Plume D'Ange

perso
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour Au Source

Aller en bas 
AuteurMessage
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:13

Boston 2012

Cela, fessait déjà un bon moment que je n’avais pas mis un pied dans cette grande ville. L’envie me fis revenir, bon d’accord pas que sa. Disons que j’ai grandi ici, allant du déménagé a l’âge de 16 ans. Laissant derrière moi pas mal de monde, surtout une personne a qui je tenais. On avait gardé contact, jusqu’au jours ou plus rien venant de lui. Il avait refait sa vie, pour mon cas je m’étais renfermé sur moi-même. Je sais cela et bon pour personne.
J’oublier de me présenter. Je suis Charline et j’ai 38 ans. Grande, cheveux mis long dans les brun foncé presque noir. Mince et sportif, mais sa se voyais bien vite. Part contre, un salle caractère vu que je part très direct. Pour cela que je suis encore célib, mais se fus aussi mon choix. En effet, je préfère le boulot a l’amour. Que voulez-vous ? les hommes m’on fait changé de bort. Oui, je suis lesbienne et je ne me cache pas. Mais même la, sa pas était vraiment super. Ne trouvent, ou ne croisant que les mauvaise. Comme on dit, votre mieux être seul que mal accompagné.
Enfin bref !!!
Après quelque heure de vol, me voila enfin dans ma ville natale. J’avais le sourire sur les lèvres, me sentant enfin bien et chez moi. Prenant une grande respiration une fois les valises en mains, puis alla me prendre un taxi tout simplement. L’hôtel que j’avais prit, était proche de la mer juste pour profiter de la belle vue. Disons que cela me manqué, puis je ne savais pas si j’allé rester. Une fois dans un des taxis, je me mis a regardé la route. Voyant le paysage défilé, sa avais pas mal changé en faite. Chose qui est tout a fait normal, vu que j’était parti depuis tellement d’année.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Mar 15 Juil - 19:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:14

Une fois arrivé là bas, j’allai à l’accueil pour ma clé. Du moins, mon passe, vu que c’est a code a présent. Juste l’habitude avec mon boulot, oui j’avoue j’ai un peut voyager. C’est sa de bossé dans une agence de pub, mais sa me plait vraiment. Pour rien au monde, je ne changerais cela. Surtout que je reste dans la musique, ma passion avant tout autre chose. Cela était ma devise, si non le boulot te plairai jamais. Puis cela me permet de voir pas mal de monde, sportif, star, comédien et j’en passe. Mais aussi de voyagé, chose qui ne me dérangé pas du tout. La preuve en est que je suis ici, mais sens encore savoir mon avenir. Disons que je ne suis pas voyante, puis je ni crois pas du tout. Se qui m’arranger pas mal j’avoue, si non je n’aurais pas fini avec mon passé.
Se n’est qu’une fois mes valise en place, que je me permis une sorti. Avec une robe noire, marchant dans la grande avenue. Mon lieu favori a l’époque, cela a pas changé en plus. Juste son ambiance festive, mais aussi la beauté des bâtiments. Ce fus un royal plaisir, que de revenir ici. Me perdant dans mes pensé, le passé refaisais surface a vrais dire. Au point, que je ne vis pas une personne stoppé devant moi. Se fus qu’une minute après que je lève les yeux, la regardant dans le silence total. Je la connaissais, enfin, le connais très bien. Jonathan, alias Jon pour les intimes. A première vu il ma reconnu, puisse qu’il sourit direct. Je n’avais pas tellement changé, surtout du visage.
- Tien tien une revenante
- Comme tu peux voir Jon dans un rire nerveux.
Pas de le voir, enfin si j’avoue que sa me stresse. Il avais pas changé lui non plus, en plus c’était un de mes premier flirt. On était gosse, donc cela ne compté pas. De me retrouvé d’un coup dans ses bras, me fis bizarre mais le laisse faire. Fermant les yeux, profitant de se moment câlin avec lui.
- Ton mec ne va pas êtres un poile jaloux de nous voir ainsi ?
- Toi tu sais tout !!! Dans un beau sourire.
- Presque tout … le principal quoi mon Jon a moi !
- Sa me manqué de l’entendre avec un sourire.
- Et moi de le dire
- Va si alors ! Dans un rire en m’écoutant le dire.
Peut après, je me reculai de lui. Le regardant dans un sourire, puis parla avec lui. Ma vie passa au trible, ainsi que la sienne. Allant boire un verre non loin, vu qu’on avait pas mal marché en faite. Lui un bon coca, moi une limonade bien fraiche. Tout pour nous soulagé, se qui fis le plus grand bien au gosier. Puis on sorti, il voulait m’amené dieu sais ou. Il m’avait di surprise, sachant que j’aimais ça surtout les bonnes. Donc le suivi avec le sourire, mon bras a sa taille juste. Bien quoi ? Il avait son bras à mon cou lui. Marchant juste avec lui, dans le silence d’un ange. Puis, arriva et stoppa devant une salle. Je me tourne pour le regardé, les sourcils fronçais et les bras a la tailles.
- Ou somme-nous ?
- Tu le verras une fois entré
Il me reprit contre lui pour entré, ou je pu voir une salle de danse. Avec un des mecs, qui se retourna a nos pas. J’allé le tuer se tit con, une chance que ce n’était pas le bon.
- Tu a changé de bord ?
- Tu a vu sa Joey ? Il suffi que je la voix pour que cela m’arrive !!!
Sa me fis bien entendu rire, mais il se prit mon coude dans le ventre sans lui faire dodo.
- Joey tu te rappelle de Charline ? Une vielle amie de la famille !
Il se reprit un coup a vielle amie, se qui fis rire Joey de voir comment je réagissais. Bien quoi ? J’allé pas me laissé faire non plus. Sa non, même pas en rêve. Puis un autre arrive, me regardant avec un sourire. Donnie, le plus dragueur du groupe. Enfin si on veut, il fait surtout plus bad boys a vrais dire. Lui je le connaissais déjà, plus que certain bien oui. Il lui fallu plus d’une minute pour parlé, vu qu’il me détaillé de bas en haut.
- Non je rêve !!! Charline ? Tout surpris.
- Euhh non je suis bien la
Il me prit net dans ses bras, mais pas longtemps. J’avais besoin d’air, se que je fis sur le champ. Cela fessait trop d’un coup pour moi, donc alla dehors et seul. Je ne voulais que partir, pas de la ville mais d’ici. Croisant Danny au passage, allant simplement vers la rue. Marchant sans but ni lieu précis, voulant juste m’éloigné d’eux. De les revoir me fessais tout drôle, même si Joey et Danny je les avais vu que peut de fois. Mais faut croire, que je ne les avais pas marqués. Disons aussi, que cela remonte a fort longtemps. Une chance que je savais le chemin, la route avais pas tellement changé, du moins a pied car en voiture c’était autre chose. Mais bon, sa reste ma ville.
Le destin a fait que je les revois, mais je n’aller pas tenté le diable. Sa non, quatre sur cinq cela allé bien. C’est pour cela, qu’une fois rentré je restai la. J’avais nullement dit ou j’étais descendu, donc c’était dure pour me retrouvé avec la tonne d’hôtel. C’était pas mal déjà pour une première journée, enfin peut êtres un peut trop de monde a mon gout. Mais bon, j’y pouvais rien. Donc, la se fus douche puis pc devant la télé. Afin d’allé sur FB et Twitter, pour mettre a jours ma page et mettre se que je fessais. Tout cela, sans grande envie j’avoue oui. Bien pour cela, que je restai couché sur le lit toute la soirée. Mis endormant bien vite, y partant pour toute la nuit.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:16

Se ne fus qu’au petit matin, ou je pu ouvrir les yeux. Regardant ou j’étais, puis me souvenu de la veille. Jon, et les autres aussi. Flemmardant un peut, pour finir part me levé. Débarbouillant le visage, afin d’enfilé un jeans et un t-shirt moulant. J’était en mode détente, je voulais juste allé profité un peut. Déjà pour commencé, un bon petit déjeuné, chocolat chaut et croissant. Puis une balade, pour finir part la plage. Pas pour une baignade, sa non, il ne fait pas assai chaud. Mais juste pour marché, voir le large quoi. J’avais simplement besoin de liberté, donc prit mon sac et y alla. Aillant repéré un café la veille, ou je pris place en terrasse. Afin de commandé, pour regardé au tour de moi. Il était encore bien tôt, je dirais l’heure de l’école et boulot s’en doute.
Voyant un peut partout, des collégiens et bureaucrate s’activé. Mais aussi des mères allant ici et la avec les plus jeunes, au moment où je vis un visage connu. Mon ancienne meilleur amie, avant que je quitte Boston. Bien oui, j’avais vraiment tout quitté.
- Evelyn ?
En me levant doucement, la regardant avec deux petits garçons. Sa tête se tourna vers moi, me fixa de bas en haut.
- Non !!! Charline c’est toi ?
Je fis un oui de la tête, puis senti son contact et ses bras. Woww, elle y allé pas mollo sur le coup. Sa ma fait rire, la serrant aussi dans mes bras. J’avoue que je lui en avais voulu a l’époque, mais plus a présent aillant muri. Elle m’avait volé mon amour, mais j’étais parti aussi faut dire. La distance et jamais bonne, donc le réalisa plus tard j’avoue. Une fois la bise faite, on s’assoit avec les enfants. Parlant du bon vieux temps, mais aussi rire des conneries faite.
- Tu es donc sorti avec tonton Jon et papa ?
- Avec Jon on était gosse et votre père bien c’était avant votre mère et mon départ pour l’Espagne.
- Oui avec Jon un flirt et avec Jordan bien…
Le reste mourut dans le silence, comme si elle ne voulait pas tout dire. On parla encore un peut, puis du partir pour l’école. Se qui tombé bien, vu que je devais aller me promené. Allant dans les magasins, afin de me vidé la tête de la rencontre. Peut a peut, j’arrivé a oublié tout cela. Pour dire aussi, je n’étais plus seul. Non, une femme plus jeune m’avait abordé. Au rayon robe et jupe, sans que je mis attende. J’adoré son direct, puis comprit qu’elle aussi l’était. Se qui me fit sourire, profitant bien du moment.
- Lexy… la noir ou la rouge ?
- J’aime le noir
Sa me fis rire en la prenant, pour continué avec elle. Passant, de magasin en magasin. De plus en plus proche, vu qu’on se tenait part la taille. C’était bien la première, avec qui je me sentais si bien j’avoue. Puis on alla sur la plage, marchant main dans la main. Je sais que sa allé vite, mais je voulais juste profiter. Enfin je me sentais bien la, j’allé pas la repoussé non plus. On mangea même ensemble, afin de la suivre juste après. Elle devait aller voir un ami, mais pas chez lui a première vus. Non, dans une salle de sport. Me disant au passage, que sa ne me ferait pas de mal a moi aussi. Enfin, juste pour me musclé un peut. Même si la couse m’aide m’entretenir, bien oui, j’aime le sport moi.
- C’est immense ici
- Tu va voir il et super
Je ne pu faire que la croire, y entrant lui tenant bien la main. Pour juste la suivre dans le silence, puis l’attendis ici les bras croisé. Regardant toute ses machines, mais aussi femme et homme qui s’activé au boulot. En sortant de mes pensé, je souris a l’homme a ses coté.
Mignon me dis-je a moi-même.
- Alors Lexy ma dit que tu voulais te musclé ?
- Oui je cours tout les jours mais sa ne muscle pas vraiment a vrais dire
- Oui je voix que tu a un corps entretenu Charline
Cela me fis bien sur sourire, prenant sa carte et lui la mienne. Parlant encore et encore de sport ou autre, jusqu’au moment ou se prénoms me figea direct. Oui, des Dan homo, il y en a pas dix mille. Surtout qui bosse comme catch sportif, seigneur dieu pas encore.
- Charline ? fit Lexy doucement
- Dan ?
- Oui c’est moi dans un rire.
- Ton homme ne serait pas Jonathan Knight ?
- Une fan ?
J’en tombai sur le cul, partout ou j’allé sa me ramené a eux. Mais me fis me relevé, les regardant dans un soupire.
Zen Charline !!! Reste zen
Peut après, on sorti tout les trois. Expliquant juste qui j’étais, sans trop entré dans les détailles. Je parti seul, pour la plage encore. Allant aux rocher, comme j’avais toujours fait avant. La solitude a du bon des fois, oubliant même que Dan avais ma carte. Avec tout cela, la journée était passée bien vite. Regardant silencieusement le couché de soleil, quand j’eu un SMS a mon portable. En regardant, je vis marqué Dan. Fronçant les sourcils, je lis le message et répondit. Dans une grande simplicité, mais direct aussi. En faite, il voulait qu’on sorte avec Lexy se soir.
Mais je m’attendais a un mauvais coup, enfin j’acceptai après multiple bataille. Vu qu’une m’a appelé, je ne pu refusé. C’est donc ainsi, que je suis parti me changé a l’hôtel. Me faire belle, juste pour eux. Elle avait parlé de Dan et elle, mais me douta que Jon aussi. Après tout c’était normal, vu qu’ils sortaient ensemble. On devait se retrouvé a un restaurant, sa me fis sourire bien entendu. Car j’avais faim, puis une soirée commence toujours part un repas.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:17

Dix neuf heures trente, l’heure de mon arrivé. Ils n’y était pas encore, donc attendus dehors. Dans ma robe noir de l’aprèm, qui me moulé bien le corps. Avec des chaussures a talon, ainsi qu’une veste légère. Je voulais plaire, sa allé marcher à coup sur. Peut après, Dan arriva avec le sourire. Mais seul, se qui me surprise un peut.
- Tu as vendu ton homme ?
- Il va arriver avec Lexy
Je m’en douté de celle la, enfin, qu’il allé êtres des notre. Après tout, c’était normal. Enfin, pour ma part. mais c’est sur, il aurai pu avoir un empêchement avec le groupe. On les attendit donc dehors, mes bras croisé voyant une voiture se garé devant. Y voyant descendre Jon, pour ouvrir la portière a Lexy. Seigneur mon cœur, elle était divinement belle. Il y eu un sifflement, je souris en m’approchant. Prenant sa main et la fis tourné, toute en noir et cuir vêtu. Je craqué j’avoue, mais pas que un peut. Elle me prise contre elle, me volant un baisé. Pour enfin entré, les suivant simplement. Je me sentais bien la, donc resta silencieuse en m’asseyant. En face de Lexy, mais a coté de Jon qui me regarda.
- Sa ne te fait pas bizarre ?
- Si sa me rappelle le bon vieux temps
- Oui mais la avec d’autre personne fis-je net.
- C’est vrais vous vous êtes connu hétéro
- Oui en effet
Je souris en y repensant, surtout de notre flirt qui avais un peut durait. Alors qu’un serveur arriva, on passa commande simplement. Rien de bien gros ni gras, juste une salade assai garnis pour remplir le ventre. Ecoutant leurs blabla, rigolant a certaine bien sur. Mais pas vraiment avec Jordan, la j’étais plus dans mes pensé et tête dans l’assiette. Façon de parlé hein, je ne suis pas aussi bête tout de même. Je senti a chaque fois, une main sur la mienne. Jon qui compatissais, mais aussi des fois Lexy. Se qui me fis sourire de les voir faire, reprenant a chaque fois sur moi quand je le pouvais.
- Il aurait voulu te revoir tu sais ? Ton départ a la répète pas super
Je ne pu répondre, j’étais encore dans un cocon a en parlé. Repoussant mon assiette, mais Dan me la remis en face. Me menassent, se qui me fis levé les yeux au ciel. Mais céda, il avais des bon truc a dire dans ses moment la. Comme de me menacé, en fessant venir Jordan. C’était petit venant de lui, mais sa marché au moins. J’avais trop envie de le tué, mais un allé pas me laissé faire. C’était déjà tout vu, même pas besoin de parlé. J’en savais déjà la réponse d’avance, cela était d’une logique après tout.
Deux en rigola, mais se prirent un fuck au visage. Je ne voulais que partir de la, mais j’avais promis. Donc reste dans le silence, finissant et les suivis part la suite. Qu’es qu’il m’attendait ? Cela je ne le serais que plus tard. Comme a la fin de la soirée, qui ne fait que commencer. Nous voila donc parti, direction le dernier club a la mode. Super, j’allé êtres dans mon élément. Puis aussi, je vais pouvoir me défoulé. C’était tout se que je demandé, dans se monde de brute. En plus, il y avait du monde. Des tonnes de filles, mais aussi de mecs.
Bon j’avoue, Jon était pas trop club. Mais accepta tout de même, rien que pour êtres avec nous. Entrant avec le sourire, sous le regard de tout le monde. Disons aussi, qu’on ne laissé pas insensible les mecs et filles. Bien oui, notre tenu aide à pas mal de chose. En plus il y avait de la bonne musique, mais un fus vite repéré se qui me fis rire. On se prit une table, puis à boire pour trinquer. On était juste bien, profitant du moment présent entre nous. Me levant dans le sourire, pour tiré Jon sur la piste de danse. Sa fis rire les autres, qui oser dire que j’en étais pas cap.
Faut jamais me mettre au défis, vous êtes sur de perdre a sa oui. Donc me mis a dansé avec lui, avec le sourire en pensant. Il prit ma main, puis me colla contre lui. Le laissant faire, je suivi juste le rythme. Mais aussi mon cavalier, qui me parla en même temps. Jordan en fus le sujet, faut croire qu’ils avaient que lui en bouche. Mais le laisse faire, expliquant tout se que c’était passé. Enfin, se qu’il savait de l’affaire. Mais soupira juste, baissant les yeux. Il me leva le visage, voyant son sourire sur les lèvres.
- J’ai vu Evelyn et les enfants il a une belle famille avec elle Jon !!!
- Avais Charline !!! ils ont divorcé il y a peut…
Sa me surprise pas mal, mais bon après tout c’est sa vie. Il était libre, puis c’est un mec pas une fille. Puis il prit ma main, aillant un sourit en prenant ma main, pour me faire tourné, j’eu un bon rire en tournoyant et revint vers lui. Il était dingue, mais le laissant bien sur faire. Il le refit, mais lâcha ma main sans prévenir. Donc tourna seul, finissant les mains a plat sur un torse. Un homme, de ma taille avec un corps solide. J’étais gêné, levant les yeux vers lui. Puis raval, Jon avais du tout calculé se con. Il entoura mon corps de ses bras, le laissant simplement guidé. Préparant ma vengeance sur cette enflure, a sa oui j’allé pas le loupé.
Il était la, oui, Jordan était bien la et contre moi. Depuis tend d’année, nos corps se retouché. Ondulant, frôlant, frissonnant, se réclamant aussi. Mon dieu, se regard, ses yeux. Sa me fis net baissé la tête, en plus de tous qui nous regardé dansé. Disons aussi, que ce n’était pas un inconnu. Donc ma tête se cacha contre son torse, restant ainsi et dans le silence. Seigneur se parfum, c’était comme si rien avais changé. Mais pourtant c’était le cas, quand d’un coup je me fis volé a lui. En effet, sans prévenir Lexy la tiré contre elle. J’en éclate de rire, surtout qu’elle tira la langue a Jordan. J’aimé trop son direct, la laissant juste faire. Rigolant de ses messe basse, qu’elle osé dire a mon oreille. Même si mon regard était posé sur lui, qui se fessais chambré part les autres.
Le pauvre, quoi que non je ne vais pas le plaindre. Pas du tout envie, vu que c’était assai drôle à voir. Quand nos regard se croisa, il y eu comme un éclaire en moi. Je ne pourrais le décrire, mais ouff sa me mise en feu. Bien pour cela que j’ai du sortir, il avait un de ses regard enflammant. Celui même qui m’avait fait craquer avant, oui, même après temps d’année. Sans savoir se qu’il m’arrivé, surtout que c’était un mec. je me demande se qui était le pire, que sa sois un mec ? ou qu’il arrive encore a me faire craqué ? Même après autant d’année.
Allé savoir
- Charline qu’es qu’il t’arrive ?
Si seulement je le savais moi-même, croyais moi j’aurai répondu ou ne serais-je parlé.
Mais non
Nada
Rien ne sorti de ma bouche, appuyais contre le mur derrière moi. Le voyant se posé devant moi, une main sur ma joue en se collant. Mon regard fuyais le sien a chaque fois, le laissant faire vu que je ne contrôlé plus rien. Il approcha dangereusement de mes lèvres, quand une voix se fit entendre.
- Charline ?
Oufff sauvé fis-je net, le repoussant et sourit en allant retrouvé Lexy. La prenant part la taille, alors qu’elle venu m’embrassé direct. Je la laisse faire, y répondant aussi ma main sur joue. Je pouvais bien, vu qu’elle venait de me sauvé. Un peut plus et je ne donnais pas cher de sa peau, ni de la mienne et encore moins de ma réaction. Une fois avoir lâché ses lèvres, on rentra les retrouvé. Je me battée encore contre moi-même, pour ne pas allé le retrouvé et gouté au délice. Soufflant un peut, puis sourit au deux.
- Ou es Jordan ?
- Encore dehors je pense
- On était trop occupé fis… Lexy avec un gros sourire sur les lèvres.
Dan en rigola, mais Jon sorti pour allé voir son frère. Je ne compris rien, mais bon pas grave. Je le serais bien après, du moins s’ils rentrent un jour. Vu que la rien, nada se passa. Je ne fessais que regardé vers l’entré du club, dans l’espoir de les voir revenir. Soupirant même en jouant avec mon verre, sans dansé ni rien. Puis me leva pour y allé dans le silence, afin de les voir parlé ensemble. Jordan avais pas l’air d’allé bien, donc approcha d’eux en ravalant. Il avait les mains au visage a se le frotté, pour regardé son frère puis vers moi en se redressant net.
- Je te pensé avec elle
- Je ne vous voyais pas entré donc je suis ressorti voir si sa allé !!!
- Va faire mumuse avec elle et lâche nous
- Connard le giflant dans la voix a Jon.
- Jordan !!!!!
Je parti net en courant, sans me retourné a sa voix. Il m’appelé, bien qu’il aille se faire foutre. Donc ne me retourne pas, courant en tenant bien mon sac à main juste. Rentrant direct à l’hôtel, pour mis enfermé et ne plus sortir. M’écroulant sur le lit, pour prendre le coussin contre moi. Heureusement pour moi, je fessais du sport tout les jours. La preuve la, en plus sans chercher à le faire. Mais j’étais tout de même essoufflé, laissant les larmes coulé, n’arrivant pas a me calmé, étant entre rage et peine en mis endormant peut a peut.
Je fus vite réveillé, des tocs tocs venant de la porte. Me levant doucement, pour ouvrir en me frottant les yeux. Tombant sur deux yeux marron, qui semblé désolé de se qui c’est passé. Mais lui lança la porte sur le nez, sans rien dire malgré un aie de sa part. Mais une chose que je n’avais pas vu, c’est qu’il avais mis le pied en bas de la porte. Donc entra dans le silence, venant me retrouvé une fois la porte fermé a clés. J’étais bien dans le lis, sous les couvertures tout bonnement. Mais fis un bon saut, redressant mon haut du corps. M’enlevant les couvertures du visage, finissant la course contre son torse. Je l’avais senti s’assoir, mais calculé ou j’avoue. Mon nez fini contre le sien, ne le réalisant pas de suite. Mais me recula direct après, j’allé le tuer, ohh sa oui. Assuré même je dirait, mais la pour le moment j’étais bloqué.
- Sort de suite d’ici
- Non Charline
Sa me fis soupiré, le foutant hors de mon lit. J’avais nullement envie de parlé, du moins pas avec lui. C’est la ou j’entendis un boum, me tourna pour me penché vers le sol. Le retrouvant allongé comme une serpillère, se qui me fis bien sur rire malgré son regard haineux. Le regardant se redressé, s’arrangé les vêtements pour me fixé. Puis me remis bien, mais dos a lui et bien couverte. J’avais plus la force, puis je savais que je n’arriverais jamais à le faire sortir. Donc ferma les yeux, pour mis endormir. J’étais totalement naze, ne sachant pas du tout se qu’il avait fait.
Rien de mal, ohh sa oui sur.
C’était peut êtres un connard, une grosse enflure. Mais jamais, au grand jamais il me fera du mal. Du moins physiquement, car mentalement si. Même si cela n’était pas voulu, il y arrivé et même très bien. Au point d’êtres confuse, oui, je l’ai bien dit.
Le lendemain matin, je me mise a bougé. Me pelletant contre quelque chose, ou plutôt quelqu’un. Mais bizarrement j’y étais bien, ne voulant pas ouvrir les yeux. Je savais déjà qui c’était, rien que part son parfum qui me chatouilla le nez. C’était si divin, sa oui sa l’était. Allant dans son cou, afin d’y caché la tête. Sentant, dévorant se doux parfum de la nature. Même ses bras qui m’entouré, fus un délice sur ma peau. Il était réveillé, cela se voyais a son souffle. Mais aussi au battement de son cœur, qui était bien rapide.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:20

Ma main était sur son torse nu, je pouvais donc le sentir. Même si le silence était de la parti, tout le reste était bien éveillé. Puis écoute quelque mot, texte ou phrase qu’il dicta. Me croyant encore endormis s’en doute, vu que je ne l’avais pas encore repoussais. Devant s’en doutait après hier, c’était d’une logique implacable. Il n’était pas con, du moins pas pour cela. J’avoue, je profité a son insu. Mais que c’était bon, car cela fessais si longtemps que je dormais seul. Pour une fois, on était deux et au calme en prime. Les mots étaient pas blessant, bien au contraire. Sa me donnais le sourire, surtout ses baisé sur ma tête. Pour finir pas se levé, tentant de ne pas me réveillé. Je fis style de dormir, mais ouvra les yeux. Le voyant a la porte, la main sur la poigner.
- Tu part en voleur a présent ?
- Charline ? Dans un souffle après un saut ; je te pensé endormis encore !!!
- Bien se que je dis Jordan tu pars en voleur
Me mettant bien assis sur le lit, le regardant dans un soupire. Alors qu’il approcha de moi, bon dieu non. Il se glissa a mes coté, alors que ma tête se tourna vers lui. Se regardant fixement, mais aucun mot ne pu sortir. Les bouches fus close, tendis que nos corps se rapprocha dangereusement.
Au secourt je craque
Ma tête était en bouille, mon corps était en feu. Alors que mon cœur, lui était mélangé et perdu. Sa main sur ma joue, me fis fermé les yeux. Si doux et tendre, tendis que ses lèvres frôla les miennes. Pour même me mes capturé, même que mon corps réagissais net. Se soulevant, afin de mis collé la poitrine contre son torse. Une main a sa nuque et l’autre a sa joue, sentant ses bras fort m’entouré. La pulsion était de la parti, s’embrassant avec envie, ardeur et folie pure. Me renversent délicatement en arrière, sans pouvoir lâcher ses lèvres.
Part l’amour de dieu
Mon corps se retrouva sous le sien, compressé et en feu. Au point qu’une de mes jambes, remonta a sa taille doucement. Laissant ma robe la découvrir, vu qu’elle glissa tout le long. Se qui invita sa main de si posé, la frôlant en en la longeant juste. Je fus rempli de frisson, avec le souffle cours de tout cela. Il me cherché réellement, le pire c’est que sa marché vraiment. Oui un mec me rendais folle, sans s’avoir se qui m’arrivé d’un coup. S’entant l’ardeur, devenant de plus en plus rapide dans nos gestes. Rien de tout cela avais était calculé, c’était que de l’imprévus. Improvisé quoi, ou spontané. Oui voila, c’était bien le mot. Je l’avais toujours était dans le passé, il le savais donc en profita. Mais moi aussi, retrouvant juste se que j’avais perdu en partant d’ici.
Ne pouvant décrire tout cela, me retrouvant comme envouter et emporté. Tout cela part sa faute, bien entendu sa ne m’avais pas aidé. Pas du tout même, en le regardant au ange. C’était mieux cas mes souvenir, plus de vingt ans était passé aussi.
Arfff que je le haï
Je vais le tuer
Non en faire de la chair a saucisse
Quoi que j’en serais incapable, même si je le voulais vraiment. Surtout avec son sourire, celui la même qui me fait craqué net, ainsi que son regard enivrant et pétillant. Celui même qui disais tout, juste en regardant on savait se qu’il ressentait. Posant ma tête dans son cou, ainsi qu’une main sur son torse. J’en fermai les yeux, le frôlant et le caressant. Mis collant bien dans ses bras, pour juste mis blottir et caché. J’y étais si bien, aillant plus envie de bougé du lit. Lui non plus d’ailleurs, même si son tel sonna. Il s’étira doucement, afin de le prendre et décrocha. C’était Jon, j’avais juste reconnu sa voix. Mais pour le cherché un peut, je me mis sur lui. Bien en cavalière, les mains a plats sur le torse. Embrassant la ligne de sa mâchoire, le coin de ses lèvres. Le nez, pour finir part le cou. Recommençant pour le déconcentré un peut, bien sur bougeant encore sur lui. Le cherchant encore plus, lui laissant même pas une minute de répits. Au point qu’il avait du mal a parlé, aillant entendu des petits gémissements. Je savais déjà part avance a quoi m’attendre, mais pas grave j’attendais que sa.
- Raccroche fis-je en mordillant son oreille. Jordan le suppliant d’une voix sensuel.
Se qui le fis vibré, frissonné et raccroché. Me fessant chaviré sur le dos, pour mieux se glissé sur moi. J’avais le sourire, sa oui en le regardant.
- Tu et a moi dit-il tout bas. Je vais te le montré rajout-il dans un souffle. Tu m’entends Charline a moi prévient-il en capturant mes lèvres.
- Oui a toi Jordan
Bon dieu au secourt
Je ne savais plus ou je volé, mais j’y allé et bien loin. Gémissant en le laissant faire, vu que c’était que du désire charnelle. J’en voulais encore et encore, suppliant même qu’il ne stoppa la. Mais non, il en était pas cap ou on en était arrivé. Au point de non retour, allant de plus en plus vite et profond. J’en atteins le sommet dans un son rauque, m’agrippant à ses épaules bien cambrées en arrière. C’était le pied total, oui voila se que c’était pour moi. Allant mordre son cou, pour le faire basculé et me bougea sur lui. Sentant ses mains sur ma poitrine, les caressant et joua avec. Il était si beau, en extase mais si délicieux a regardé. J’avais rien perdu de se qu’il fallait faire, donc il pu en apprécier encore plus de la chose. Il eu même un grognement quand je lui mordillai le cou, connaissant ses point faible part cœur. Vu que sa le rendis dingue, me prenant les hanche et s’activé a son boulot. Me penchant en arrière, me retenant part les jambes le laissant faire. Il en eu vite son orgasme, mais ne stoppa pas de suite. Il voulait me faire regretté se que j’avais fait, y arrivant bien surtout vu que j’en jouie à nouveau de pure plaisir.
Seigneur dieu
Wowww
Il n’y avait pas d’autre mot, mais rien ne sorti de moi. M’écroulant doucement sur lui, puis a ses coté en soufflant. J’étais comme essoufflé à vrais dire, à bout de souffle et en sueur. Il venait de m’épuisé, à peine réveillé faut le faire. Mais ce n’est pas pour autant qu’on se rendormit, non, vu qu’il devait absolument partir. Il était bien retard pour la répète, mais avant tout une bonne douche. Bien entendu, on la prise ensemble. Se qui nous réveilla, mais aussi détendis de se qui c’était passé. En prime, il n’avait pas de chance. Donc se remis ceux de la veille, comparée à moi qui me fis belle. Un corsé noir et violet, avec un pantalon en cuir noir. Mais aussi des chaussures à talon, puis une veste noire. Se qui le fis sourire en me regardant, approchant et me prise contre lui. Je le laisse juste faire, voulant juste tout oublier pour le moment. Seul le moment présent compté, du moins pour moi. Il prit mon sac et me le donna, sa me fis sourire en le prenant et sorti avec lui. M’ouvrant toute les portes, me guidant simplement pour appelé un taxi.
- Tu sais que ainsi ils vont te posé des questions ?
- Et toi que Donnie va te sauté dessus ?
Bien entendu sa me fis rire, montant dans le taxi. Puis donna l’adresse de la salle, il s’en foutée pour son cas il avait de quoi a la salle. J’adoré répondre a une question part une autre, mais sur on avait raison tout les deux la. Bien pour cela qu’il rigola aussi, montant et regarda la route. On était silencieux, s’n doute se posant la même question. Il regarda l’heure, et moi aussi en prenant son bras pour voir sa montre. Lui tirant la langue, vu qu’il me regardé style tu en a pas.
Celui la je vous jure
- On le garde pour nous d’accord ?
- Vos mieux en effet je crois bien et rentre en premier j’attendrais pour arrivé
Je fis un oui de la tête, regardant la route pour reperdre la parole. Jusqu'à la salle du moins, j’avais juste envie de revoir Donnie et les autres. Donc l’avais suivi après sa demande, même si il ne m’avait pas obligé à le faire. Donc une fois stoppé, a un feu, il descendit, moi continua pour stoppé plus loin. Paya et descendis a mon tour, pour me dirigé vers l’entré souriant au vigile. Il me regarda de bas en haut, c’était pas le même donc ne me reconnu pas. Mais ne fis pas de comédie, lui donnant nom et prénom. Il parti voir les mecs, attendant simplement ou j’étais.
- Les mecs une certaine Charline et dehors
Ni une ni deux, Donnie couru vers l’entré avec le sourire. Ouvrant la porte, pour me sauté dessus. M’attrapant, puis me fis tourner bien dans ses bras. J’étais morte de rire, ne mis attendant pas du tout. Du moins à moitié, surtout quand il me souleva et me fis entré en me portant. Je me tenais bien a lui bien sur, puis me déposa net devant les autres. Je soufflai, m’arrangeant un peut en les regardant. Ils étaient mort de rire, surtout de voir mister bouche bé de ma tenu. Bien oui, il aimé les belle filles et sexy.
- Ni pense même pas Donnie
- De toute façon tu ma toujours repoussé
- Raison de plus pour ne pas y pensé
- Le vent Donnie la ricana Joey.
- D’ailleurs elle et déjà prise fis une voix connu.
Tous regarde le nouveau arrivant, je fis style de rien en croisant les bras.
- Il a raison Lexy la séduite
Il y eu des tronches surprise, mais on était trois a éclaté de rire. A non, mais ils étaient trop drôle a se moment la. J’avais presque oublié cette dernière, mais disons que un ma pas laissé le temps non plus. Mais sa ma pas empêché de sauté sur Donnie, l’envahissant de baisé partout. Même dans le cou, j’aimé le cherché et sa avais pas changé. Bien sur, il grogna se que j’attendais venant de lui. Mais un autre truc à quoi je m’attendais se produisit, donnant un coup à Donnie.
- Aieeee mais quoi c’est vrais il a les vêtements de hier donc il et pas entré
- Et alors ce n’est pas pour autant qu’on était ensemble idiot je ne suis pas la seul fille de la ville
- Puis oublie pas elle a changé de bort crétin
A non mais lui de suite, bon ok il avait raison. Mais avais pas besoin de savoir, du moins pas maintenant disons. Puis mon tel sonna, je regarde et parla anglais. C’était Londres, le boulot quoi. Même en vacance, il fallait qu’ils m’appellent. Les regardant parlé avec le sourire, étant un peut plus loin pour bien entendre. En faite, j’étais parti pour l’Espagne, mais je vie a Londres a présent. Mais bosse entre la France et Londres, pour mon agence de pub. Je me mis a parlé Français, les voyant me dévisagé sans rien comprendre. Sa me fis ricané, pour reprendre sur de l’Espagnol. Mais soupira, mettant le portable contre mon épaule.
- Dite je peux vous piqué une minute le piano ?
- Bien sur va si répondis Joey doucement.
Je le remercie gentiment, pour y allé en reprenant l’interlocuteur. Mis assoie en les laissent entre eux, pour écouté une mélodie les yeux fermé. Puis la refis au piano, pour trouvé les paroles. Se qui fus rapide, la chantant en même temps et en anglais. Je peux entrevoir les mecs sourire, ils savaient le talent que j’avais. A croire que sa leurs avais manqué, vu que je vie Jordan avec les yeux fermé. A part s’il dormait, le pauvre je l’avais épuisé. Je repousse cette pensé, pour revenir a ma chanson et mes paroles. Aillant mis le portable sur le piano, mais sur le haut parleur. Ils ont pu entendre un mec parlé, mais aussi chanté une belle voix. Mais il y eu des rire aussi, se qui me fis soupiré.
- John dit a tes nana de la bouclé ta pub tu va la faire seul si elles continuent ainsi capiche ?
- Désolé ma chérie mais Chris et tombé
- Bien on verra sa a mon retour alors car la moi je suis en vacance John tu a se que tu voulais en plus
- Nananana je t’aime ma chérie
- Mais oui c’est sa et mon cul c’est du poulet
Je raccroche net, cela avant même qu’il réplique quoi que se soit. C’est la que j’entendis des rires, tout les cinq en était plier en deux. Je me levai en tirant la langue, pour venir les retrouvé. Mais faut croire qu’ils allé pas répété la, donc leurs botta le cul et les y envoya net. Bien sur, les rire se changea à des grognements. Mais m’en fouta, aillant le méga sourire d’avoir réussi. Même si je voyais Jon me regardé bizarrement, comme si il se doutait d’un truc. Ou du moins, se posé des questions sur Jordan et moi. Il et pas con après tout, mais bon pas grave la. Pour le moment j’étais a admiré les chorées, mais aussi les paroles des chansons. Quand vers les 12H30, une tête connue arriva avec deux petites montres. Qui sauta direct sur leur père, tendis qu’elle croisa les bras avec un rire. Elle ne m’avait pas vu, donc me leva et me glissa derrière elle.
- La vie ou la mort ?
- AHHHHHHHHHHHHHHH la main sur le cœur en se retournant. Seigneur Charline…
Tous en éclate de rire, même moi en la regardant juste. De la voir la en face de moi, me fis bizarre après avoir couché avec son ex mari. Mais je devais le faire, sa oui c’était obligatoire. Elle me prise contre elle doucement, la laissant faire la main dans son dos juste. Afin de me reculé dans un doux sourire juste. Surtout de voir Jordan avec ses enfants, mais aussi de voir les mecs les embêté un peut. Bien quoi, fallait bien qu’ils en profite. J’avoue, j’avais du mal a resté la au milieu de tous. Quand un me sorti de mes pensé, un bras a mon cou pour m’attiré vers lui. Je glisse le mien à sa taille, avec le sourire en tournant la tête vers lui. C’était bien entendu Donnie, qui manigancé un truc bien entendu. Je ne sais pas quoi, mais je le sentais gros comme un trois tonne.
J’étais bien la, comme si il ne pouvait rien m’arrivé avec lui. A part un de sais mauvais coup, mais cela était une toute autre chose. Disons que je pourrais me vengé, plus que de raison sur son cas. Bien sur en restant gentille, je n’étais pas méchante pour un sous. Sauf que la, il m’avait bien eu et en beauté. Me retrouvant penché en arrière, lui au dessus de moi et a m’embrassé. J’avais rien vu venir, donc mis quelque second pour réagir. Ma jambe qui était en l’air, alla a sa taille le fessant tombé et basculé. Il tomba sur le dos direct, moi sur lui a le massacré. Tellement je lui cogné le torse, qu’il disait des aie a chaque fois. Puis me mis a l’étranglé, mais sans trop serrait hein. Tous en rigola, sauf un qui venu me soulevé et me colla a lui. Mon visage se cacha contre son torse, alors qu’il m’entoura de ses bras.
- C’est qu’elle a des griffes la tigresse
- Bien fait pour ta gueule pesta Jordan.
Je lui fis juste un fuck, mais fis un saut à un pincement. J’en grognai direct, mais comprit pourquoi Jordan l’avais fait.
Les enfants
Oui, vu qu’ils étaient encore la. Mais sur leur tonton Donnie. Le chatouillant, lui fessant regretté son geste juste. Sa me fis rire bien entendu, m’écartant de son corps pour croisé les bras. Les autres était a regardé Jordan bizarrement, sans savoir se qui c’était passé a vrais dire. Ce n’est pas moi qui allé leurs dire, vu que je rigolé trop. Je vous jure celui la, il gagnerait la médaille du singe. Encore, celle la et pas suffisante. Allant doucement me mettre de coté, les laissant juste le réglé entre eux. Voyant une masse musculaire se posé a mes coté, les bras croisé et le regarde vers eux. Je pensé a Jon au début, mais non, il n’était pas si musclé et petit. Danny, qui d’autre cela pouvais bien êtres ? Qui avec son sourire se retourna vers moi.
- Alors bien dormis cette nuit ?
- Oui très bien dans un grand lit
- Tu n’aurai pas vu Jordan dans ton grand lit ? demandât-il dans une grande innocence.
Je le mitraille avec mes yeux noirs de colère, comme vexer de ses mots. Lui tapant le bras, puis lui écrase le pied.
- Aie tigresse…
- Sa t’apprendra et la dernière fois ou je l’ai vu il disait bonjour a ma porte avec son nez avouai-je avec le sourire aux lèvres.
Bien entendu il en éclate de rire, se qui me fis élargir le sourire. Mais pas que un peut, en les regardant tous déconnais. Il n’avait pas besoin d’en savoir plus, regardant partir les enfants avec Evelyn. Mais un rigola encore, tournant la tête pour le voir la. Devant moi, les bras et mains de chaque coté de ma tête. Mes mains allées sur son torse, levant les yeux juste vers lui. Mais tourna le visage vers Danny, fronçant les sourcils simplement.
- Je peux savoir se qui est si drôle ?
- Ton nez contre la porte de sa chambre
- A ouais ? Se tournant vers moi doucement. Tu trouve sa drôle toi ? bien pas moi…
- Le pauvre a eu très mal dans un sourire taquin.
- Attention a se que tu ose dire chipie
- Tu ne me fais pas peur tit joueur
Il s’approcha dangereusement, mais alla a mon oreille. La mordilla, puis parla.
- Ce n’est pas se que tu a dit toute la nuit Charline
Tous pu me voir fermé les yeux, entrouvrir la bouche mais rien y sorti. Juste mon souffle, me mordillant même les lèvres à ses mots. Sentant son corps chaud contre le mien, comme si on se réclamé.
- Jordan…
- Oui Charline ?
Encore plus bas, lichant lobe de l’oreille. Se qui me fis encore plus fondre, vu qu’il arrivé a me contrôlé. Prenant toute les peine du monde, afin d‘arrivé a le repoussé. Soufflant en le regardant, sous les yeux de tous les autres. Me sentant comme trahi, prenant mes affaire et sorti sans aucun mot. Il ne devait tellement rien dire, rien montré au autre. Que se qu’il venait de faire me blessa, donc parti le plaquant la. Prenant le premier taxi, afin d’all& dieu c’est ou encore.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Retour Au Source   Mar 26 Juin - 14:20

Me voila enfin loin de lui, d’eux, avant que sa finisse mal. Etant parti a la plage, allant juste besoin de marché. Pied nu dans le sable, cheveux au vent. Les yeux rivé sur le large, avec des larmes qui coulé. J’étais comme brisé, mais encore plus perdu. Allant vers les rochers, mis assois sans lâché les profondeurs. Soupirant sans arrêt, laissant les goute tombé sur mon épaule. Juste les larmes encore qui coulé sur mes joues, sans pouvoir faire autrement. Du moins pour le moment, me demandant pourquoi j’étais venu ici. Je ferait mieux de tout oublié, oui pour mieux repartir. Mais la pour toujours, sans billet ni dates de retour. C’était le mieux a faire, l’oublié lui et cette ville. Le groupe aussi au passage, c’était se que j’allé faire. Oui, des que mes larmes aura fini de coulé. Me perdant dans le passé, mais aussi le présent.
Je ne savais plus ou j’en étais, la dure réalité de la vie quoi. Dure et cruel pour ma part, essuyant mes joues de mes mains. Pour soufflé, puis me redressa doucement. Descendant des rochers pour retourner vers la route. Marchant très lentement, regardant pas vraiment ou j’allé. Mais fessais attention en traversant, je ne voulais pas mourir. Ni maintenant, ni demain sa sur. Oui j’étais perdu, mais pas a se point la. Entrant donc a mon hôtel, dans le silence pour m’enfermé dans la chambre. Se retour aux sources était fini pour moi, fessant ma valise sans répondre au tel. Raccrochant a chaque fois, pour le prendre et téléphona a un taxi puis a l’aéroport. Réservant le premier billet pour une autre ville, oui tout sauf ici c’était sur sa.
Puis descendis doucement avec ma valise, réglant l’hôtel pour enfin sortir. Le taxi était la, attendant plus que moi pour aller à bonne destination. Mettant la valise dans le coffre, puis monta voyant une silhouette courir vers nous. Un soupire se fis entendre, j’étais résolu a partir point a la ligne.
- Démarré et vite
- Bien dame
Se qu’il fit direct, nous éloignant du trottoir, de l’hôtel et de Jordan. C’était le principal, roulant sur la départemental en direction de l’aéroport a la sorti de la ville. Sans jamais me retourné, même une fois arrivé sur place je paye le taxi et entra. Mais fus stoppé peut après, une main poignante attrapa mon poignée. C’est en levant mon visage déconfit, que je découvris quelqu’un a qui je ne m’attendais pas à voir. Ravalant en baissant les yeux au sol, le laissant m’entrainé plus loin sur des chaises.
- Je serais clair et rapide Charline Tu fais se que tu veux avec Jordan, mais ne lui pas de mal ou ne reviens plus jamais ici nous voir. Ni appelé, tu lui fait quoi que se soit tu nous oublie net.
Je me levai juste doucement, allant direct vers l’enregistrement avec mes affaires. C’était bien se que je conté faire, je n’avais pas besoin de ses menace pour agir. Sa non, sur et certaine j’avais choisi. Bizarrement il m’avait suivi, me regardant même faire et me retourna vers lui. Mais d’un coup plus rien, alors que j’allé l’envoyais baladé. Une chance il me rattrapa, car je ne senti pas le sol venir. J’avais oublié un truc, c’était de déjeuné et de mangé. Avec tout cela et Jordan se matin, comme une triple andouille j’avais zappé se détaille la.
- Charline ? Charline revient ma belle
Ou étais-je ?
Cela j’allé le savoir en ouvrant les yeux, mais rien me parlé a vrais dire. Déjà plus dans l’aéroport, cela en était certain. Les lieux bougés, donc une voiture c’était logique. Ma tête reposée sur des jambes, une main m’entoura alors que l’autre caressa mes cheveux. Je cligne des yeux, aillant du mal a les ouvrir.
- Elle se réveille sa y et
Cette voix devenait de plus en plus claire, en ouvrant enfin les yeux je découvris son visage et son beau sourire. Je me pelote plus contre lui, le sentant me relevé et me tira contre son torse. M’accrochant à son haut, alors que les larmes coulèrent sur mes joues. Se torse ferme m’accueilli comme un nuage de coton, doux et moelleux a la fois. Alors que sa voix me parla tout bas a mon oreille, cela y resta raisonnant de tout les coté. Cela mis aussi mon corps en action, frissonnant de partout sans pouvoir faire autrement. Bien pour cela que je me mise encore plus dans ses bras, comme si il arriverait a me protégé et me calmé.
- On arrive vous deux pas de bêtise hein
- Moi, jamais voyons
Je lui pince les cotes, il fis le saut et rigola. Mais resta ainsi bien sur, lui je vous jure il et a claqué des fois. Mais sa reste un gros nounours, mon gros ours a moi. A présent je savais qui conduisais, mais la ou on allé me dis rien du tout surtout. Longeant un allé d’arbres, de gravier du au bruit sous la voiture. Pour enfin stoppé devant une belle maison, toute simple ni trop petite ni trop grande. Se fus la que la portière s’ouvris, soupirant en découvrant qui venais de l’ouvrir sans bougé.
- Veut tu bien lâché ma copine la toi
- Je ne la tien pas c’est elle qui me tien
- Donnie joue pas avec moi la
- Commencé pas tout les deux intervient une voix douce qui me fit lever la tête.
Cette personne poussa Jordan, me tendis la main que je pris et sorti de la voiture. Allant direct contre lui, cachant mon visage dans son torse avec les larmes encore. Tendis que Donnie sorti de la voiture, Joey de derrière le volant. J’entouré son cou, alors qu’il me porta a l’intérieur simplement. Montant des escaliers, pour entendre une porte grincé et du parquet aussi. La maison était plus toute jeune, mais c’est se qui donna du charme aux lieux.
Il me posa délicatement sur un lit, sans pour autant le lâché le fessant suivre. Me collant contre lui, alors que la porte se referma après un geste de sa part. Sentant ses mains caressé mes cheveux et mon dos, sans arrière pensé juste me consolé. Levant mon visage ravagé de larme, pour le regardé sans dire quoi que se sois.
- Explique-moi toute princesse
- Il y a rien a expliqué tout c’est vu
- Charline…
- Il ma trahi dans un soupire. Tu réagissais comment toi si l’homme que tu aime te trahissais hein Jon ?
- Tu l’aime donc c’est pour cela que tu pars ?
- Non je pars car il ma trahi il m’avais juré de ne rien dire ni montré de tout gardé secret c’était son idée a lui en plus
- Je croyais que tu étais plus fille moi
- Oui c’est le seul mec qui arrive à me faire se qu’il fait mon corps réagi net avec lui
- Pas de détaille please
Je lui mis un coup sur le torse, se qui le fis sourire bien entendu. Il était con part moment, mais bon sa me fis sourire. Il savait comment me prendre, il n’avait pas changé et moi non plus d’ailleurs. Puis il arriva à me faire rire, avec la manière dont il allé botter le cul a son frère. Pour qu’il se lève doucement, allant vers la porte et sorti juste dans un sourire. Je reste la, bien en boule dans les coussins. Entendant des aie, des coups aussi comme une bagarre. Chose qui me fis me levé et courir dans le couloir, découvrant le Kao total.
- STOPPPPPPPPPPPPPP
Je mis mon corps entre les deux, mes mains sur le torse à Jordan. Mais glissa l’autre sur le torse a Donnie, ils en éclatèrent tout les deux de rire. En faite, ils se cherché juste. Mais sous l’effet de la collèrent, j’en gifle un puis l’autre.
- Sa vous fait moins rire la du coup bande de gamin sans cervelle
En effet ils ne rigolé plus, ni l’un ni l’autre. Juste la main sur leurs joues, me regardant sous le rire des autres. Je fis dos, pour retourné dans la chambre. Mais mon poignée fis stoppé, tirai en me fessant pivoté, afin de finir contre un corps robuste et ferme. J’étais bloqué, une main sur le torse et ses lèvres contre les mienne, me laissant chaviré et relâché totalement. Un bras tombant dans le vide, le laissant me transporté dans un lieu plus calme. Moins chargé de monde, toute a lui rien que d’un baisé.
Il y eu des wow et des rire venant des autres, puis plus rien une fois la porte fermé. Seigneur protégé moi, mais il était déjà trop tard. Mon corps était déjà en flamme, sous lui avec une simple caresse. Mon corps, mon âme disait présente. Me laissant donc emporté part se qu’il fessait, oubliant tout le reste totalement pour vivre le meilleur moment avec lui. Enfin, un des meilleurs moments, car il y en eu plein d’autre après se jour la. Oui, vu que sur le coup je suis resté pour découvrir se que l’avenir nous réservé. Mais le reste et une autre histoire, car surprise et rigolade sont la clé de notre amour.

FIN

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour Au Source   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour Au Source
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour au source
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume D'Ange :: FICTION FAN :: NKOTB-
Sauter vers: