur. Mais la sa tombé bien, il sera vingt et une heure pour passé la nuit. Sur se coup la Rob avais bien calculé, sauf pour le suivant mais bon. Ouais on par à sept heure et arrivé à treize heure, sauf qu'il y a huit heures de décalage de paris. On se voyait, mal l'appelé à cinq heures du matin. Donc sa sera Éric en sachant qu'il bossera, connaissant ses horaires à force.
Nous voilà donc parti dans le tunnel, puis dans l'avion ou on me guida. Une fois sur le siège bien installé, Sun plia le fauteuil le mis bien et me rejoint.
- Le vol en destination de New York va bientôt décoller, le commandant et l'équipage vous souhaite un bon vol.
L’avion était plein de gens en tout genre, sa me fis sourire d'entendre certain parlé. J’aimé bien le parlé des américain, sa avais toujours était je crois bien. Enfin j'y peux rien si sais en moi, bien pour cela que j’étais avec Éric. Du moins sa en à fait parti, car il la perdu un peut depuis ses cinq ans. Oui il vient de New York, ce qui m'avait passionné toute petite.
Bon nous voilà en plein vol, concentré sur nos ordis à écrire juste. Mon mp3 aux oreilles, complément perdu dans mon roman JD. Rien, nada, que dalle s'était rajouté sur ma page blanche. Je ne pensé cas lui, sa voix, ses yeux et sa vibrante tension. Son visage d'ange était encrer en moi, mon corps en vibrer à en frissonner directe. D’ailleurs, voilà mon histoire pour m'aidé à passé le temps. Oui le début du récit à était fait durant le vol, au calme avec Sun qui me regardé écrire. Bon elle, préfère les fictions à la vie réelle. Moi aussi en temps normal, sauf la ou je tenais à gardé un souvenir.
Bon on était donc dans l'avion, allant vers les État Unis. Tout allé super bien pour le moment, déjà quatre heure qu'il volé cette avion. Déjà qu'un gars me draguer gentiment, je dois avouer qu'il et mignon se Gabriel. Il me fessait vraiment rire se mec, mais il ne vis rien pour mes jambes. Vu que j’étais sur un siège normal, je ressembler à madame tout le monde. Mais il ne fessait que regardé Sun, qui était au éclat avec nous. Au point que ni l'une ni l'autre ne pouvais écrire, ohhh oui un vrais pitre anglais.
- C’est deux homme qui bois un verre dans un club, le premier dis << tu as vu la blonde la bas ? >> Le deuxième regarde en lui disant oui avec un sourire. Le premier rajoute en ricanant << je viens de me la faire dans les wc >> l'autre le regarde avec les yeux rond, comme pas contant et lui répond << ta bien de la chance de te tapé ma femme moi elle veut pas et ta vu la grande brune au bar ? >> Le premier regarde avec le sourire en disant oui << ben je viens de lui faire le cul dans une des ruelles >> l'autre se gratte le menton en le regardant et lui répond << tend mieux pour toi si ta réussi à baiser mon patron >>
On le regarde en écoutant, mais éclaté de rire en grimaçant. J’avoue que la on si était mi à le place de l'autre mec, mais bon c'était juste une blague. Une parmi tend d'autre qu'il nous sa raconté, au point qu'on ne vis pas l'heure passé. On se trouvé déjà au dessus de New York, c'était tout simplement super beau. Le sourire était sur mes lèvres en regardant, écrasant un peut Sun part le même fait. Gab rigola en retournant à sa place, on devait se rejoindre dans l'aéroport. La ceinture attaché, l'avion entamer la descente. Les affaires déjà rangé dans les sacs, une fois au sol tous sorti puis nous. C’était si grand ici vraiment, roulant dans mon fauteuil avec la tête en l'air. Regardant partout avec le sourire, quand je senti quelqu'un sur mes jambes. Je venais de foncé dans une personne, réalisant que c'était Gabriel tout surpris. Mais un rire pris Sunilda, puis nous de la situation dans laquelle il était.
- Oupss pardon beaux yeux
- Ohhh miss Hawaï ! Mais...
Il coupa quand il réalisa ou il était, comme surpris ou horrifier du fauteuil. Avec mon amie on se mit à rire, pas un poil vexer part se geste. Vu qu'il c'était levé si vite de sur moi, mais trébucha entrainant Sun avec lui. L’un sur l'autre tout rouge, surtout elle mais avec un sourire. J’ai même pris une photo en souvenir, histoire de pouvoir l'embêter. Ils se relèvent doucement, me regardant vu que je rigoler. Me tirant la langue il s'excusa poliment, mais vu dans ses yeux de la curiosité. Sa me fis sourire en coin, au moins il n’était pas parti en courant.
- Une balle perdue dans le dos
Il en resta bouche bé devant ma réaction, ne devant pas s'attendre à cette réponse surtout. Une lui fit fermer en ricanant, puis ramasse les affaires sans rien dire. Levant les yeux au ciel, je lui pince les hanches pour roulé. Allant vers la sorti doucement, afin d'allé retrouver l'hôtel. J’étais bien malgré la pluie, la ville se trouvé êtres magnifique le nuit. au point que mes yeux en pris de toute les couleurs, de tout les côté possible avec le sourire. Tout était lumineux ou clignotants à souhait, vraiment le paradis de la lumière. Mais bonjour la note d'électricité aussi, pas moi qui la paix part chance.
Une fois arrivée pour prendre la chambre, Sun et Gabriel monta sans moi. J’étais au tel avec Titi, il me fessait tend rire se Tit con. Me cherchant et me racontant les news, monsieur aurai surpris ma sœur embrassé Rob. Mais il aurai aussi vu JD, lui disant que j’étais parti loin sans retour. À se moment là, cette enflure avais de la chance. Car si j’étais sur Paris il serait mort, j'allé déjà toute seul de sa. Montant dans la chambre avec une salle tête, que les deux autres on du voir vu leurs regards.
- Qu’es que tu a ?
- C’est vrais sa Thibault ta annoncé un truc ? demanda Sun d'un soupire
- J’ai juste envisage de tué mon beauf
- Ohhh se n'es que sa ? Sa ne fait que x années que tu en rêve de le faire
Un ricanement sorti du font de ma gorge, c'était si vrais que je ne pouvais le nié. Pourtant il et encore vivant, disons que je l'adore trop pour le faire. Seigneur que j'avais mal au cœur, comme si on venait de me poignardé. Un long et triste soupire sorti de ma bouche, la sur que j'allai plus jamais le revoir. Toute la nuit et soirée, je ne fis que pensé et rêvé de lui. Ses lèvres contre ma joue, puis son sourire avec ses yeux bleu-gris. Sa voix rauque et tendre à la fois, mais aussi son corps sublime comme...

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:24

Départ pour Los Angeles

- Naya lève toi c'est heure vite
- Humm ouais ok
J’étais presque entrain de l'imaginé nu, bon dieu je vais la tué la à Sun. Grrrrrr toujours au mauvais moment, pourquoi je ne peux jamais finir un rêve ? Surtout un comme celui que je viens de faire. J’ouvre donc les yeux doucement, regardé l'heure en soupirant. Six heures déjà, on devait retourner à l'aéroport. Car notre vol allé pas nous attendre, ne faut pas rêver non plus. Ni de voir la vierge en couleur, les miracles existe pas dans mon monde. Ou plutôt rare oms va dire, si non je remarcherais déjà.
Nous voilà reparti toute les deux, sans nouvelle de Gabriel en plus. Il était parti à son hôtel, puis on la pas revu a l'aéroport. Peut être juste croisé qui sais, ou alors il ce n’est pas réveillé. Enfin on verra bien après, vu que les passagers monté a peine. Mon fauteuil plié et rangé, le soleil qui se levé tout juste. Sept heure et on rigoler déjà, lisant le bout de fiction qu'elle écrit. Seigneur elle était si doué la dedans, que je m'enivrer complément. J’en vis même pas mister arrivé, qui me secoue un peut pour rire.
- Hey
- Hey salut toi
- Tien le clown qui et la
- On te croyait encore endormi
Il sourit en nous fessant la bise, puis nous offre une toute petite boite. Des chocolat était dedans, c'était si mignon de sa part la vraiment. Notre sourire s'agrandi en voilant sa, puis on parti dans un éclat de rire. Je ne pouvais faire autrement de sa tête, décoiffer fatigué et débrayer en plus. Sun le taquina un peut, mais du allé a sa place au même moment. Je repris donc ou j'en étais de ma lecture, ne voyant même pas Sunilda se levé. Pour que un homme prenne sa place, j’étais totalement dedans faut dire.
- Alors on part loin ainsi ?
- JD ?
Cette voix douce et rauque, se parfum avec la vibration de mon corps. Cela ne pouvait être qu’une seul personne, oui juste une seul.
- je vais le tué
J’étais heureuse que je lui saute au cou, il me sera fort contre lui. Il rigola a ma réaction, alors que je ne bougé plus de là. Ne réalisant même pas, que certain nous regardé. Je me sentais comme dans un rêve, mais beaucoup trop court malheureusement. En effet, une hôtesse arriva tout stoppé. Se qui me fis levé la tête, voyant sa tenu et son sourire.
- Commandant on vous attend
- Merci Julie j'arrive
Seigneur c'était notre pilote, sa me fis tout drôle et frissonna. Le regardant en souriant, alors qu’un rire se fit derrière nous.
- Toi le clown ferme la
- Désolé je trouvé sa trop mignon princesse
- On parlera une fois arrivé et je vais vous montré moi du mignon la
Bien entendu je rougis, alors que les deux autres rigolèrent. Il se leva en me frôlant la main, puis la joue avant d’aller au cockpit. Sun se remit a mes côté, alors que mes pensé voguer seul. Le regard allant se posé dehors, me noyant dans un silence total. Cela durant au moins dix minutes, réalisant qu'on venait de décollé. La vue était sublime vraiment, une penché sur moi pour voir tout sa. me cherchant en même temps, surtout me charriant sur JD. Je la laisse gentiment faire, sans même râler une seul fois.
Bon, nous voilà parti pour six heures de vol. Mon pc en route et bien posé, je me remis à écrire ma fic. Me posant x questions sur le fait qu'il soit là, mais surtout voulu ou hasard. Cela j'allé devoir attendre, voir se qu'il me dira déjà. Enfin si deux me lâche on va dire, ce n’était pas du tout gagné venant d'eux. Finissant part me rendormir, sans même le remarqué.
- Mesdames et monsieur veillé attaché vos ceintures, nous allant atterrir a Los Angeles
D’entendre sa voix me réveilla net, fessant même un saut. Regardant part le hublot, souriante de voir enfin la ville. Les collines, les plages, les palmiers. Mais aussi une vie de remplis de surprise, d'imprévu ou de mystère. La miss fit comme moi, aie m'écrasant encore une fois. J’allé enfin le revoir, mais surtout lui parlé.
Il annonce la descente doucement, alors que je rangé tout dans le sac. Mon corps était en forme, mais moins ma tête j'avoue. Il en avait du monde, des voitures et avions aussi. Il fessait si beau en plus, sa nous données envi de sortir vite. Sun souriait à tout va de voir sa, mais surtout à l'idée de revoir Gab. Ainsi de voir se que JD allé faire après, moi aussi je bouillonnais en visualisant la suite. Mon dieu sa était les dix plus longue minute, pas de ma vie mais du vol. Mais enfin les roues avais touché le sol, l'hôtesse parla au micro comme chaque arrivé. Souhaitant un bon séjour à Los Angeles, avec l'heure et la température qu'il fait. Peut après toute les deux, on se trouvé dans l'aéroport à attendre mister. Le clown était parti dieu sais ou encore, ma fois qu'es que je m'en foutais. Moi je ne voulais voir qu'un seul mec, le commandant qui nous sa conduit ici.
- Tu rêve ma princesse ?
Wow, il était enfin la devant nous. Mon sourire s'illumina en levant la tête, j'envisage de lui sauté au cou encore.
- Oui de toi mon prince
Une en rigola avec mon ricanement, alors que lui eu un gros sourire idiot. Mais il venus à ma hauteur, se n'es que la que j'ai pu le serait fort. Si fort qu'il fit exprès de tombé au sol, m'entrainant avec lui comme si il était mort. J’étais surprise de sa vraiment, mais un rire se fis entendre aussi. Part chance on était caché, oui en effet un panneau de pub était là. Bon je me retrouvé donc sur lui étalé, mes yeux dans ses yeux et ses main à mes hanches. Mon visage a quelque centimètre du sien, mis rapprochant dangereusement. Quand une voix et un racla de gorge se fis entendre, se qui nous coupa net du moins moi.
- Je vais me faire tué je crois bien
- Mais non elle n’oserait pas Gabriel
- Mais moi oui part contre dit-il direct JD.
Sa me fis sourire a ses mots, me souleva en me reposant sur le fauteuil. Il était si doux et prudent avec moi, mais le reste fut si rapide. En effet mister se retrouva au sol, mon prince qui l'avait eu en beauté. Il était si beau en tenu de pilote, me penche et pris sa casquette en la frottant. Pour lui tendre en lui parlant en anglais, sans fautes ni dérapage a l'étonné.
- Tu et anglaise ou quoi ?
- Non du tout juste un hawaïenne, qui et né avec cette langue. Puis Éric et Thibault son de New York, sa ma permis de gardé sa durant vingt cinq ans. Puis en étant gendarme sa ma aussi aidé, lui aussi et pratique pour parlé si d'autre ne cap rien...
Une tira la langue à mes mots, car oui Sun ne comprend pas tout encore. Mais vis dans les yeux de JD, de la surprise et aussi de la colère au nom d'Éric. Un soupire sorti de ma gorge avec un juron, que je peux être connexion part moment. Me mettant à roulé vers la sorti, sans un seul mot pour qui conque. L’envi de pleuré arriva d'un coup en moi, me rappelant se que j'avais perdu a Paris. Mais il ne le savait pas tout cela, du moins pas encore je devrais dire. Le clown fis l'idiot pour tenté de me faire rire, mais eu droit qu'à un mini sourire. On allé pas s'ennuyé avec lui, vu qu'il ne voulait pas lâcher Sunilda. Comment sa allé finir j'en sais rien, mais j'espère bien pour elle. Quand d'un coup, je fus stoppé net. J’étais si mal de se qui venais de se passé, que je n’avais même pas vu une voiture roulé. Un peut plus et j'allé me faire renversé, si JD n'aurai pas était la derrière moi. Soufflant et levant la tête vers lui, la peur se lisait sur son visage. Du coup il me poussa sans rien dire, je le laisse faire en regardant juste devant. Allant vers le taxi, pour me soulevé et me mettre devant. Je m'attache pendant qu'ils montent, bien sur une fois les valises dans le coffre.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:24

Arrivé Au Soleil

L’adresse fus donnée part JD, fronçant les sourcils sans la reconnaître. Mais le laisse simplement faire, regardant la route et palmiers défilé. Non de dieu, on allé vers les collines d'Hollywood. C’était si magnifique cet endroit, de splendide habitations si trouvé de tout côté. Le taxi stoppa devant une belle et grande villa, fleuri bien entretenu et une déco épurer. Il sorti et les autre aussi avec les affaires, puis moi quand il me souleva pour me posé. On ne comprit rien du tout, alors qu'il avait le sourire en allant vers l'entré. Ouvrant la porte pour nous laissé passer, tombant dans un immense salon ouvert.
- Seigneur on et ou ? Sorti Gabriel étonner.
- Bienvenu chez moi
- Tu rigole la ? Mais...
Il rigola en se foutant un peut de moi, je lui roule sur le pied en fessant exprès là. Il se mit à dansé en se le tenant, se qui fait rire les autre et moi tira la langue. Allant vers le jardin pour voir la vu, il dit un juron en voulant se vengé. Sa me fis bien sur rire, quand il sauta sur moi en me renversant. Wow, il venait de faire fort vraiment. Lui sur moi avec les yeux surpris, son visage à quelque centimètre du mien. Ne sachant pas ou était passé les autre, ni se qu'il allé me faire à se moment là.
- Il et pas ici je ne suis pas lui ok ? Alors me parle plus de lui !!! Me parle plus de ton mec compris ?
Sa me fis si bizarre de l'entendre parler ainsi, m'avertissant et m'ordonnant des trucs. Éric m'avais jamais parlé ainsi, ni rien ordonné quoi que se sois. Il n’était vraiment pas lui de se côté la, mais j'aimé sa je dois avouer. Prenant mon visage dans ses mains, me fixant droit dans les yeux. Les miennes serrant fort sa chemise, me surélevant avec une force pour l'embrassé. Je ne sais pas d'ou je sors sa mais bon, le repoussant peut après en le regardent.
- Ex, John David. On à rompu d'un comme un accord ok monsieur jaloux ?
Il en fut surpris, mais surtout de mon geste en fronçant le front. Moi même j'en fus surprise de ma force, surtout de sentir se levé de mon corps. Disons que avant, je n’avais pas d'occasion de le faire. J’ai même réussi à le faire tourné sous moi, comment cela était possible avec cette balle ? Encore dans mon dos et mal placé. Mais il me sera contre lui doucement, caressant mes cheveux et mon dos. Je me senti comme volé, protégé et bien surtout.
- Qu’es qu'il c'est passé ? Comment es arrivé ? Personne ne m’a rien dit
- Un jour on à eu un appelle à la gendarmerie commençais-je doucement. Éric et moi on était de garde en journée. Sa devais êtres la dernière mission, tout sais bien passer pas de victime continuais-je en le fixant. Mais d'un coup on entend des tires, un mec visé un amie à nous donc on y alla. Lui avec Jeff notre chien moi à leurs côté, les balles volé partout et rebondissez. Racontais-je avec des frissons dans le dos. Ni Peter ni Éric nu le temps d'agir, tombant au sol à leurs pieds. Une balle dans le dos alors que Jeff massacrait le mec, personne veut tenter de la retiré, trop dangereux enfin je peux rester ainsi à vie. Soupirais-je en me dressant sur mes bras. Mais franchement j'en et marre et veut la tenté, je veux danser et courir comme avant. Puis reprendre le boulot, je fais plus rien je ne peux pas êtres toujours seul.
Avec une infinie tendresse, il me vola un baiser et caressa ma joue. J’en ferme les yeux, un petit sourire s'afficha sur mes lèvres. Posant ma tête doucement sur son torse, alors qu'il me sera bien contre lui. Quelque minute après, deux voix se fait entendre non loin. On tourna la tête pour les regardé, se cherchant un peut l'un contre l'autre. Sa me fis bien sur rire, lui aussi en se relevant avec moi. Me portant pour me posé sur un transat, arrangent mes cheveux puis se leva.
- Faite comme chez vous ! Je vais me changé je reviens
- Une voudrais te suivre je crois bien
- Rhoo ferme la c'est même pas vrai sa
Du coup, Gabriel parti à l'eau. Disons que mon amant la poussé dans la piscine, on éclaté de rire de le voir la dedans. Bon sa va il sait nager part chance, car elle était grande et profonde celle la. Entre eux sa resté bonne enfants, se qui était plutôt drôle part moment. Il parti donc se changé simplement, alors que je regardé la vue puis Sun. S’installant à mes côté dans sourire beat, un était dans ses rêves les plus fout on va dire. Je commencé à bien aimé la vie ici, pressé de le revoir surtout. Mais un se chargea de nous, en effet Gab sorti et se secoue comme un chien. On râla et hurla en sortant des jurons, surtout moi et en anglais alors qu'il y réparti. La c'était mérité elle à bien fait de le poussé, mais on fut éclabousser à grand jet d'eau. Grrrrrr me voilà tout mouillé, en plus de la tête aux pieds. J’avais envie de le tué mais ne pu pas, un ange arriva à mes côté avec des serviettes.
Wow, il et si beau en civil et mode jeune, coiffé en brosse avec t-shirt et short long. Je me mordis les lèvres en prenant le linge, me souriant pour venir me volé un baiser. J’eu un tendre sourire de son geste, encore plus quand il se posa à mes côté. Monsieur risqua même de tombé au sol, mais moi avec en bougent un peut trop. En effet, je voulais juste me poussé un peut. On parti dans un souffle et rire, en se collant bien l'un a l'autre. Il me prit même dans ses bras, quand ma tête se posa doucement sur son torse. D’un coup, on fit tous le saut. Mon portable sonna fortement, me pressant de le prendre et de décroché.
- Hello ici miss Hawaï
- Bon au moins tu répond à défaut d'appelé
- Tu t'en fessais déjà pour moi ? Ou tu me trouvé déjà de manque dit moi ?
- Les deux l'appart et vide sans toi et Titi ma dit pour le vol et tout
- Il ta dit aussi que je le tue une fois rentré ? fait un gros câlins à Jeff je l’entends pleurer d'ici
- Ouais je sais je te laisse il à du voir un truc
- Éric sois prudent je tends pris et pas de folie part pitié Éric ? Éric tu et la ?
Me redressant net le haut du corps, serrant la main de JD sans le remarque. J’entendais plus rien juste le chien, comme tout les autres vu le haut parleur mis. Mon cœur battez à mille à l’heure, quand un bruit se fit entendre. Quelqu’un venais de tiré, j'en fis le saut en me jetant sur John-David. Mon pire cauchemar arrivé, que je ne sois pas la quand Éric en aurai besoin.
- Désolé princesse je dois appeler le chef bis
Il raccrocha net, alors que je ne pu rien répondre. Tremblante encore du tire, me cachant bien dans le cou de mon amant. De l'entendre reparler me rassurant pas vraiment, mais JD ne fessais que de me rassuré. Du moins comme il pu en raccrochant lui, car on entendait encore les bips bips. Mais du appelé Thibault, juste pour qu'il me prévienne. Sauf qu'il me stoppa, me rappelant l'heure de là bas. Saleté de décalage de merde, j'en étais folle de ne pouvoir rien faire. Du coup pour me calmé, JD m'embrassa d'une infini tendresse. J’avoue que sa à très bien marché, si bien que je ne savais plus rien après. J’étais entrain de planer dans le bonheur, avec un sourire rêveur et tendre à la fois. Il avait un je ne sais quoi qui envoute, me fessant voyagé très haut. Le serrant bien contre moi en fermant les yeux, il me caressa les cheveux tendrement. Les deux autre avais tout vu, eux aussi étonné de mon calme. Soudain, mon tel vibra pour signaler un SmS.
- Haut les mains peau de lapin dsl d'av r'acc urg t call pt bis tite sœur Éric
John-David vu et lus le message à haute voix, me dévisageant plusieurs fois comme étonné. Sa me fis rire mais aussi sourire de voir sa, je savais qu'il allé bien et pas blessé ouff. Sa en disais long à présent, devant expliquer le SMS. La blague était pour dire que tout était OK, puis la fin qu'il me voyait ainsi maintenant. Mais sa me fis râler à petite, il c'était pris des claque pour moins que sa. Gabriel rigola de me voir ruminer, il eu droit à mon doigt d'honneur royal. Mais celui la bien profond ou je pense, se qui fit sourire JD qui aimé mon direct avec tous.
Je restai bien contre lui simplement, profitant de se moment pour une fois. Sachant très bien, qu'on allé devoir allé à notre hôtel. Pour une première journée, je la trouvé bien surprenante. Mais bon j'aimé bien aussi sa me changé, oh oui surtout de la routine. Les yeux fermé, son parfum m'enivra petit à petit. En plus du parfum du bon air, de la nature et du chlore. Berk la non pas terrible, mais sa changé de Paris et sa pollution. Il en sourit de me sentir bien, me serrant tendrement contre lui. Quand j'allé lui dire qu'on devait partir, JD ouvrage la bouche en les regardant.
- Sa vous dit de resté ici ? Il y à assai de chambre pour tous, puis sa vous fera économisé l'hôtel...
- Vu comme sa ok et à une pourra plus profiter de toi
J’en rougie net, alors que des rire se fis entendre. Mon doigt d'honneur se fis bien voir, leurs mettant bien profond ou je pense. Tous les trois rigola, mais un fallu qu'il en rajoute. C’était prévisible de la part de Gabriel, fallait qu'il sorte une connerie. Sa nous fis éclaté de rire, plié même en deux. J’en pouvais plus vraiment, restant bien contre JD. Je sens qu'on à pas fini de se marée, surtout avec lui dans les alentours. Tout était si parfais pour une fois, la ville, se pays sublime et se lieu calme. Une fois dans le fauteuil roulant, on visita l'étage avec le sourire de cette merveille. Bien entendu il me porta dans ses bras, les laissant dans une des chambres pour descendre. Allant dans sa chambre, en me couchant sur le lit très doucement. Le sourire, puis le rire venant de ma bouche, était de sa faute vu qu'il mettait tombé dessus.
- Bonjour pilote! C’est pour quoi ?
- Coucou princesse et juste pour un baiser
Bien entendu, sa me fis sourire de l'entendre. Allant de moi même vers son visage, déposé un tendre et long baiser sur ses lèvres. Enfin on était seul, pouvant se laissé données à nos gestes. De douce et simple caresses, qui j'avoue me rendais toute frissonnante. Mais sa en resta ainsi, oui sa pas était plus loin avec lui pour se soir la. Disons que je me suis endormi de fatigue, la journée avais était bien longue pour moi.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:25

Début D’Un Rêve

À mon réveille le lendemain matin, c'était bien calme et que bonheur. Il était la à mes côté, avec un tendre sourire et une rose en main. S’amusant à me caresser et frôler avec, se qui me fis frissonner et bien sur m'évadé. Vu qu'il me le fit sur tout le corps, embrassant chaque parti de ma peau dénudé. JD savais venir me chercher en profondeur, que même Éric arrivé pas à faire.
Je senti même du désir pour lui, mais aussi une odeur affament. Sa venu me prendre l'estomac, il avait fait le petit déjeuné au lit. Sauf que pour lui c'était moi son Tit dej, avec quelque fruits sur ma peau chaude. Puis vis des pétales de rose rouge, étalé sur les draps blanc. Je ne sais pas ou était les autre, mais se moment je le voulais plus que tout. Je savais que j'allé en avoir d'autre, mais peut être pas des comme celui la.
Mon corps se donna au sien sans même supplier, sa langue, ses lèvres de me comblé de son touché. Les mains et son corps. Profita du mien sans pitié, ne voulant que me rendre folle de lui. S’en était déjà le cas, mais monsieur était un grand joueur. J’aimé sa, je l'aimé tout simplement.
- Arrête de joué John-David sa devient de la torture la
- Mais qu'elle douce et tendre torture n'es pas ?
Un oui sorti dans un souffle à peine lisible, il venait tout juste de frôler mon intimité. C’était que trop visible qu'il avait gagné, oui vraiment trop avec mon corps frémissant. Mes deux mains, venu se balader dans ses cheveux. Le laissant faire, me laissant torturé part celui que j'aime. Me frôlant encore plus avec la rose, mangeant toujours les fruits sur ma peau. Tout était si beau et calme, entendant même pas une mouche volé. Juste des gémissements, qui bien sur sortent de ma bouche. Venant le frôler de mes mains, le torse puis le dos et les fesses. les poignant doucement, quand je le senti au plus profond de moi. C’était que du plaisir et du désir, me cambrant en gémissant doucement.
Il était si doux et tendre sur et en moi, que je me plier à ses quatre volonté. Seigneur qu'il est doué, à le réclamé et le voulais encore plus. Je vivais avec lui, sa je le sais un moment de pure bonheur. Sais la, ou je n’ai pas regretté d'être venu ici. Je voyais un nouvel avenir, une porte qui s'ouvrait devant moi. Bien entendu, si je mettais du mien. Mais pour le moment, je m'évadé entièrement grâce à lui.
Après une bonne heure ou plus, on pu enfin déjeuner. Pour sortir de la chambre, afin d'allé au salon simplement. C’est la ou on les trouva sortant de la piscine, le sourire aux lèvres en nous regardent. Il me posa sur le canapé, alors que Sun venu se posé à mes côté. Tendis que les mecs sortis dans le jardin, parlant et rigolant entre eux. Ça me fait bien sur sourire, sa allé être des vacances super à quatre.
- Alors se réveille ?
- Tu n’a même pas idée !!! C’est juste le rêve
- Ça je veux bien te croire car moi aussi
Je la regarde, puis Gabriel. J’en eu les yeux rond, mais un sourire taquin envers elle. J’avais oublié, ils s’étaient endormis ensemble. Du moins, monté au même moment. Sun me raconta une bonne parti, se que je fis aussi avec un sourire radieux. La mâtiné fut calme, même avec Gab. Faut dire aussi, qu’il avait l’air endormis. Une l’avait épuisé faut croire, ou alors sa viens du décalage horaire. Allé savoir, moi j’étais vraiment bien. Profitant de JD, ainsi que du beau soleil qui nous réchauffé.
Mangeant ici le midi, pour pouvoir sortir en ville tôt. Voulant un peut bouger, c’est vrais que on ne tenait pas assis. Enfin, façon de parlé pour moi. Roulant vers la voiture de mon amant, une belle BMW cabriolet noir. Il avait bon gout je trouve, c’était le mieux ici. Quoi que, un 4X4 serait pas mal aussi vu les collines. Mais en sachant le peut qu’il était ici, celle la lui allé très bien. Oui, John-David ne fessais que bougé dans tout le monde. C’était sa d’êtres un pilote, je connaissais le boulot on va dire. Bon beauf en était un, même si il ne fessait pas les longs courriers comme JD. J’allé devoir mis faire, comme lui avec le mien. Mais pour le moment, c’était les vacances et on voulait en profité. Du moins moi, même si il y avait les deux autres.
Gabriel était drôle et gentil, tendis que Sunilda était mon amie ma confidente. Mais surtout, John-David s’entendait super bien avec eux. Surtout avec Gab, autant l’un que l’autre des clowns en puissance. Une chance, ils savaient se tenir dans la société. Car, bizarrement l’aprèm se passage très bien. Nous fessant tout visité, du moins la plage et quelque boutique. Puis on alla sur Hollywood Boulevard, histoire de regardé se qu’il y avait. Mais aussi trouvé quoi mangé pour le soir, voulant rien faire du a une flemme total. Donc on alla se prendre des sandwiches, miam du poulet se que j’avais envie la. Je suivais toujours mes envies disons, comme cela je ne regretté jamais de ne pas l’avoir fait. Tout était magique, oui on était bien tout les quatre. Rigolant, passant un bon moment tous ensembles. Pour retourné chez JD, mais que bien tard dans la soirée. Il avait tenu, a nous faire visité d’autre lieu la nuit. Comme les collines pour le couché de soleil, mais aussi les coins de stars. Une fois rentré, deux parti se couché. Alors que pour ma part, j’allé dehors retrouvé mon amant. Tout sourire de cette journée, mais surtout de m’avoir a lui seul. C’est vrais, j’étais peut avec lui. Mais la on se rattrapa, profitant a max du reste de la nuit. Se couchant bien tard, mais bon, pas grave vu la cause.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:25

Rendez-vous A L’Hôpital

Pendant que les mecs étaient ensemble, j’entrainai Sun avec moi. J’avais un entretient avec un doc, histoire de voir se qu’il pouvait pour moi. J’avais bien entendu, rien dit aux deux autres. Je ne voulais pas qu’il vienne, en cas de déception au dire du doc. Avançant donc vers la grande entré, ravalant n’aimant pas du tout c’est endroit. Mais bon, je devais bien y passé. Si il me disais seulement, que c’était possible a présent. Je sauterais de joie, enfin, façon de parler vu mes jambes inutile. On alla donc vers la salle d’attente, une fois signalé notre présence bien sur. Se fus bien long, trop a mon gout surtout. Regardant des magasine, voir parlé un peut des mecs. Jamais on aurait crue cela possible, venir ici pour trouvé nos mecs. Du moins elle, vu que moi je les rencontré a Paris. Mais sans se voyage, je ne l’aurais pas rencontré a l’aéroport. Je peux dire donc merci, autant a ma sœur que a son homme qui ma trouvé les billets pas chère.
- Mademoiselle Parker ?
- Oui c’est moi
- Suivait moi mademoiselle
Se que je fis bien entendu, poussé part Sunilda dans un dernier encouragement. Vu que si c’était négative, je stoppé la et ne bataillerait plus. Mais pour le moment, on entre dans la salle d’examen. Il y avait une radio, ainsi que plusieurs autres attirails utiles. On parla un peut, lui donnant mon dossier que j’avais en France. Vu qu’il avait eu le reste, mon doc lui avais fait transmettre. Un blanc se fit entendre, juste le temps qu’il regarde bien tout. Autant radio que écrit de l’opé, de se que les docs en France avais remarqué. Puis se leva doucement, afin de tout mettre sur ses écrans a radio. Afin de mieux les analités, pour finir part me regardé.
- Je vais vous faire une autre radio voir ou sa en est
- Tout se que vous voulais doc !!! Je veux juste remarché
- Je vais voir se que je vais pouvoir faire
J’eu un sourire, le laissant me porté pour bien me placé. Enlevant mon haut, afin qu’il puisse faire son boulot. Les yeux fermés, priant en silence que tout aille bien. Puis les ouvre, tombant dans le regard de mon amie. Pour voir le doc allé voir le résulta, soufflant sans bougé de comme j’étais. Enfin j’ai pu me rhabillé, pour me retrouvé encore dans mon fauteuil. Alors qu’il se remit a son bureau, pour m’annoncé la nouvelle. Y sortant peut après, encore dans le silence et mes pensé. Poussé part Sun, afin d’allé retrouver les mecs au sport. Oui, ils étaient parti s’entrainé un peut. Juste a une salle de sport non loin de ou on se trouvé, chose qui était assai pratique j’avoue. En arrivant, on les vis sur les machines. Formant leurs abdos, qui était déjà bien développé a mon gout. Moi il me tardé qu’un truc, reprendre la boxe et mon entrainement aussi. Pas que j’en fessais plus, bien au contraire. Mais je n’entretenais que le haut, chose qui me fessait toujours autant râlé.
- Ah vous voila les filles fit JD en se redressant.
- Vous vous joignez à nous ?
- Avec plaisir
- Si vous m’aidé a y allé avec joie les mecs
Ils en sourient, tout suant et dégoulinant. Se levant, afin de venir vers moi. Me soulevant, pour me placé sur une des machines. Je me place donc bien, sous leurs regards taquins. Ne me pensant pas cap, mais pourtant je le fis et sans stoppé. J’avais besoin de me défoulé, digèrent la nouvelle de cette façon. Sunilda en fis de même, alors qu’ils si remis aussi. J’ai pu avec l’aide de Gabriel, forcé un peut au niveau abdos du ventre et dos. Cela me tiré, mais c’était tout a fait normal. J’en avais pas fait depuis un moment, surtout de se coté la. Puis avec lui, on fit un peut les jambes, même si je ne sentais rien je ne voulais rien perdre. Du moins, c’est lui qui le firent pour moi. Prenant ma jambe, plaçant mon pied sur son épaule. Pour tout faire venir vers mon torse, cela pendant un moment. Passant à l’autre, ainsi cas des pliés relâchés.
- Après tu va aller te faire massé Naya ça aide aussi
- Oui chef fis-je dans un large sourire.
- Je peux aussi la massé tu sais ? Envoie direct JD.
- Je ne parle pas des mêmes massages idiots
On éclate de rire, les regardant avec un sourire. C’est deux ci, adoré se cherché sur tout les ponts. Ils étaient incapable de resté sérieux, mais bon, cela on adoré j’avoue. Fessant notre sport ensemble, part moment seul et d’autre aidé. Pour un prof de sport, Gab s’en sortez très bien. Disons que c’était son boulot, mais surtout pour les équipes. Il avait aussi, une formation dans la rééducation. Pour cela que je pouvais lui faire confiance, écoutant se qu’il me disait de faire. Sans dire se que le doc avais dit, puis ils n’étaient pas au courant de ma visite en plus. Je ne voulais pas le dire ici, mais au calme et a la villa.


_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:26

Enfin L’Annonce

Après cette séance de sport, on alla se prendre une douche avec le sourire. Sa fessai du bien, enfin, disons que de transpiré me fessai le plus grand bien. Surtout avec du sport, j’avais la sensation de me retrouvé un peut. Depuis l’accident, j’en avais pas autant fait disons. Surtout pas comme cela, juste les bras et a la maison. Ici avec Gabriel je pouvais tout faire, mon corps le réclamé depuis tellement longtemps. Mais Eric avais jamais voulu, sois disant pour ne pas empiré mon état ou me faire mal.
Mais bien au contraire, en plus de la douche qui me soulagea grandement. C’était délicieux se moment là, avec mon amour qui s’occupé bien de moi. JD était adorable, chose qui fessai bien son charme. Du moins, c’était mon avis juste. J’avais un beau sourire aux lèvres, me séchant et me mis un peignoir doucement. Comme convenu, il m’amena au masseur. Venant lui aussi, afin de faire une séance a deux. Sa nous fis le plus grand bien, surtout moi vu que sa me démêla un sacré nœud dans le dos. Alors que les deux autres se firent un SPA, devant nous retrouvé à la villa au soir juste.
Cela dira une bonne demi heure, pour part la suite allé s’habillé doucement. Afin de sortir peut après, me poussant en allant à sa voiture. Pour mis installé et m’attaché, ne sachant pas ou il voulait aller surtout. Donc le laissa juste faire, gardant malgré tout le sourire. J’étais bien ici et avec lui, cela pouvais vraiment se voir sur mon visage. mon sourire se fis de plus en plus voir, voyant Malibu devant mes yeux. Apparaissant de plus en plus proche, encore plus quand il se gara doucement au parking. Sortant mon fauteuil du coffre, afin de mis faire monté pour me poussé. En faite, on n’alla pas sur la plage. Mais on longea la route, lentement avec un air de bien êtres autant l’un que l’autre. Profitant de se moment a nous, avec un silence d’ange en prime. Je levé la main doucement, afin de la posé sur sa main qui tenais le fauteuil. Levant le visage pour le regardé, alors qu’il baissa les yeux avec un doux sourire.
- Oui ma princesse ?
- On peut aller s’installé quelque part JD ?
- Bien entendu si tu le désire
Je lui souris doucement, alors qu’il nous conduisit sur la plage. Pour mis installé comme il faut, se glissant bien derrière moi. Mon dos s’appuis contre son torse, pour fermé les yeux en sentant ses bras m’entouré. J’avais enfin se que je désiré, lui et le calme du lieu choisi part ses bon soins. Profitant pour y voir le couché du soleil, sans rien faire ou dire un seul mot. On était juste bien détendu, sans rien demandé a personne. J’avais juste envie de se moment la avec lui, le sourire sur le visage je regarde l’horizon. Repensant au rendez-vous, chose qu’un remarqua direct sans le vouloir. Il me prit bien contre lui, caressant mon épaule et mes cheveux à la fois. Cela me fessai tellement de bien, mis reposant juste un peut sans osé le regardé.
- Si tu me disais se qui te tracasse ?
- C’est mon rendez-vous de tout à l’heure avec le doc
- Pardon ? De quoi tu parle là ? demande-t-il étonné.
- J’avais un rendez-vous pour mon dos avant de venir vous retrouvé afin de voir se qu’ils pouvaient faire


Il en resta bouche bé, je ne lui avais pas dit. Oui, je lui avais caché se rendez-vous. Je n’avais pas envie de lui faire une fosse joie, se qu’il comprit tout aussi vite. Ouff, il le prenait bien. Du moins, au premier abord on va dire. N’attendant plus que je crache le morceau, me serrant bien contre lui alors que j’annonçai la nouvelle.
- Ils en sont sur ?
- Oui JD, ils peuvent opérer mais c’est une chance sur deux pour que sa marche à 100%
- Bloqué pour bloqué autant la tenté non ? Dit-il direct.
- Se que je me disais aussi
- Mais ? Demande-t-il me voyant pas bien.
- Si ils ne le fond pas la balle peut encore bouger et allé se logé ou il ne faut pas on va dire
Il ne mit même pas une seconde, afin de me dire d’accepté. Il ne voulait pas me perdre, moi je ne voulais pas mourir non plus. Donc tout était d’accord sur cela, mais on ne sera soulagé qu’une fois que tout sera fini. Non, pas avant. Une fois que je me serais réveillé vivante. Mais le plus long, ça aller êtres de savoir quand on allé la faire. Il allé falloir que j’appelle mon doc, espérant qu’il me dise vite une date. Mais pour le moment, j’étais trop bien la dans ses bras, sans aucune envie d’y bougé un poil. J’avais plus du tout l’intention de faire le moindre geste, ni de main ni des pieds.
Nada
Rien et sans aucun mot

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:26

L’heure Est Venue

Cela fessais trois jours que j’avais tout avoue a tous, j’avais le jour et l’heure de mon opération. Mis voila, j’y étais presque et je ne pouvais plus reculer. J’avais profité des autres journées, mais me reposé aussi pour êtres bien se jour la. J’étais sur le lit, attendant qu’on m’amène au bloque. Une chance je n’étais pas seul, mais l’air était froid et tendu. JD attendais le résulta, mais surtout de me voir revenir en vie de cela. Les yeux fermé sans aucun mot, lui tenant la main pour se rassuré mutuellement. Regardant l’heure toute les minutes, pour ne pas dire toute les secondes. Sa avais le don de m’énervé pas mal, mais resta calme comprenant son comportement. Sa ne passé pas, de plus que personne avais l’air de venir me cherché. Quand un toc se fis entendre a la porte, il fit le premier a dégainé une parole.
- Entré
Une puis deux infirmières entra, j’avais la gorge noué en les voyants. Les laissant me préparé, regardant mon copain avant qu’ils m’emportent. Une dernière image avant de refermé les yeux, lâchant sa main au fur et à mesure qu’on s’éloigné d’un de l’autre. Son touché fini part êtres qu’un frôlement, puis le froid et le vide total. Entendant les porte se fermé, sentant le froid des lieux m’envahir jusqu'à l’échine. J’avais le sentiment de sentir mes jambes vouloir courir pour partir, mais rien ne se passa sauf des spots m’arrivant au visage. Se qui m’arrangea, avec aucune envie de les ouvrir de toute manière.
Dieu qu’il caille ici
J’étais frigorifié, encore plus en sentant dans mes veines un produit froid. Bizarrement je m’endormais, un de leurs trucs pour endormir en plus du masque. Arrivant plus du tout a pensé, a bougé ou a parlé. Etant capable de plus rien faire, sauf de m’endormir profondément sans un seul mot. Comme si j’étais sonné, ou miette et attaché. Mais non, mon corps était moue et réactif a rien du a l’anesthésie général.
Une heure
Deux heures
Trois heures
Voila combien de temps je suis resté au bloc, totalement drogué pour qu’ils puissent m’opéré. Des voix lointaine se fis entendre, comme des anges qui était venu me tiré de se profond sommeil. Il a fallu plus de dix minute a mon cerveau, mais aussi a mon corps de réalisé que c’était le docteur et une infirmière. Ceux-ci m’appelé, m’encourageant à ouvrir les yeux. Franchement j’u du mal, mais y arriva cas moitié. Voyant trouble, encore un peut sous l’effet de l’anesthésie.
J’étais vivante
De le réalisé me soulagea, mais aussi me fis soupiré. Ecoutant à moitié se qu’ils disaient, je ne voulais que dormir la moi. Etant vidé, comme plus aucune force tenais chez moi. D’ailleurs sa du être le cas, cas j’en clignai les yeux lentement. Mais quand je les rouvre, les lieux avaient changé et j’avais chaud. Sentant le soleil brulé ma peau, du moins la réchauffé a travers la fenêtre. Sa fis un bien fout, aillant encore des frissons part moment. Mais a un endroit sensé paralysé, ou du moins endormis. Regardant sur le coté, il était la endormis sur le fauteuil. Oui, JD était encore a me tenir la main.
Combien de temps j’avais dormi ?
Cela je ne le serais cas son réveille, serrant sa main dans la mienne mais sans trop de force encore. Assai pour qu’il bouge la tête, la tournant vers moi très lentement mais sans ouvrir les yeux. Sa me fis sourire en coin, laissant mon pouce frôlé sa peau simplement. Se ne fus que la qu’il cligna des yeux, les ouvrant lentement et eu un sourire. Dans ses yeux j’avais l’impression qu’il rêvé, pour cela qu’il eu un sursaut d’un coup. Réalisant que j’étais bien la, yeux ouvert a ses coté et a lui tenir la main.
- Mon dieu je rêve ?
Sa me fis avoir un petit rire bas
- Non à part si c’est le paradis des anges
- Je suis ton ange à toi seul
Sa me fis sourire, surtout en sentant la douceur de ses lèvres. Juste sur les mienne, refermant les yeux guidant ma main sur sa joue. J’y senti la peau humide, froid et salé à la fois. Il pleuré, ou du moins, il laissé les larmes coulé. Un truc avais du avoir lui, mais la j’étais trop occupé pour demandé quoi. Puis il fis appeler un docteur, qui arriva bien vite a mon gout. Vu qu’il nous séparé, le temps qu’il m’explique et m’observe. La balle durant l’opération avais bougé, allant a un endroit peut touchable. Mais ils avaient réussi, malgré le sang que j’avais perdu qui m’avaient très affaibli. Puis le réveille qui c’était mal passé, je m’étais enfoncé dans un micro coma. Le corps en lui-même l’avais fait, pour juste récupéré de tout cela faut croire.
- Combien de temps ?
- Deux jours entiers mademoiselle
J’en eu le souffle coupé, mais souffla pour regardé JD et compris les larmes. Prenant sa main, le rassurant que tout allé bien à présent. Nous retrouvant sauf un moment, ou on pu parler et parlé encore. Il ne voulait plus me lâché, sa tombé bien moi non plus. Mais un continent nous séparé, ainsi que nos boulot mutuelle. La vie était injuste, mais elle était faite ainsi on y pouvait rien.


_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   Mar 26 Juin - 14:27

Résulta et Résolution

L’heure de la réalité était venu, j’allé enfin savoir si j’allé pouvoir marché ou pas. Même si je ressentais des picotements en bas de mon corps, mais le médecin avais pas donné son avis sur la chose. J’avais passé deux jours dans le coma, puis deux jours a m’en remettre totalement. C’est donc cette après midi que tout se sera, on attend juste qu’il arrive avec le résulta.je dit on, car JD et la avec moi a me faire rire. Passant le temps comme on pouvait, alors que deux attendais aussi mais hors de l’hôpital. Se n’était pas trop leur lieu favori quoi, a moi non plus a vrais dire.
Fallait que je face avec pour le moment, je n’avais pas d’autre choix a mon avis. Puis je voulais en finir une bonne fois pour toute, pour ne plus jamais en reparlé. Oublié, oui je voulais oublier se passage de ma vie. Juste profité de se qu’elle me donne, ainsi que je vole au autres. Le cœur de JD déjà, cela en et le principal. Du moins pour moi, lui aussi j’imagine comme même.
- Je plaide coupable
- Tu c’est que j’en et emprisonné pour moins que sa ?
- Tortionnaire va dit-il avec un large sourire.
- Tu n’a même pas idée
Il eu des yeux rond en me regardant, comme surpris chose qui me fis rire. J’arrivé toujours a l’avoir, mais la sa ma valu des chatouille. Le suppliant de stoppé, sans grand succès malheureusement. Donc le bloque avec mes mains, le coinçant les bras dans son dos et le retourna. J’avais le sourire, me retrouvant du coup sur lui. Volant des baisé ; allant glissé mes mains sur son torse. Les ongles le frôla de bas en haut, mais aussi en sens contraire. Je le torturé en gros, chose qui le fis râlé vu qu’il ne pouvait rien faire. Déjà du a l’endroit, mais aussi a mes gestes alors qu’il était coincé. Une chance pour lui, un toc se fis entendre a la porte. Donc me poussa en le libérant, pour voir qui allé entrer.
- Sa l’air de bien rigolé ici
- Je me vengé docteur tout simplement
- Elle a retrouvé toute ses force je peux confirmer
Il en rigola bien entendu, nous aussi bien entendu. Le regardant avec mon dossier, il sorti des radios et nous les montra. Nous expliquant la suite aussi bien entendu, avec de la joie dans la voix du au bonne nouvelles. L’écoutant bien, aillant d’autre choix avec un a mes coté qui me fessais taire. Oui a chaque fois que je voulais dire un truc, monsieur me volé un baisé.
Il est mort
- Des questions ?
- A présent tu peux
Je pris le coussin et lui cogna la tête, il en tomba au sol direct. Puis fus venu l’heure des questions et des réponses, qui me fis sourire bien entendu. Alors qu’il annonça la bonne nouvelle du jour, comme quoi je pouvais sortir cette aprém. Il se releva net, vu qu’il s’amusé a faire le mort. Le regarde pas trop sur d’avoir bien entendu, sa nous fis éclaté de rire.
- Vous avais bien dis qu’elle sortait la ?
- Oui jeune homme
Il sorti tout heureux de la chambre, en courant sautant partout. Il était dingue, mais je l’aimé pareil. Le doc parti aussi, me laissant les consignes à suivre juste. J’étais si heureuse de pouvoir rentrer, du moins retourné chez mister dingo. Allant sur le fauteuil roulant et fis mon sac, aillant pas a m’habillé vu que je l’étais déjà. Puis me mis a regardé dehors, remerciant le seigneur de tout cela. Prenant les bonnes résolutions pour la suite, voulant juste vivre à nouveau et non survivre. C’était fini, le passé était derrière moi et le futur devant moi. Fessant le méga saut en sentant une main sur mon épaule, tournant la tête et découvris JD avec les deux autres. Rigolant de ma poire encore une fois, leurs fessant un méga fuck profond.
- Tu étais parti loin la
- Oui dans mes bonnes résolutions
- Qui sont ?
- Mutation ici puis reprendre le boulot quand sa sera possible et vivre ma vie avec mon ange tombé du ciel
- Je trouve que se sont les meilleurs de ta vie
- Seul le futur nous le dira
Bien entendu, la suite vous devais vous en douté. Après mon retour chez JD, on passa de bonne vacance. Fessant se que le doc avais dis de faire, mais aussi demandé ma mutation pour L.A. Retournant en France pour réglé le reste, alors que tous retourna au boulot. Sun alla retrouver Gab à Londres, mais pas pour longtemps ils devaient venir vivre au soleil. Alors cas mon retour de Paris, j’emménageai chez JD pour ne plus jamais y partir de ma vie.

FIN

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vacancy in L.A   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vacancy in L.A
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume D'Ange :: FICTION :: INCONNU-
Sauter vers: