Plume D'Ange

perso
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Jumeaux Du Diable

Aller en bas 
AuteurMessage
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:31


Les Jumeaux Du Diable

Tome 1

Les Vampires De La Rose Noire


Prologue

Dans la pénombre des rue de Providence, trois groupes se différencier les un des autres. Les civils comme Karl Cook, avec sa démarche souple et son allure cadré. Drake, chimère de la next société, avec leurs cheveux gris et odeur de cendre. Puis Edwarld, roi des guerriers vampires de la confrérie de la rose noire, avec leurs styles gotique, musclé et beaux gosses a faire craqué toute les femelles de leurs race.

Depuis une éternité, les souverains de la race, mène la guerre contre la next société. De père en fils, le roi prend tête au commandement, de la confrérie et du trône royal. A la mort de l’ancien, ou quand il eu fait ses preuve, durant des année comme guerrier.

Grâce a des nouveaux arrivant, les sept guerriers de la confrérie vont vaincre Drake. Mais la guerre va s’avérait plus complexe, du aus liens des primelles des jumeaux. Ainsi que l’arrivé du frère de celles si, puis l’implication de civils dans l’aventure. Ainsi que le retour d’anciens, mais aussi la venue d’un Archonte puissant.


Lexique des thermes des mots
Ancien : vampire vieux de 300 ans ou plus et étant les plus agile et fort de la race.
Archonte : vampire au grand pouvoir comme un magicien.
Aristocrate : civil ou vampire riche du au lignage ou a son emploie.
Autarkis : guerrier vampire rejetant ses semblables et toute autorité du roi ou chef.
Autre Coté : lui ou viens les guerrier, vieux pays ou les anciens arrive. Comme un monde normal, mais avec certaine différence aux niveaux langage et habitude.
Caitiff : vampire seul sans clan ou fratrie.
Chimère : roi des néfaste remplaçable que part un fils de sang, se nourrissant d’âme et d’essence d’êtres qu’il crée.
Civil : humain homme et femme avec qui ils partagent leurs vies quotidiennes sans le savoir pour nombreuses personne.
Confrérie de la rose noire : clan de guerrier œuvrant pour la protection de la race contre la société néfaste, fort grand robuste mais aussi brutal ils combattent et protège tout les civils et vampires, la sélection et a la charge du roi et du scribe prenant que des sangs pur, pour leurs forme physique unique et leurs guérison rapide, ils font objet de nombreuse légendent que peut peuvent confirmer comme vrais, étant discret et a l’écart des autres sauf dans un seul club.
Consanguineus : vampire de même lignage généralement plus jeune.
Conversion : la transformation de teenager a adulte, généralement sa s’effectue a l’âge de 25 ans et très dangereux aussi.
Déflorer : vampires vierge qui couchent avec une personne de toute race.
Droom : domestique ou intendant servent les vampires ni humain ni vampire se sont plus des fantômes avec une âme et intelligence.
Eden : le jardin du scribe ou vive les déesses guerrières walkyrie et ondine ainsi que quelque élus et les divinités.
Ephèbe : vampire sans présence féminine ou mam dans sa vie.
Fratrie : groupe réunie de plusieurs vampire avec ou sans chef.
Gaïa : déesse et mère la terre qui enferme et retiens les mercenaires, utilisé part les archontes ou sorcière.
Goule ; vampire femelle dans toute la race.
Lignage : généalogie chez les vampires au sang pur ou de race.
Mam : mère vampire de toute la société vampire.
Mercenaire : combattant déjà mort et enterrait, seul les néfaste peut les utilisé a fin lucratif contre les vampires vu leurs puissance.
Néfaste : ennemie juré des vampires, des mort vivant puant la cendre froide peut intelligent mais très vorace et imbue de sa personne.
Néant : enfer ou les néfaste tuer et la chimère se trouve pour l’éternité condamné à y pourrir.
Nouveau né : vampire bébé ou non né restant 1 an dans le ventre de sa mère et très dangereux pour les deux.
Paria : vampire ni sang pur ni sang mêlé avec des spécifications unique a eux, ils sont généralement les rejeté de la race vampire.
Primale : vampire mâle dédier ou bien aimé a un autre.
Primelle : vampire femelle promise ou bien aimé d’un autre.
Rosière : fertilité chez les femelle vampires en général tout les 10 ans, durant 2 jours des pulsions sexuel intense l’accompagne.
Scribe : ombre blanche mystique dictant et fessant respecté les lois, lui seul peut joindre ou accordé une alliance ou un membre dans la confrérie, œuvrant dans l’éden comme conseillé du roi.
Teenager: vampire adolescent se situant entre nouveau né et mâle.
Vertu : vampire femelle encore vierge.
Vindicte : vampire qui se venge suis a un acte, généralement une vindicte s’effectue part un primale.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Jeu 17 Fév - 19:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:32

Chapitre Premier

A providence aux État-Unis…
Edwarld, parcourait vite le couloir central de la caserne. Ou se trouver le centre d’entrainement, car des bruits et des hurlement se fessaient entendre. Encore une fois, Thorvald et Dragos qui se battaient presque, mais pas pour rire. Les deux jumeaux qui était rarement d’accord, qui pouvais mal finir pour tous. Ils se ressemblé comme deux goute d’eau, se cherchant pour se taquiné ou pour plus sérieux. Mais, s’était jamais pour rien, que leurs frères devais les séparé avant qu’un massacre l’autre.
Thor était grand, dans les un mètre quatre vingt dix. avec des cheveux blond et très long, son corps musclé, des yeux bleu turquoise comme la mer. sauf si il et en colère, ils sont rouge sang. Alors que Dragos, fessais la même taille. Mais lui avais les cheveux cours en brosse, blond avec les pointe rouge violet. qui fessais ressortir ses yeux bleu assure, un corps sublimement tablie de plaquette de chocolat partout.
Seul Kylian, alias le moine et le roi pouvais les faire stoppé. Mais se soir là, personnes arrivé a les arrêté. Pas même Randi, alias le bouclier. Quand le roi Edwarld, y pénétra avec ses long cheveux noir, ses bottes lourde de métal et ses gant en cuir. Ses yeux, changeant et passant du vert au noir en un clin d’œil. Les jumeaux étaient déjà nez a nez, a presque se bouffé. Alors que les autres, se redressèrent et et firent la révérence bien bas.
- Bon vous avez fini ? je vous entant depuis les burea… coup-t-il d’un coup en regardant partout. seigneur saint scribe tous dans mon bureau et que sa saute hurle-t-il en découvrent la salle en débris
Tout le monde avait fait le saut, en l’entendant d’un coups déboité de la porte. Sauf les jumeaux, qui était restaient comme ils étaient, sans vacillé ni bronché un mot a sa voix monté dans l’égus.
Bordel c’est deux là aller faire chier longtemps se dit-il en croisant les bras sans bronché.
mais s’était les meilleurs guerriers, surtout quand ils ne former qu’un. Que leurs pouvoirs se réunissez, en une force valable au diable. Les surnoms viens de là, pour la plus part des mâles de la confrérie. Mais avec Thorvald et Dragos, le néant était proche a chaque moment en les laissaient faire.
Seigneur le roi Edwarld, avait une bombe vivante dans les mains et il le savais. Chose qui lui plait, mais aussi voila pourquoi il y avait le moine avec eux pour la désamorcer.
Leurs réputations étaient plus a faire, au près de tous. Ainsi que des humains et même de ceux qui connaissaient le clan, mais personne ne savait qui ils étaient, ni a quoi ressembler ses brave guerriers au sang pure. Peut de temps après sont intervention, tous se retrouvèrent dans l’antre du seigneur, lui debout avec son visage grave, derrière le grand bureaux en bois de menuisier, bien rigide qui surplomber le fond de la pièce. La tension palpable se fessait sentir, dans cet endroit clos de tous a se moment là, tous bien assis. Sauf un toujours devant la cheminé, avec son cure dent a la bouche.
- Merde Randi tu ne peut pas faire comme les autres une fois dans ta merdique vie non ?
- Désolé monseigneur tu c’est bien que mon cul aime pas s’assoir sans offensée
Le roi grogna et se laissa tombé sur son fauteuil, avec un gros << boum >> venant de c’est bottes en cuir sur le bureau. Même Marius, l’intendant propriétaire de tout leurs lieux de vis. Leurs plus omble serviteur, qui et unique en sont genre n'osé entré quand sa bardé.
Petit bonhomme avec les cheveux grisonnant, un costard bien taillé et toujours propre. Dans la cinquantaine avec un caractère, extrême de la gentillesse. Il serre tout ses maitres, sans rien dire, devinant d’avance se qu’ils désire et commandant deux autre droom. Ariate, une sang mêlé au yeux bleu, sa peau blanche et fine. Qui s’occupe de tout nettoyait, dans la demeure principal. Alrum, un noble et sage ruiné du a la guerre, un corps robuste. Mais blesser a la jambe, servant de chauffeur a tous. Sauf pour Gabriel, l’ange noir le cinquième guerrier. Métisse, avec ses un mètre quatre vingt dix huit, au cheveux noir cuivré. qui arriva biens après, dans le grand hall vu qu’il ne vivait plus avec eux dans le tombeau. (Le nom de leurs lieux de vie)
- Marius ?
- Oui messire ? dit-il en arrivant a ses côté dans le silence habituelle.
- Ou sont mes frères ?
- Dans le bureau du seigneur et sa barde
Le guerrier lui sourit brièvement, se dirigea vers le lieu annonçait par le noble droom. Entendant des hurlement et des chuchotement, au fur et a mesure qu’il approche de la porte. En entrant, il découvrit ses frères. Assis dans les canapé, avec Randi a sa place. Sauf Edwarld, qui était lui dans son fauteuil ancien. Assorti avec tout le reste des meubles, dans un style noir lessivé et or. Tous tourne la tête vers lui, le voyant se dirigé vers eux sans un mot. Se mettant a sa place habituel, dans un fauteuil derrière le roi, les laissant continué les fertilité.
- …Alors voila que monsieur a voulu me sauté a la gorge rien que pour une broutille fit Dragos.
- On ne touche pas a Marissol…
- Bon sais reparti pour la guerre aux filles intervient Gabriel avec un sourire.
- Boucle la l’ange et trouve t’en une pour toi
- Tu c’est bien que je préfère prendre les tiennent Thorvald de mon cœur…
D’un coup, la tension fus plus dense. Un éclair tomba proche de la fenêtre ou se trouvé Gabriel, qui sourit sans même bougé. Alors que tout les autres firent le saut, puis visa avec un regard féroce le jumeaux de la foudre. Qui grogna sans le lâché des yeux, tout en montrant les canine blanche et pointes.

Drake, rodé pour une fois, avec sa fine équipe de néfaste. Dans les ruelles du centre ville, sombre et peut éclairé de Providence. Pour trouver des sang mêlé a questionné et capturé, pour découvrir ou était leurs ennemis et s'amusée aussi. A l’arrière des clubs, les dealers et prostituer se retrouver. Il y avait de tout civils, sang mêlé réuni. La seul différence, était leurs peaux blanche. Les néfaste, savais ou les trouver et si retrouvèrent toute les nuits, a fin d’en tuer le plus possible. Ils se séparèrent, pour mieux les trouver et les avoir. Cadeyrn, le chef Parti dans son coin habituel, en trouvant un sur sa route et si approchant doucement.
Chouette un nouveau se dit-il en l’attaquant part derrière et la tête et le pique pour l’endormir.
S’était leurs façons d’agir, les droguer pour mieux les transporter. Mais bien souvent certain arrive a s'échappée, ou a les tuer selon leurs âge et leurs formations. Alors que C rentre a la base, D trouva sa nuit trop calme et rentra. Croisant le chef en route, avec une de ses pourriture et sourit.
- Enfin de quoi se mètre sous les dents
- Oui seigneur j'allais rentré
- Super je te suis
Un sourire cruel, se fit voir sur le visage des deux néfastes. L’allure bon BCBG ferait civils, sans leurs odeur de cendre. Montent dans le 4x4 (Toyota Prado) noir, du chef et roula vers le nord. Le jeune mâle, attaché a l’arrière encore sonner. Ne savais pas se qu’il lui attendait, ni se qui s’était passer, aillant rien vu venir sur se coup la.
D et C, était enfin arrivé a la fournaise. (nom d’une de leurs planque en pleine campagne) tout était calme et éloigner de toute civilisation, sans risque d’être dérangé pendant qu’ils aller s’amuser. Le sang mêlé, était encore endormi a l’arrêt de la voiture et pendant le transport. Drake, le mis sur une table en métal d’autopsie, en l’attachant avec des chaines en acier. Bras et jambes écarter du corps, pendant qu’il se réveille. Les néfastes, eu le temps de préparer les ustensiles, qu’ils aller avoir besoin. Fouet en chaine avec des pique, dagues, écarteler pour le punir en le questionnant.
- Ou sont la rose noire ?
Il ferma les yeux et la bouche, sans rien dire, retenant son crie. Quand ils tirèrent sur les chaine, mais il était tellement drogué, que sa ne lui fis presque rien a vrais dire.
- Me fait pas répété ou et la rose noire ?
- Va te faire foutre
D écarta encore plus les chaines, alors que C commence a le faire saigner. Bien entendu, là ou il perdait le plus longuement possible se fluide rouge.
- Beupp mauvaise réponse
Ils allumèrent les spots allogène, se qui le crama un peut et le fit aussi hurler. Mais manque de peau pour eux, il ne savais rien. Sans doute trop jeune et trop drogué, pour qu’ils puissent en sortir quelque chose. Un peut plus tard, une fois bien fini d’avoir jouer avec lui, ils le laissèrent mourir seul. En se vidant de tout son sang, dans le petit bois a coté. Allant juste a la voiture, pour parler un peut de la soirée. La nouvelle règlementation, avant le jours qui allé arrivé dans trois heures.
- Cadeyrn tu va allait en ville, dire au autres de rentrer et plus de jeune. Que des anciens on chope
- Oui seigneur j’y vais de se pas
Il baissa la tête et monte derrière le volant, retournant en ville, avec la joie d’avoir joué un peut se soir. Alors que le roi conte a lui, en resta sur place attendant, la fin du sang mêlé pour faire place au future jouer.

Plus loin dans le centre…
arrivent les jumelles du soleil, fraichement débarqué dans les ruelles désertes de Providence. Dans leurs jupes et bustiers en cuir noir, Sunniva, avec ses cheveux blond orange comme le soleil. Alors que Sunlda, les sa noir cuivré comme la nuit étoilé. Tout était trop calme pour elles, cherchant de quoi se défouler. Voyant de tout, civils et sang mêlé. Mais ni trace de néfastes, ou de guerriers. Sachant bien qu’ils étaient dans cette ville, selon les rumeurs qu’elle ont entendu. Mais cela aller êtres dure de les trouvaient, sans savoir a quoi ils ressemblent. A un croisement, elles vivent deux néfastes, puis un demi vampire. Sunniva, y alla direct en sortent une dague dentelé. Digne d’une épée, qu’elle porte en général dans son dos. Alors que sa sœur, fis claqué au sol son fouet tranchant, de quoi faire des confettis d’un ennemi.
- Allons cassé du néfaste sœurette
Sunlda, alla bien plus loin avec le sourire, sentant d’autre monstres a éliminé que pour elle. Avec un regarde de tueuses, elles arrivèrent par surprise et en tua un chacune, sur le coup et le deuxième en suivant.
- Bon quatre en moins
Mais Sunniva, fut blaissait au ventre se retrouvant au sol et seul. Un de ses enfoiré, était près a la tuer. Quand sa sœur lui planta une dague dans le cœur, il tomba en cendre sur sa jumelle. Au même moment, un grand homme classe, style BCBG arriva en courant vers elles. Aillant tout vu de son coin de rue, alors qu’il passé juste pour rentré chez lui. Se mettant a genoux a ses coté doucement, pour voir sa blessure.
- Seigneur dieu
- aller vous s’en intervient Sunlda prête a agir.
- Je suis Karl Cook médecin laisser moi regarder
Elle le regarde et regarde sa sœur, puis lui fit un d’accord de la tête. Même si en temps normal elle aurait rigolé, mais pas là ni avec sa jumelle. Elle le laisse passer en le surveillant, vu la coupure profonde qu’il observa doucement. Personne ne vie Sélène, une sang mêlé qui s’était bien cacher, qui préviens direct la rose noir. Laissant un message urgent, puis les suivant au cabinet de se dernier.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Jeu 3 Fév - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:33

Chapitre 2

Lorsque, les jumelles et le médecin arrivèrent au cabinet, Sunniva, avait perdu conscience du a la perte de trop de sang, Karl, la pose doucement dans un des lit, puis alla tout attrapé se qu’il lui fallait. Sunlda, conte a elle, était rester hors de la salle. En cas de danger ou de visite inattendu, descendant même de temps a autre. prenant l’air avec l’envie de casser des fumier, mais sentait aussi la douleur de sa sœur.
- Je vous aurai mes enfoiré dit-elle a voix haute.
Le docteur, nettoya la plaie comme il faut. Découvrant, qu’elle avait presque cicatrisé seul sous ses yeux. Grâce a la lumière allogène d’un spot, mais elle ne se réveille pas.
S’en doute besoin de récupéré se dit-il en la regardant.
Il l’observa plus profondément, trouvant sa bizarre et vis la pointe de deux canines entre les lèvres. Il voulu les toucher, mais fut stopper net et en fit le saut en arrière de voir les yeux noir.
- On ne touche pas doc
- Désolé je ne voulais pas vous contrarier
Sunniva, se mise a rire a ses mots, en le regardant et se redressant un peut. Il ne comprit pas pourquoi elle réagissait ainsi, ni se qui se passer fronçant les sourcils de la voir faire.
- Calme doc je vais pas te manger, juste m’assoir et éteignez le spot ou il va me tuer
- Oui bien sur ! vous aller bien ?
- Oui merci beaucoup mieux
Il sourit en rangeant tout, après avoir éteint la lumière. Elle se recouché sur le lit, il la laissa seul en sortant. allant a son bureau dans le silence, sans fermer la porte en cas que quelqu’un entre. Mais manifestement elle resta sur ses garde, trouvant étrange qu’un civil, est pas peur d’elles ou pose plus de question. L’écoutant juste entendant de l’eau puis …
Un téléphone ? non un clavier, il devais travaillé sur son pc. Un conte rendu ou des recherche, se qui la fis sourire. D’où elle était, il était voyant. Replaçant ses lunette de lecture, bien trop fine et fragile pour son visage. Puis il sourit et pris son portable, le pose contre son oreille tout en tapotant sur son ordi. Sans même se soucier de quoi que se sois, sauf qu’elle l’écouta pour plus de sécurité que de curiosité.
- Bonsoir ma princesse je ne te réveille pas ?
- Papaaaaa non j’allais me couché (joie dans la voix taquine)
- Très bien tu écoute bien nounou alors
- Oui dans un bâillement puis un rire. Tu et fatigué on dirais
- Ouaép longue journée et tu ne devinera jamais se que j’ai découvert
- Non mais tu va me le dire fit-elle avec un rire.
- Rigole pas ou je te croc princesse et j’ai trouvé une maison pour nous deux
Un cris, suivi d’un rire se fis entendre. Il avais un grand sourire en écartant son portable, pour ne pas devenir sourd. Le doc avait donc une fille et bien jeune, vu la voix se qui fis ricané Sunniva et écouta encore juste par prudence.

Au tombeau pendant se temps…
Se fut Tolkien qui eu le message, le gardien de tout les lieux. Un sang pure sans êtres guerrier, surveillant sur la sécurité. Baraqué, aux yeux gris et la peau bronzé. Dans les 1 m 85, chauve ou plutôt raser, avec un bouc blond tressé a mis cou.
- Je suis sélène et j’ai vu deux femelle guerrière dans l’angle de street et mersonne. Une blessé et parti avec un civil, un doc il sont a son cabinet. C’est Karl Cook.
Quand Tolkien entendu se message, il se précipite au bureau du roi. Entrant sans frapper a la porte, essoufflé et sérieux. Le souverain osa les yeux, pour voir qui venais d’entré ainsi.
- Tolk que se passe t’il ?
- Seigneur, deux femelles en ville. Donc une blesser, après avoir tuer quatre néfaste. Des jumelles d’après Sélène Rochy, une sang mêlé. Elles seraient au cabinet d’un civil , Karl Cook.
Tous se levèrent au mot civil, puis sorti du bureau en courant. S’armant bien entendu en cas de besoin, prenant la voiture de Dragos, et les autre se matérialisé sur place. Tout sa, leurs sembler étrange vraiment en partant en ville
Alors que sunlda, remonter pour voir ou sa en était. Elle entendit des rire, chose qui la fit sourire. Mais entendit aussi des grincement de pneu, juste devant la porte avec des voix d’hommes grave.
- Dragos, Randis, rester la on en a pas pour longtemps a revenir avec elles
Son sang ne fit qu’un tour et se dématérialise, pour apparaitre directe dans le cabinet. Se qui surpris le civil, vu qu’il arriva direct dans la chambre. Les voyant prendre leurs affaires comme des folles, prêtent a sortir comme des voleuses..
- Vous devais vous reposer
- On doit partir surtout on nous cherche
- Les même que dans la ruelle ? demanda-t’il.
- Aucune idée j’ai juste entendu parler, mais ils sont plusieurs et ma sœur blessé
Au moment ou le doc leurs indiqua l’autre sorti, sa porte se fit entendre. Il sorti en vitesse, fermant la porte de la chambre en restant devant. Voyant des hommes, tous en noir. Gothique ou presque, musclé comme des boxers. Cinq géant, devant lui se plaça droit, bras croisé. Les yeux féroce avec des grognement, mais, il ne se démonte pas pour autant. Restant ou il était, sans quitté leurs yeux coloré, pour la plus part. Ils regardent les lieux, puis le médecin par la suite, bras croiser aillant même pas peur d’eux. Le roi s’avance, sans le lâcher du regard, suivi des autres qui afficher un ridicule sourire de son courage idiot.
- Ou sont-elles ? civil
- On frappe avant d’entré et je suis seul ici
- Nous savon que les jumelles sont chez toi
- Oh elles ? demande-t-il calmement. déjà parti désolé messieurs sans le quitter des yeux les croyant vraiment parti.
- Impossible je les sens laisse nous pas,,,
Rajouta Gabriel qui se retrouva coupé, car le doc aller dire non. Quand la porte s’ouvrit d’un coup, puis se retrouvant direct dans la chambre. Sunlda montrant sa tresse noir cuivré, venait de le tirer dedans. Ne voulant pas qu’il risque sa vie pour elles, ne regardant même pas qui c’était au passage.
- Thor a toi de joué cria le roi fou de rage.
Lorsque, Thorvald défonce le bout de bois qui les séparé, une lumière digne du soleil les aveugla et les crama un peut. Voyant deux fines ombres, aux cheveux tressé noir et orange. Passant par la fenêtre, puis la sorti de secours. Elles finissent dans une sombre ruelle, derrière l’immeuble et se mirent a courir dans le noir total. Elles ont du utilisé leurs pouvoir, pour s’échapper sans risque. Laissant le médecin sur le lit inconscient, mais, sans trace de morsure ou coups. Juste endormis, aillant rien oublier de tout sa.
Edwarld ragea de se coup là, voulant a tout prix savoir qui elles étaient et se qu’elles voulaient. Il envois a leurs poursuite, Gabriel et Egmont le dernier des guerrier de la rose noire. Sa plus fine lame, avec ses dague en acier noir et or. Son louk pink, gothique, la différence des autres et ses cheveux multicolore. Tout deux, tentèrent de les suivent. Mais en vain, elles étaient trop rapide. Les perdirent totalement, dans se brouillard intense. Ils retournèrent au cabinet, le doc était en plein réveille. Quand les deux, entrèrent la tête basse et les yeux aussi.
- Ou sont parti les jumelles ? pesta le souverain.
- Disparue comme part magie on seigneur
- Pardon mais qui êtes vous ?
- Sais pas vrais bordel
- Mais ! vous êtes blesser, laissé moi regarder
Karl voulu le toucher, mais le roi montra ses canine, dans une grimace mécontente pour le prévenir. Personne ne pouvais le toucher, surtout pas un civil. Mais il nu même pas peur, en les voyant sous ses yeux. Chose qui plus direct au roi, encore plus quand il montra, qu’il avait plus rien a sa cicatrice. Le médecin ne posa pas de question, se redressant juste dans un soupire de tout cela.
- Bon puisque j’ai plus personne a soigné, moi, je vais rentré si se nés trop demandé
- C’est que le doc et en manque de patients
Tous, y compris le médecin se mirent a rire. Voyant que son soupire en disais long, son rire noir aussi. ?l en sourit faussement, en les regardent et se dirigeant vers son bureau, d’un pas lourd et indécis a la fois. Kylian, entre vis sur le canapé en cuir rouge, une couverture et un bon livre avec un sac a dos au pied. Il ne disa rien, mais le fit remarquer au roi, pour qu’il sache ou le trouver en cas de besoin.
- Remaité la porte comme elle était s’il vous plait, je l’arrangerait demain
Thorvald la redresse d’une seul main, une fois tous sorti. Il la mis bien comme il faut, sans un mot, ni un bruit a part les pas de bottes. Tout redevenue calme, une fois tous redescendu et monter dans leurs 4x4 noir argenté. Vitre teinté et sa carrosserie par balle, pour partir vers le tombeau.
- Préviens Alrun, qu’il vienne le cherché a l’aube
- D’accord monseigneur
Egmont obtempéra bien entendu, prenant son portable direct. Prévenant le chauffeur a se tenir prés, pour le récupéré a la première heure. Pour le ramené dans le bureau du roi, puis raccrocha pour resté silencieux, sur la route autant lui que les autres guerriers.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Jeu 3 Fév - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:34

Chapitre 3

- Oui monseigneur quatre morts
Cadeyrn a son arrivé, avais était surpris par le calme et l’odeur de la cendre. Découvrant ainsi, le résulta du passage des jumelles, qui était parti laissant les lieux comme telle. Avec indignation, pour ses néfaste de malheur. Il avait de suite, tenue au courant Drake de sa macabre découverte. Alors qu’il observer les lieu, exécutant les ordres du maitre avec ceux qu’il avais récupéré. Rentrèrent sans un seul mot, pour le conte rendu habituel. D aller pas laisser cette acte impunie, quitte a se mettre lui-même au boulot. Mais temps qu’il ne savait rien sur le ou les coupables, il ne pouvais pas prévoir de plan, juste s'amusée avec les demi vampire.
- Bon passant a vos trouvaille C
- Pas grand-chose malheureusement maitre
- Ce qui veut dire ? s'impatienta la chimère.
- Une ordonnance médicale, avec du sang dessus et des pas de goules, deux je dirai
- Maitre ? j’ai trouvé des cheveux orange digne du soleil intervient F comme si de rien était.
Drake le regarde, puis vis le regard mauvais de son second, comme si il voulait le tuer. Folker avait toujours était en rivalité avec Cadeyrn, pour une histoire vielle de dix ans. Cette guerre, entre c’est deux néfaste, amusé le plus haut. Trouvant que sa animé, mais cette trouvaille intéressa, cent fois plus et les fis analysé sur le champ.
Mais en attendant, il envoya C et F a l’adresse de l’ordonnance, qui était non loin de la découverte. Un certain Karl Cook, un médecin civil. Célibataire de trente deux ans, qui vivait au cabinet.
- Sa va êtres plus simple mais il le faut vivant
Le jour aller vite arrivé, quand ils arrivèrent tout deux devant la porte. Ils se regardent et entre comme de simple patient, venant juste le voir pour ne pas se faire remarqué. Les lieux était vide et très calme, vu l’heure avec une fine voix grave, d’un homme venant du fond du couloir blanc. Une femme sorti du bureau, suivi du doc avec le sourire, qui la reconduit a la porte.
- Bien merci docteur
- C’est normal voyons mademoiselle
- Peut reçoivent a cette heure, je le craint fit-elle dans un beau sourire.
- Je ne refuse jamais un patient, je doit l’avoué
Ils eu un petit rire, dans cette élan vérité. Oui les docteur privé, on des horaire et rare ceux qui réponde avant. Il était ainsi avec tout le monde, si besoin d’aide il était là. Puis senti une odeur de cendre froide, se retournant avec la nocé, pour voir d’où sa venais.
- Vous désiré messieurs ?
- Que vous nous suiviez de suite
- C’est un ordre annonça C en le regardent.
Karl, leva les yeux au ciel, reconnaissant les même que dans la ruelle. avec leurs odeur infecte, mais il ne savait pas a quoi ou a qui il avais affaire. Donc, refusa et tenta de se défaire d’aux. En vint, vu qu’il se retrouva assommé et amené de force. Laissant le cabinet telle qu’il était, tout retourné avec du sang du doc. Vu qu’ils ont tenté, de lui faire craché le morceau. Mais rien, ils ne pu avoir de lui, des << aller vous faire foutre >> ou << je n’en sais rien >> ce qui énerva Cadeyrn. Qui pris la mouche, en le tapant x fois sans ménagement.
- Je peut dire, que tu va parlé
Ils le redressa et l’amena a la voiture, sans bruit, le portant juste a eux deux. le balance a l’arrière et montèrent, mais n’avais pas vu Alrun, le chauffeur des guerriers qui était bien caché dans sa voiture. Il devais justement le ramené au tombeau, mais au lieu de cela, il aller devoir joué au espion pour eux.
Sa voiture étant garé en avant du cabinet, il pu les voir partir dans leurs 4x4 noir. Se décidant de les suivre, il était pas cinglé. Se disant qu’il joindrait la rose noire, mais une fois les lieux repéré. La lueur du jour, n’aller pas les aidé, ni un ni l’autre. Vus que les néfaste, évité eux aussi le jour a tout prit. Ils roulèrent bien une bonne heure, pour arrivé en plein champ, dans une cabane délabré. Mais isolé, de tout comme prévu.
Folker, sorti de la voiture le premier. Suivi de près par Cadeyrn, qui prirent le doc part les épaules. Le trainé jusqu'à intérieure, sans bruit et sans ménagement. Passant part un chemin bien précis, pour évité les troue et les piège. Une fois bien bloqué, ils s’en frottèrent les mains. Au même moment, un sourire glacial se fis voir avant de remonté.
- On reviendra se soir avec le roi
- Bien chef
Alors qu’Alrun, observa tout les fait et gestes de ses deux néfaste. Depuis un arbre ombragé et les revis vite sortir, sans le doc, mais branché une alarme en refermant bien la porte. Avent de partir simplement, vers une autre direction.

Tout était bien calme a l’aube au tombeau, qui avait était bouclé dans le noir total. Depuis bien une heure, les guerriers était tous couché. Sauf les jumeaux du diable et Tolkien, qui leurs tenais juste compagnie. Ils se trouver de garde ,dans la suite de surveillance. Posté dans une des ailes de la demeure, relier part des tunnel souterrains. Thorvald et Dragos, assis sur les pouf en velours noir, le gardien entre les deux entrain de joué au poker. Le jeu était déjà bien entamé, quand un grogna sur un autre. Sa surpris un peut Tolkiien, mais il ne fut pas étonné, de les voir se chamaillé encore une fois. Sa le fit même avoir un sourire amusé de tout cela, étant bien habitué depuis x année qu’il les connais.
- Dragos, couché mon chéri
- Je suis déjà assit mon amour et un triche
- Je ne triche pas, tu es juste trop nul ma poule
Oh oh alors là sa aller chauffé, encore une fois entre eux a cause d’un jeu cette fois si. Un coup de tonnerre se fis entendre, se qui activa plus le gardien, qui empressa de se posté entre les jumeaux. Au moment ou il aller les séparé et leurs parler, la console se mise a sonné.
Super le boulot se dit-il en quittant sa place a toute allure.
Se mis en place, pour écouté le message sur le répondeur au plus vite. Sentant encore que sa chauffé a ses coté, même si c’était silencieux, c’était la le pire.
- Les merdeux on se calme ok ?
Il se tuent, mais par contre les frères campèrent a leurs place. Se fusillant du regard, près a se sauter a la gorge. Quand Tolkien se mis a juré et a ragé, surprenant les deux autres de l’entendre parler ainsi, surtout lui le plus polie de tous.
- Toi qui jure mon frère ?
- On a un putain de gros problème mes frères !
- Oui c’est bien lui crétin, mais il se passe quoi ?
- Alrun devais ramené le civil ici, mais deux néfaste l’on eu avant. se retrouve a leurs merci dans un champ isolé et sécurisé. le vampire fis une pose puis repris. mais on ne peut rien faire du au jour. informa Tolkien de se qui en était de l’affaire.
- Putain de merdier a la con
- Je m’en charge même si Edwarld ne veut pas, c’est un cas d’urgence !
Dragos, se mis sur le sofa pour êtres alaise, afin de manipulé son élément. Même si le roi ne voulais pas, sauf en de cas rare. Thorvald se posta a ses coté, sachant qu’ils serait plus fort a deux. Comme redoutable, quand ils ne former qu’un. Le gardien leurs indiqua le lieu, en quelque seconde le vent et le brouillard se leva dans le champ. Alors qu’un corbeau, majestueux et raffiné arriva, dans son plumage noir vers Alrun. Il compris de suite, que les jumeaux du diable s’était mis en action, pour sauvé civil au plus vite. le chauffeur les informa de tout a travers cette animal, posé sur son épaule rien que d’un seul regard persan.
- Black envole toi et désactive l’alarme vite ordonna Dragos, depuis la suite de surveillance.
Le corbeau s’envola immédiatement, vers la cabane délabré. Transmettant les images a son maître, qui s’informa d'auprès de Tolkien. Il leur indiqua quoi faire, par chance le système était un des plus banal a déjoué. Ce fus un jeu d’enfant a le maitrisé, alors que Alrun s’approcha avec précaution, guidé par Thorvald qui lui dicté pas après pas, par ou passer. Se qui l’amusa, vu qu’il y avais de l’adrénaline.
- Merci messire de votre aide
Une fois arrivé a la porte en un seul morceau, il l’ouvris sachant que la sécurité venait de sauté. Entrant prudemment, découvrant un lieu sinistre poussiéreux et délabré. Sans trace de vie, quand il tomba. Du a un grand troue, caché part le brouillard et un carton. Il avais la chance avec lui, tombant nez a nez, avec des immense piques en argent planté partout au sol. Un des frères, venais de lui sauvé la pointe du nez de justesse, il ne voyait que cela.
- Oufff merci seigneur sorti du fond de sa gorge dans un soupire de soulagement.
Quand il se redressa doucement, il découvrit le pire massacre connu a ses yeux. des dizaines de corps sans vie, gisant a même le sol. Comme des déché ménagé, dans une décharge publique. Il en ressenti un froid d’horreur, de sa macabre découverte. Les deux frères, voyait tout a travers leurs marionnette, que servait d’yeux et de mains. Se qui les figea et mis en rogne, au point que le néant fis son apparition. De plus en plu,s sur les lieux du massacre impitoyable. Bientôt, tout cela aller disparaitre, dans la pénombre. Alors que Alrun, compté a présent les seconde, qui le séparé de la mort. Se dépêchant pour trouvé le doc, qui était non loin de lui. Dans une sorte de citerne, en verre incassable bien imposante.
- dieu merci
Juste fermé de extérieure, aillant nul mal a l’ouvrir. Étant bien costaud, prenant le doc en vie. Mais faible contre lui et marcha vers la sorti, guidé part le corbeau. La tension devenait de plus en plus dense, dans se tombeau se lieu de torture. Trouvèrent les deux hommes d’un coup, de son coté. Plus Thorvald monté en colère, plus tout autour d'Alrun et de Karl sagitté ou prenais feu. Le tonnerre gronda, des éclaires piqua droit sur la cabane, qui fini en brasier. Alors qu’ils venais a peine de sortir, se qui fis un énorme << BOUM >> derrière eux, dans une explosion qui suivi.
- Non mais, je vais les tué là…
Le chauffeur, se dirigeant vers la voitures garé dans la forêt. Quand une tornade, venu de nulle part, dévaste tout sur son passage. Les lieux devenais que cendre et poussière, après un long moment bousculant le lourd véhicule d’Alrun. Le doc et lui se tenais fort, jusqu'à que le calme plat et que le néant soit parti, pour laissé place a la dévastation.
- Je suis bon pour un coup de c archère la moi ironisa le bon chauffeur.
- Seigneur mais qui a fait tout cela ? questionna le faible docteur.
- Vous aller très vite le savoir doc rajout-il dans un sourire amusé, sans plus un mot.
Il se replaça bien a son volant, se frottant un peut sa tenu classe et se mis bien droit. reprenant la route, alors que Karl soufrer en silence. En se mettant bien, même si il était pas mal amoché. Il devais la vie a cette homme ?
Oui un humain, alors qu’il se demandé qui voulais le voir, mais surtout pourquoi lui ?
Tout était embrouillé dans son esprit, qu’il ne vis même pas la route de tout le long. Alors que dans la suite de surveillance, tout était revenue comme avant, mais avec un grand calme étrange.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:42

Chapitre 4

- Alors vous m'expliquée ?
Le roi ?
Oui, cette voix grave viens d’Edwarld. Comme réveillé part une grande puissance, se tenant droit devant eux. Bras croisé, un regard menaçant dans l’ombre de la porte, qui le rendait encore plus féroce, vu son corps puissant.
- tel est pris qui croyait prendre, comme trois gamins pris en pleine bêtise.
Alors qu’ils étaient encore assis, les jumeaux se regardent, tourne la tête vers Tolkien. Qui venais de se levé, le seigneur était trop calme a son gout. Ce qui était aucunement bon pour eux, mais vraiment pas bon du tout. Il lui raconta tout de A a Z, Thorvald qui conclut avec les détail que le gardien ne savais pas. Il avait fait que les regardé, sans bougé de ou il était, en demeurant silencieux bras croisé sur le torse.
- Donc on a un repère des pourris détruit, un civil salement amoché, puis un chauffeur qui nous la joue a la 007 c’est bien cela ?
- Oui monseigneur
- Ou sont-ils ?
- Il sont bientôt au tombeau fit un des jumeaux dans une voix roque, en le sentant mal tout cela.
- Très bien Thor va les recevoir au sous sol. Dragos demande a Ariate de préparé une chambre pour le doc. Tolkien surveille bien les allons tour, puis se soir tous dans mon bureau même toi K…
Il tourna juste les talons, pour sortir et partir se reposé. Alors, que chacun alla suivre les ordres du roi. T alla donc se poster dans le sous terrain, sachant que Alrun aller plus trop tarder. Tendis, que son frère, lui parti a la recherche de la jeune femelle qu’il adoré, la trouvant très intéressante. Alors qu’une voiture se fis entendre, avec ses pneu qui grincé, sur le béton de la descente en colimaçon. Lorsque Karl retrouva des pensé clair, assis pour faire le lien en restant calme.
Mais oui sa y est se dit-il en fermant les yeux. Sa doit avoir un lien, avec les jumelles de cette nuit. Pense-t-il Mais aller t’il devoir craindre encore des coups ou la mort ?
après tout ce civil a l’air aimable, il a risqué sa vie pour le sauvé. Se nés pas rien se dit-il encore une fois en pensais.
Pendant que le véhicule fit enfin son apparition, se stationna a coté du guerrier. Le chauffeur sorti, alors que Thorvald, ouvrit la portière pour découvrir le médecin mal en point.
- Putain que je vais m'amusée se soir
- messire va partir chassé en forme
Alrun eu un fin sourire, en lui disant cela, en sachant bien de quoi il parler. Se qui amusa le guerrier, le doc ouvris les yeux. Gros comme un œil au beurre noir, du au coups et le vis, reconnaissant bien se dernier.
- 007 en effet je sais a présent, c’est monsieur casse porte
- Bon sa va il a pas tout d’amoché
- En effet messire le corps ne suis pas, mais l’humour et intacte
Le chauffeur eu un fous rire, le guerrier aussi. Surtout au surnom d'Alrun, sa lui aller bien pour la journée. Mais leva le doc, pour remonter sans le cogné bien entendu. Alla peut après, a la recherche de son jumeaux. Se retrouvant nez a nez avec lui, dans un des escalier de l’étage, menant aux chambres. Dragos, lui montra ou Ariate s’activait a rendre le lieu accueillant, Pour le bon médecin. Une fois tout correcte, elle s’occupa de l’homme allongé dans le lit, les frères était parti. Alors que Marius arriva pour l’aidé, pour qu’il retrouve vite des forces.
- Ariate ? laisse moi s’il te plait, va voir si Akrun a besoin de quelque chose
- Bien maitre de suite
Elle avais toujours le sourire, se que le doc remarqua. Mais aussi sa beauté naturel, ses cheveux de couleur blé. Sa ne pu que l’apaisé, encore plus de voir une tête grisonnante. Il ne tarda pas a s’endormir, comme presque tout les habitant du tombeau. Seul Tolkien et Egmont était poster devant la console, dans la suite de surveillance, a joué aux fléchette toute la journée.

A l’ouest de la ville…
Le lendemain soir a la tombé de la nuit, Drake, le roi néfastes, avais déjà était informé par son chef. Le fameux médecin, était déjà enfermé. Prés a cuisiné, un amusement pour lui. Une bonne raclé de civil, comme avait formulé son chef. Sa lui plaisais, ne fessant pas dans la dentelle. Humain ou demi vampire, c’est la même chose pour la chimère. Posté sur une de ses chaise, devant un sombre bureau poussiéreux. Il attendait que la nuit sois là, ainsi que la voiture digne arrivé. Regardant se lieux, enfin cette grange refaite, ou il fessais toutes sais affaire non légale. Quand on cogna deux coup a la porte, avant que un visage se fis voir en s’inclignant devant lui.
- Seigneur la voiture et avancé
- Merci C on y va alors
D, se leva doucement, avec sa canne en forme d’épée. Se dirigeant en boitant, vers la Ford Focus bleu nuit. Elle était garé juste devant la sorti arrière, F lui ouvris la portière, avec un cruel sourire. Le roi, monta et parti avec ses deux alcolite vers le champ, roulant sans se faire remarqué et en restant vigilant.
- Plus vite C on a pas que sa a faire
- Bien seigneur
Le chef, alla plus vite dans les petite route ou chemins. Tout était calme, même trop a leurs gout, quand ils arrivèrent.
- Bordel de merde
- J’y crois pas ! qu’es que c’est ce bordel ?
- On avait mis alarme pourtant maitre
Le terrain devant eux, était tout dévasté, remplis de cendre et de grava. Plus rien, ne formé une cabane ou un champ. La terre retourné, le maïs calciné, les arbre déraciné. De voir se désastre, mis le Drake dans une colère noir. Le ciel devint gris, puis noir et il poussa un hurlement féroce. Se fit un tremblement, qui se répondis partout. Même aux tombeau un peut, au Blacknight ou tout débute.

Plus vers le sud…
Sunniva, avais décidé de sortir un peut seul. Sauf pas dans les rues non, mais dans un night club. Le plus connus de la ville, pour ses prestations multiple. Tout de noir ou bleu nuit vêtue suivant les zones, sauf les VIP était d’un beau rouge sang. Elle arriva, en marchant vers l’entrée dans le calme. Dans sa jupe courte en cuir, un bustier en coton a lacé rouge. Ses long cheveux couleur soleil, tressé jusqu’au mis mollet. Avançant, sous le regard de plusieurs mecs.
Des dragueurs se dit-elle dans un soupire.
Quand soudain, un tremblement lui fis perdre pied. Finissant sa marche dans les bras d’un mec, voulant juste la retenir. Quand le calme fus enfin revenu, Sunniva se redressa, sourit en voyant un vampire. Très grand, costaud, aux yeux bleu azur. Cheveux blond, a la coupe en brosse avec les pointe rouge et violet.
- Bordel merci
- Wow des jolie mots d’une divine femme
- Aller vous faire foutre vamp…
Elle coupa avant de faire la bourde, puis haussa les épaules. il fit une tête en la regardant, se retourné vers l’entrée. Puis entra avec grâce, dans le Blacknight. sans se retourné vers lui, puis disparue dans l’ombre. Elle fila direct a une table libre, situé dans le noir, demandant a une serveuse un double scotch pur.
- Es que vous aurai vu des hommes, style
guerrier ici ? part hasard
- Non désolé mademoiselle
Elle avais tellement répondu si vite, que Sunniva devina direct le oui caché. Mais ne chercha pas plus loin, voulant juste profité de la soirée. Donc la laissa repartir, pointant son regard sur la piste et les VIP. Trouvant vraiment, se coin la très curieux. La serveuse, revient peut après un court moment. Déposant le verre sur la table, avec un sourire puis reparti. Dans une démarche légère, avec sa ligne fine et ses cheveux blond comme le blé. Sun sourit et bois un peut, tout en surveillant les fait et gestes juste part habitude. Quand un male lui cacha la vue, restant dans la pénombre du club.
- Tu me gâche le paysage
- Je croyait que tu cherché un guerrier ou un vrais homme fit-il dans un ricanement.
- Le message a était vite passé avec elle
- Ouép en se raclant la gorge. Tu leurs veut quoi ? demande-t-il sans la voir.
- Une conférence avec le roi informe-t-elle les guerrière du soleil qui m’envoie
Elle se poussa un peut et appela la serveuse, pour offrir un verre a son invité, qui se mis a ses coté. Elle arriva direct avec un déjà remplie, sa voulais dire qu’il était un habitué. Il eu un sourire et la remercie, puis pointa son regarde sur son hôte, elle ricana de le voir faire sans bougé
- Elles ne savent pas venir elles même ?
- Une et blessé et l’autre casse du néfaste a cette heure là
- C’était donc elles chez le doc, qui c’est fait prendre part les mort vivant, qui a aveuglé mes frères et blessé le roi ?
- Quoi ? Putain je doit y allé bye fit-elle en se levant dans l’ombre.
Il voulu la touché pour la retenir, mais il se pris un coup de point dans le ventre. Elle en profita pour allé vers l’arrière, alors qu’il se releva pour lui courir après. La guerrière sorti dans une ruelle de derrière, mais tomba nez a nez avec un ennemie. Quand elle fut d’un coup tiré en arrière, voyant une masse de muscle juste devant. Le néfaste montra une arme et aller leurs tiré dessus, mais le mâle sorti une dague noir et joua avec. Une lumière les aveugla, alors elle en profita pour prendre larme du mort vivant. Lui taille la gorge avec un couteau, qu’elle avait pris dans sa botte en cuir. Une fois qu’il gisait au sol la lueur disparue, alors qu’elle était retourné ou elle était.
- C’était quoi se merdier ?
- L’une des jumelle en pleine action fit-elle en ricanant. Vos yeux sa va ?
- Aveugle mais sa va et vous ?
Il se retourna, vis qui elle était et eu un sourire, Sunniva en eu un aussi, se rappelant de celui de l’entrée. Le néfaste était encore en vie, alors il lui mis la dague en plein cœur. se désintégrant en cendre froide, sa plus aux deux de voir se spectacle.
- Dragos au passage
- Sun pour les amies

Dans les ruelles du centre…
Sunlda s’en donné a cœur joie, déjà cinq néfaste parti en poussière et un sixième prés a les suivre. Se qui fut le cas, bien deux minutes après. Soufflant un peut, dans un beau sourire. Puis se dirige vers sa Yamaha, noir carbone. Dans son pantalon et bustier, en cuir style motard. Les cheveux lâché tombant au mollet, quand deux bruit bien distincte se fait entendre.
Des pas de bottes et des voix venant de plus loin, mais se rapprochant d’elle a vive allure. Se mettant le casque avec la visière noir, la guerrière monta et la démarra a plein régime. Roulant bien vite en passant entre eux, mais d’un coup il y a eu un éclair. Pile poile devant sa roue, se qui la fis pilé sec. Soulevant la moto et la contrôle bien, ses long cheveux noir cuivré lâché suivi son corps. S’enroulant au tour d’elle, d’un geste de tête. Voyant deux gros molos surtout deux yeux rouge a un.
- Le diable en personne
Elle descendis et sorti son fouet, un épais nuage gris se mit a l’entouré. Ne le lâchant pas des yeux a travers son casque, ses cheveux retombant avec grâce a ses mollet. Alors que l’autre, se mis devant lui. Quand le fouet claqua au sol, fessant un bruit de tonnerre. L’attrapant par la taille et le glissa jusqu'à elle, disparaissant dans la brume avec un bruit de moto qui suivi.
- RANDI cria le second voulant les suivre.
Il y eu, un gros troue noir, qui suivi un tremblement. Sunlda perdis le contrôle, pour finir avec lui a ses pieds. Il les avait ramené d’un coup de tornade, les trouvant dans un des bouclier de Randi. Elle inconsciente, du a un coup et lui avec un gros sourire, en regardant son frère tout en se levant.
- Tu aurai pu évité de vouloir nous tué Thor
- Hey sombre babouin j’ai rien fait
- Mais bien sur
Les deux se penche vers elle, pour la retourné et lui enleva le casque. Thorvald en resta bouche bé, de voir une belle femelle. Mais vis aussi un tatouage, en forme de demi lune dans le cou. Le regardant et le toucha, puis leva les yeux vers son frère. Il lui caressa la joue, avec ses cheveux qui tombé sur elle. Sunlda ouvris les yeux et les vis, puis senti sa main sur elle. Comme un électrochoc passa entre eux, presque attiré. sauf qu’un brouillard épais les entoura tout les trois. Se levant d’un bon, sorti son fouet et dégomma deux néfaste. Qui se trouvé derrière eux, près a les tuer. Quand le clair de lune, se refis voir d’un coup. Ils était au sol, en petit morceau et elle au dessus. les fessant disparaitre, d’un coup de dague en poussière.
- C’est un sacré fouet là
- Dire que j’aurai pu finir comme eux
Elle eu un rire a faire tremblé, en le rangeant et alla vers sa moto. la releva et y monta dessus, pour la démarré en les regardant.
- En faite moi c’est Sunlda
Elle reparti a vive allure, oubliant même son casque au sol. Thorvald le ramasse, mais quand il leva les yeux, elle était déjà parti. Ils se regarde, puis secoue la tête comme pour se réveillé, partant part la suite au tombeau pour la réunion.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 0:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:42

Chapitre 5

- Alors j'attend le conte rendu
Le roi, était bien au fond de son siège a les regardé, tous toujours au même endroit avec leurs manies. Quand il parla, ils levèrent les yeux vers lui, les jumeaux eu un sourire en coin.
- Les jumelles du soleil sont en ville monseigneur informe Dragos. Et demande audience avec vous demain soir, au centre du parc a vingt heures rajout-il en le regardent.
- Tu les sa vu en personne ?
- Non et oui fit-il en souriant. Sun et bonne comédienne, mais je pense que sais une des sœur en question même pratiquement sur…
- Tolkien tu sais se qu’il te reste a faire
- Oui messire de suite
- Avec Randi commença Thorvald. On a vu Sunlda une femelle bien doué au fouet fit-il en ricanant. Elle a mis deux néfaste en morceau très vite rajout-il en souriant. Mais le plus bizarre c’est son tatouage au cou, en forme de demi lune et monsieur bouclier, a était épargner part cette engin a découpé ironisa-t-il en regardent le souverain.
- C’est une des jumelles dit le roi. D’après une légende une manipule le soleil et l’autre la lune avec tout leurs élément qui vont avec expliqua-t-il.
Les jumeaux se regardent, puis sourit imaginant la suite. Si elles venais avec eux, alors que Tolkien fit les recherche de son pc portable et les informa. Pas mal fus étonné de leurs passé, ainsi que des choses qu’elle peuvent accomplir. La suite des événement aller peut êtres changé, avec les jumelles a leurs coté. Mais ne savais pas encore tout, sur c’est deux femelles. Un portable, se mis a sonné dans le silence de la pièce. Tous tourna la tête vers Dragos, fronçant les sourcils, fessant comprendre que c’était l’une des jumelle. Le roi lui accorda de répondre, se qu’il fis direct.
- Sun ?
- Sulut Dragos, dit moi sa te dit du cassage de mort vivant ? demanda-t-elle avec un bruit de moto. J’en et au moins vingt a moi seul fit-elle avec des coup de fouet. Route 66 a la ferme blanche
- Tu sais que tu viens de dérangé une réunion là ? fit-il en ricanant avec les autres. Et ta sœur ne veut pas ? demande-t-il juste.
- Oups désolé monseigneur fit-elle en riant aussi. Elle et bloqué a l’autre bout de la ville
(bip bip bip)
Avant d’êtres coupé il y eu un << au mon dieu >> avec un bruit immonde se qui l’inquiéta, regardant les autres et parti avec deux autres. Edwarld, avait était d’accord direct, les voulant vivante. alors que la réunion continua, même sans les absent. Parlant du docteur, de toute les histoires du jour, se qui pris pas mal de temps.

Drake, avait organisé un rassemblement pour parler de la cabane. Il avait choisi la route 66 pour son calme. Au début tout c’était bien passé, jusqu'à l’arrivé d’une moto en carbone. Cadeyn avait pas était surpris, mais de voir une guerrière si et pas que un peut.
Ils était au moins vingt contre une, dans la ferme blanche. Il ordonna direct a ses hommes, d’attaqué pour la détruire. Mais, huit d’entre eux était déjà mort, a peine arrivé vers elle, donc envoya d’autre et appela les renfort. Se fus rapide, car cinq minute après, ils était la. Mais le combat, fus plus dur que prévue. Avec son épée, elle dégomma ses homme un par un, ou deux part deux selon les moment pas trop régulier.
Le roi néfaste, fit retentir deux fois sa canne au sol. Tout les corps se reformèrent. sa la surpris vraiment, poussant un << au mon dieu >> en se fessant blessé. Il hurla et un tremblement la mis au sol, alors que tous se rua sur elle, les guerrier arriva sans bruit.
- Gab Randi allé l’aidai je m’occupe des autres
- Avec joie
- Oui maître ironisa l’ange en y allant.
Chacun se mis a la tache, avec hargne et conviction. Dragos alla buté du néfaste, les deux autres la sortir de se tas de fumier. Ils allé arrivé vers Sunniva, quand une boule digne de la lune, éclata au dessus d’elle et tua tout les mort vivant. Des pique en carbone, avait atterri droit dans le cœur. Ils finissent tous, en ta de cendre froide sur elle en la recouvrant. Gabriel alla aidai son frère, alors que Randi aller la sortir de la dessous a grande vitesse.
- Tu cherche quelqu’un guerrier ?
- Sunlda je m’en douté que sa venais de toi
Il se retourna, en souriant de voir qu’il avais raison. Sa sœur avait du se dématérialisé, vu qu’elle ne semblé pas inquiète pour elle.
- Pour ta question oui ta sœur on cherché
- On ?
Il lui montra c’est frères en plaine bataille, alors que Dragos se fit blessé, venu de nulle part Sunniva arriva derrière le néfaste. Elle était en rogne contre lui, alors elle lui tapota l’épaule, pour le faire se retourné se qui marcha.
- Coucou je suis la fumier
Le mort vivant se retourna en même temps, qu’elle lui planta l’épée en plein cœur sans le lâché des yeux
- Amen part en enfer dit-elle dans un sourire.
Ses yeux était passé du vert au noir, car un, coupa le bout de sa tresse en voulant la tué. Sun le tua net sans même bougé, alors que ses cheveux tombèrent a ses mollet. Regardent c’est enflures, folle de rage.
- On ne touche jamais a mes cheveux
Une grande puissance, sorti de son corps en disparaissant. alors que les autres regarda Sunlda surpris, du au vent et la terre qui volé, le fouet en main. La même force émane d’elle aussi, de plus en plus forte, le claquant a deux reprise au sol. Le ciel devint noir et fouetta encore.
- Randi le bouclier pour vous fit-elle en soulevant tout les néfaste et la ferme. Le plus protecteur possible c’est un conseil
Drake, était dedans et tapa a deux fois au sol, créant une tornade. Le guerrier suivi son conseil et le fit, les trois a ses coté. Elle fis une croix vers la ferme avec son fouet, chose qui la coupa en quatre parti sans la touché. D et C fus découvert et se regarde, alors qu’il toqua une fois le sol. encore un tremblement, mais sa lui fis rien. La guerrière était sur un nuage a plané, quand une lumière se fis voir derrière eux. Sunlda se plaça devant Dragos et les autres, créant un brouillard au tour d’eux pour les protégé. Ils purent voir une silhouette apparaitre a travers la lueur, les cheveux flottant dans le vent de l’autre sœur. Le roi néfaste changea d’aspect du a cela, se ne fut plus qu’un spectre laid avec chacune une boule en main.
- De la chair de néfaste pour le repas frangine ?
- Avec joie sœurette fit Sunlda en le regardent. Tu aurait du resté dans le néant.
- Jour tu es mort fit Sunniva. Nuit tu pourrira rajouta Sunlda. Que les flamme de l’enfer te face cendre et que la lueur de la lune te face disparaitre père firent-elles en même temps. Que le néant de l’oublie t’emporte a tout jamais
Les deux boules, furent lancer au même moment sur la chimère. Il parti en fumé dans un hurlement, qui les fit toute deux tombé au sol. Sa activa encore plus leurs puissance, près a détruire le monde. Gabriel se mis entre les deux, volant et sorti ses merveilles, deux aile géante de plume noir dans le dos. Il renvoya le roi, la ou il doit étres. donc dans l’espace temps de l’oublie, se qui stoppa la puissance des jumelles.
- C’était le jour de sa mort a celui la

Thorvald, arriva d’un coup près de la sœur qu’il connaissait. Son frère alla direct vers l’autre, mais en se brulant. Pendant se temps, tout les autres néfaste s'échappèrent, même Cadeyn pris la fuite avec la cane du roi. Sunlda se leva faiblement et alla vers sa sœur, vacillant quand Thor la retena a temps. L’aidant a y allé, la portant même jusqu'à elle avec un sourire. Il la mise a coté, Sunniva posa la tête sur les genoux a sa jumelle. Une fumé sorti d’elle lorsqu’elle la toucha, tout le long de son corps fit une vapeur d’eux chaude.
- Comme vous deux les jumeaux, l’un ne va pas sans l’autre faut croire ironisa Gabriel dans un rire moqueur.
- Sa va pas commencé j’espère ?
- Pour une fois ou on a rien fait sorti direct Dragos en rigolant de bon cœur.
- Les jumeaux du diable je présume fit Sunlda
- Tu devrais dire du néant plutôt rajouta Randi dans un rire.
Elles les regardent, puis sourit en voyant leurs ressemblance. De vrais frère, pas des moindre en plus. Mais ils ne répondis pas, vu que sa avais repris. Leurs dispute avec Gab, qui fessais exprès de les cherché. Les trois près a se sauté dessus, pour se bouffé le nez avec un éclair. Thorvald devenais de plus en plus en rogne, son double aussi en créant des scorpions. Les jumelles se levèrent, puis se misent chacune devant l’un d’eux, une main sur le cœur. Sunlda refroidi l’ardeur de Thor, alors que Sunniva, embrasa le cœur et les bêtes de Dragos.
- Merde alors c’est plus marrant la fit Gabriel en se moquant d’eux quatre. On a plus besoin du moine alors rajout-il avec un saut du a un éclair dans les fesses direct.
- Vous deux je vais vous tué sale traitre
- Touche ma sœur et je sort mon fouet
- Et moi je dit a black de te bouffé a la suite
- Seigneur protège nous du fléau ironisa Randi dans un sourire.
Il avais raison, car la sa les sa calmé. Mais si elles inverse, sa aller augmenté leurs force, a présent ils le savais surtout elles. Un grognement suivi le départ de l’ange, vu que c’était fini, puis mister bouclier disparue aussi.
- Vous devriez rentré il va faire jour
- Vous aussi les filles et venais avec nous
- On a pas peur du jours fit Sun dans un rire. Je dirait même que sa nous fait rien a part me soigné plus vite rajout-elle. Et non merci on a de quoi faire encore, donc un grand nettoyage ici
- Oui et vos mieux pas que vous voyais sa
- Très bien donc au parc se soir, a vingt heures informa Thor. On y serra tous
Elles sourit et se décolla d’eux, avec un baisé sur la joue. Ils disparue part la suite, sans bruit les laissant seul. Les sœur se regardent et firent le grand ménage, puis partirent chacune de leur coté pour digéré la nuit.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:43

Chapitre 6

Le lendemain soir un escadron noir, se retrouva au pied du grand escalier. Armé jusqu’au dent comme près a se battre, alors qu’ils aller juste voir les sœurs. Le doc était encore là, les regardant simplement, avec Alrun a ses coté qui souriait de tout sa. Croisant les bras en allant vers eux, suivi du doc, les trouvant bien trop armé juste pour une rencontre.
- Vous aller tuer un régiment ?
- Hahaha non doc juste une précaution sorti de la bouche du roi.
- On ne sais jamais sur qui ou quoi on peut tombé là bas
Les jumeaux sourient, sachant qu’ils ne risqué rien. Mais bon le roi était la, donc il faillais êtres prudent. Personne savais se qui allait en ressortir, pas même eux, malgré leurs conviction. Alrun, devais amené Karl en voiture là bas, donc y parti a l’avance avec Tolkien et Randi. Préparant et observant les lieux par pur sécurité, quand tout fut bon, Tolk bipa le roi pour l’avertir.
- Monseigneur le chat et pas là
- Alors les sourit vont dansé
Il eu a peine le temps de rangé son portable, que tous ses frères était là, a entouré le roi. Ils allèrent les rejoindre avec un petit rire, avec sa blague de sourit qui avait plus a Edwarld. Randi se mit en place et fit son boulot, créant un bouclier transparent autour de tous. Au même moment, deux motos arrivèrent de deux coté. Une chromé arrivant de gauche, puis une noir de droite. Elles était donc pas ensemble, pourtant bien coordonné. Avec un même bruit, en stoppant plus loin d’eux. Deux femelle en cuir intégrale, du cou au pieds, descendirent et marchèrent d’un même pas lent vers le roi. Enlèvent le casque ensemble et bien décidé, sourient aux autre et se mis a genoux devant lui. Elles baissent les yeux et la tête alors qu’il avancé, il mis une main sur l’épaule de chacune.
- Relevez-vous sœur du soleil
Elles le firent avec un visage droit de guerrière, regardent le roi, sans prêté attention aux autre au tour des jumelles. Ils avait tous les mains sur les armes, quand Karl arriva aidé d’Alrun a leurs coté. Les sœur tournèrent la tête et sourient de le voir en vie, mais regardent son état en soupirant et grognant entre les dent.
- Je vais tué c’est deux petit con de néfaste sorti de la bouche de Sunniva. Cadeyrn et Folker son comme mort rajout-elle en bouillonnant.
- Du calme ma sœur fis Sunlda en posant sa main sur son épaule va pas faire pété le monde, puis il et en vie rajout-elle alors que de la vapeur sorti de la deuxième qui souffla.
- Oui je vais bien et vous aussi a se que je vois
- Le doc comique et de sorti fit-elles d’un sourire. Même morte on se porterait bien rajoute Sunlda en ricanant et le regardent.
Il y avait eu des étonnement, aux deux prénom des néfaste, puis des sourcils froncé de certain coté ou des bras croisé. Mais tous sourit, même le roi de les voir décontracté, le médecin ricane en passant sa main dans ses cheveux. Nerveux et inquiet, Sunniva pausa ses mains sur ses épaules. mais sa la fis aussi ricané, sachant pourquoi il était ainsi a se moment même.
- Iona, ta fille va très bien et en sécurité fit-elle d’un sourire sincère. Deux mâles de confiance veille sur elle jusqu'à ton retour rajout-elle avec pas mal de surprise des autres.
- Mais…
- Pas de question ou je te croc doc ricane-t-elle se tournant vers le roi. File et pas de merci je te le devait dit-elle en tombant dans le regard du roi.
Il parti direct, après l’accord d’Edwarld avec Alrun. Dans la mercedez noir, les jumeaux arrivèrent devant elles en souriant. Pour les entouré part la taille part la suite placé derrière, les jumelles se regardent et les envois au tapis. Il y eu des rirent de tous les autre surtout Gabriel, mais se tue quand Sunlda sorti son fouet de mort. Le claquant au sol une fois et créa un brouillard épais, alors que sa sœur resta ou elle était sans même bougé. Un mâle arriva d’un coup d’un style bizarre dans le silence, les guerrier se mirent a entouré le roi au même moment.
- Dix civils princesses fit-il en inclinant la tête devant elles, un gang surement
- Bien Rolf dit nous quand ils serons parti
Il s’inclina a nouveau, puis disparue dans son allure cowboy. Sa en avais étonné pas mal de voir, un mâle dans cette tenue.
Bon elles sont pas seul se dit Edwarld en croisant les bras pour les regardé.
Tout le monde pouvais se voir a l’intérieur, mais pas de l’extérieur. Rien était visible a l’œil nu, des civils, ni des néfaste. Se relâchant un peut avec le sourire de la nouvelle, puis deux se relevèrent en haussant les épaule pour croisé les bras. Le roi commencé a bien apprécié les jumelles, très efficace et ne se laisse pas distraire part les autres.
- Désolé les frangins, pas au boulot cracha Sunniva doucement. Puis on ne touche pas on regarde sur enchérie sa jumelle.
- Des guerrières femelles comme on en fait plus
- Oui seigneur, voila des filles comme je les aiment fit Gab. Puis il leurs faut de vrais males pas comme vous deux rajout-il pour les chercher.
Sunlda s’approche de lui doucement, dans une démarche sexy. Se qui le charma immédiatement, a en perdre la raison. Elle lui frôla le torse du bout des doigts, puis descendit a son pantalon sans se soucier des autres. L’ange en sourit, la regardant faire en sentant la rage de Thorvald, quand elle alla vers ses lèvres il senti d’un coup une douleur.

Du coté néfaste pas mal de chose aller changé, vu se qui c’est passé. Mais surtout, en attendant l’arrivé du fils du roi. Puis son couronnement, comme nouveau roi néfaste. Cadeyrn, avais fait envoyer deux de ses homme le cherché. En attendant, il pris sa place pour dirigé, étant le chef. Folker en était dingue, mais ne pouvais que se plier aux lois. Encore une chance, qu’il avait le même point de vu sur la chose, se qui était rarement bon venant d’eux ordure pareil coté mal.
- Il nous faut recruté chef, on a eu pas mal de perte je dois avoué
- Oui je sais F, envois des mercenaire, chez les truant ou gang
- Je saisi votre idée chef et elle et sublissime
Ils se mirent a rigolèrent ensemble, en imaginant se que sa allé donné. Une guerre ouverte, allé bientôt commencé pour eux. A présent que le roi et mort, ils allé pouvoir mené leurs propre action. Mettre la ville a feu et a sang, pour faire sortir les guerriers. Voila une idée qui botté C, encore plus que de les chercher. Pour une fois F était d’accord avec lui et allé pas dire non. Le boulot fus de suite ordonné, plusieurs mercenaires, parti dans les quatre coins de la ville pour le remplir. D et V était au par,c sachant ou en trouvé, les habitude de cette ville était les même. Allant voir tout les truant et gang qui si trouvé, voulant tapé fort et foutre la merde noir dans se lieu. X et M allé conte a eux dans les quartiers, alors que N et A allèrent sur les quais et entrepôt. Mais bizarrement aucun d’eux ne croisèrent de guerrier, ni sang mêlé tout était bien trop calme a leurs gout.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:44

Chapitre 7

- Outchhh bobo sorti le roi dans une grimasse.
- Voila pour les filles Gabriel fit-elle en se reculant. Ne baisse jamais ta garde l’ange, surtout avec une femelle guerrière minus
- Tu es gentille encore la frangine, moi je les aurait cramé ou coupé
Gabriel, se retrouva dans un gémissement et un grognement au sol. Les mains entre les jambes, vu le coup de genoux qu’il venais de se prendre. Edwarld en resta nué, mais pas de surprise juste, qu’il avais rien a dire. La sœur, arrive vers Torvald et frôla ses lèvres. Sa créa comme de l’électricité entre eux, puis alla rejoindre sa jumelle plus loin. Sa avais d’un coup calmé Thor, qui aurait tué l’ange sans hésitation. Elles avait un pouvoir, sur les deux bien étrange. Le brouillard se dissipa et la nuit se refis voir, Gabriel se releva sans mot mais en rogne. Le roi avança vers elles, pour enfin faire se pour quoi ils sont là. Parler, puis savoir se qu’elles voulait surtout de lui.
- Je vous écoute les jumelles
- On voudrait devenir vos allier avec plusieurs guerrier ou guerrière informa Sunniva. On les sa rencontré dans notre voyage mon seigneur
- Moi qui croyait que c’était pour nous rejoindre
- En effet c’est le cas pour certain messire fit-elle dans un sourire en inclinant la tête. Mais nous et d’autre, nous ne le pouvant pas rajout'elle doucement. Ma sœur et moi on et ni sang pure, ni sang mâle votre majesté
- La légende et donc bien vrais affirme-t-il en les regardant. Vous êtes mi pur mi néfaste
A se moment, la les jurons volèrent de tout les coté, même les jumeaux en revenais pas de cette réalité. Elles les vis se reculé, baissèrent le regard au sol. Peut fière de leurs lignage, mais vraiment pas du tout. Sunniva sorti une dague en carbone de sa botte, comme le savais Dragos. Allant vers lui tendant l’arme pointe vers elle. Sa sœur fis de même avec Thorvald, le regardant dans les yeux. Ils les prirent, sachant bien se qu’elles voulais. Mais au lieu de les tuer, ils laissèrent tombé la dague au sol, partant avec les autres derrière le roi. Deux cœur brisé, d’un seul coup se qui leurs firent mal. Elles aurait préférerait qu’ils les tuent, que de leurs faire cela en publique.
- Elas oui monseigneur, même si notre sang et notre cœur son vampire s'enquis Sunlda en baissant les yeux. Notre âme et noir, comme ceux des néfastes de pur tueur rajout-elle mère Corneiia, fille de Vince roi du soleil et père Drake, roi néfaste. Puis sœur de Vince deuxième fit-elle sans regardé les jumeaux. Tout trois mort
- Mère et frère, mort des mains du roi Drake. Qui et mort de nos mains hier soir même messire
- Je comprend mieux votre vouloir de vindicte, jumelles du soleil
Vouloir mourir pense-t-elles en raisonnence dans la tête de Gabriel.
- Mais votre frère, je doute de sa mort. Car on ne tue jamais un héritier du trône
- Si cela et le cas, on mettra une pointe d’honneur a le tuer aussi mon roi s’enquis Sunlda. Puis on partira suivre notre voyage loin de la rose noire
Le roi regarde méchament les jumeaux, puis elles et incligna la tête avec un sourire. Les deux mettent un genoux au sol, lui baise la main gauche. Les jumelles, allé êtres des allier utile et de poid. Tous le savais, qu’il faillais mieux les avoir avec eux, que contre eux. Edwarld, jette un coup d’œil a ses guerriers, qui hocha la tête un part un.
- Qu’il en sois ainsi mes sœurs
- On suivra votre majesté s’enquit Sunniva.
- Qui sont les autres maintenant ?
- Durant notre voyage messire commença Sunlda on a rencontré des guerrier ou guerrière, au sang pure et mêlé puis rajouta après avoir pris son souffle. Mais tous ne sont pas encore ici un sourire se fis voir en continuant. Certain avait des quettes a finir avant de venir et certain on combattu avec votre père
Elle fis un signe avec la main en regardant vers un arbre, un cowboy y en sorti le même qui était apparue avant. Une classe naturel aux cheveux châtain foncé et cour, avec le menton bien tracé par une fine ligne de barbe. Un chapeau en cuir noir qui cache ses yeux, des cuissardes en cuir sur un pantalon en nylon noir. Une chemise mis ouverte sous un gilet en cuir tout noir, un long manteau en cuir jusqu’au pied fondu derrière. C’est 2 armes à feux à sa ceinture, et des vraies bottes de cowboy en cuir noir et blanche couvrant les mollets.
- Rolf la gâchette qui tire tout se qui bouge et ne loupe jamais
- Monseigneur sa serait un honneur de vous servir comme allier avec les sœurs
- Alors qu’il en sois ainsi Rolf la gâchette
Il s’inclina et se recula, se mettant a coté des jumelles, qui fis un autre signe, un homme, aux yeux vert émeraude, sorti de nul part. avec un coup vent noir, bien long sur ses épaules, une large capuche qui cache son visage. Un pantalon en cuir centré avec les bottes mis haute, un t-shirt et une chaine en or a son coup avec une chevalière. Des gants renforcés de tiges de fer dedans, s’approchant dans un sourire joyeux et taquin.
- Bjohrn vieux salopard, te revoilà s’écria Egmont en lui fessant une accolade.
- Le petit merdeux et devenu bien grand dit donc et encore coller a merdeux numéro deux
- Ravis de te revoir aussi Bjorn mon frère fis Edwarld avec un sourire. Mes frères, voila main de fer. Il casse un homme d’une seul main annonça le roi.
Il fis aussi une accolade au roi, il les avais connu nouveaux né. Donc pouvais le faire, il avais même l’obligation de le faire après temps d’année. Ils se mis a rigolé, après une blague d’Egmont, alors qu’il enleva sa capuche pour laissé paraitre son look. Toujours classe et propre sur lui, avec ses cheveux couleur rouillé en iroquoise. Rasé à ras sur les coté, puis un piercing a l’arcade, un tatouage a la nuque d’une main de fer. Bjohrn se recula un peut et regarde les sœurs, mais vis leurs yeux et leurs leva la tête.
- Souriait les filles c’est un bon jour dit-il d’un sourire. Laissé pas ses deux merdeux vous miné la vie dit-il en regardant les jumeaux puis continua. Votre lignage et pas parfait c’est sur, mais vous êtes tout de même des femelles de valeur informa-t-il sincèrement.
Mouais mais pas pour eux pense-t-elles.
- Le doc et bien rentré et la petite toute heureuses de le voir dit-il doucement se qui les fis sourirent. Part contre Amalrik a pris ma place j’ai vu des trucs louche, faudra surveiller fit-il en regardant le roi puis continua. Ce petit con de Baldwin joue a cache-cache et les filles seront la d’une semaine a l’autre princesses dit-il en voyant le roi surpris, il en rigola même.
- Oui sa majesté les jumelles ont retrouvé quelqu’un qu’on connaît
- En effet coupa Sunniva doucement. Déjà Yanna, bon elle et jeune. Mais elle apprend vite, surtout avec les dagues informa-t-elle d’un sourire. Puis Zélia guerrière de l’ombre
- Quoi ?! Elle et en vie !!!
- Oui messire et libre depuis notre passage souligna Sunlda d’un sourire.
Un beau sourire, vient se posé sur le visage d’Egmont. Edwarld, était au comble des toute ses émotions. Il allait avoir une fine équipe a ses coté, tout cela grâce aux sœurs, qu’il ne remerciera jamais assai. Quand des rirent se firent entendre derrière lui, les jumeaux était vêtu en filles comme par magie. Une robe rose pour Dragos et une verte pour Thorvald, les sœurs sourissent sachant de qui venait cette blague. Sunlda sorti son fouet et le déroule pour l’allongé, allant droit dans un arbre et revint vers elle. Une ombre invisible se tenait au bout, s’arrêtant juste à leurs pieds simplement.
- Monseigneur voici Baldwin le sorcier et un grand plaisantin ironisa Sunniva dans un grand sourire. Montre-nous ta belle gueule d’archonte
Sa sœur sourit en le relâchant doucement, puis vis ses pieds, puis ses jambes avec les hanches et le ventre. En suite le torse relier au cou puis la tête, des cheveux blond lâché tombant dans le son dos. Ses yeux violet devint gris avec un sourire taquin aux lèvres, il frotta doucement son pantalon noir et sa veste marron. Rajuste son t-shirt crème et sa ceinture en corde, pour se retourné et regarde le roi et les guerriers.
- Désolé monseigneur dit-il en s’inclinant. Mais ils ont osé blesser mes jumelles, donc je m’en devais a blessé leurs égaux de mâle s’explique-t-il doucement en restant a genoux devant lui juste.
- Tu es pardonné merlin, mon frère nouveau allier au coté des sœurs
Le roi eu un bref sourire, sachant que avec lui ça aller êtres comique. Mais, dans tout les sens du terme vraiment. Quand un sifflement interrompe la réunion, tous vis un cobra plus loin et regarde Dragos.
- Non j’y suis pour rien là

D et V étaient bien occupé avec un gang dans le parc à parler, quand un des mecs poussa un crie a les alerté. Le civil, avait les yeux gros et horrifier comme une citrouille. Ils les regardent, tous avait le même regard. Les deux mercenaires se tournèrent, restèrent ou ils étaient surpris, mais pas étonné. Tout les humains se mirent a fuirent comme des merdes, alors que eux restèrent de marbre devant ce monstre. Les laissant partirent, sachant que les guerrier étaient derrière sa. Puis, virent des yeux violets, de l’autre coté du lac. Ils disparues en laissant le cobra sur place et en mode attaque, voyant des ombres sortirent d’un brouillard, comme d’un seul homme. Reconnaissant les sœurs jumelles qui venaient vers eux D et V se mirent à genoux. Sa les étonna de les voir la, stoppant juste devant eux et baisse la tête.
- Davis et Victor que faite vous ici ? demanda Sunlda.
- Princesses du soleil, c’est Cadeyrn qui nous envoie, on y est pour rien fit V. Le chef a pris la place du roi en attendant l’arrivé du nouveau
Vince pensa Sunniva en devenant toute brillante comme le soleil.
Elle fit comprendre à Randi et mettre un bouclier, alors qu’elle s’éleva dans le ciel arrivant vers le cobra. Ils se regardent c’était comme si il la respecté, Sun devint de plus en plus lumineuse et se retourna. Ses yeux était d’un rouge bouillant d’un volcan, les mercenaires ne bougea pas d’un poil, les respectant. Virent le roi près d’eux se qui les tentèrent, quand Baldwin apparue a ses coté, se qui les terrifia.
- Dragos contrôle le et amuse toi va si...

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:50

Chapitre 8

Le sorcier, venais de faire le bonheur d’un a vrais dire. Lui qui aime manipuler les animaux, il était servis. Alors que Baldwin regarde les mercenaires, un sourire sur ses lèvres se fis voir de leurs peurs.
- Ne les tue pas encore, fait-nous un beau spectacle et tu seras pardonné
Sunlda ricane, posté juste devant le roi, avec le fouet en main. Alors que des doigts, se posèrent sur son épaule. En tournant la tête, elle découvrit le merlin des temps moderne. Puis disparue ensemble, d’un coup sans mots. Lui invisible et la jumelle dans le ciel, ou la lune brilla et un brouillard les entoura tous. La deuxième, brillé encore de mille feux à coté du cobra. Dragos se mis en place, avec un sourire noir et commença a le contrôlé.
Le monstre bougea vers eux sans bruit, sifflant, quand ses yeux passent du bleu azur au violet. Cette couleur, indiqué que le jumeaux le possédé. Alors que le roi et les guerriers, regardèrent sans bouger. Sunlda, fit de plus en plus levé le brouillard, recouvrant même la bestiole. Ne voulant pas, que les civils voient tout cela. Sachant pas si ils étaient seul ou non, elle évita tout risque, se qui réconforta le roi qui les voyais tous en actions.
- Bjohrn part avec le roi de suite
- Sunniva a raison, si Cateyrn a lâché tout les mercenaires. ce n’est pas bon du tout pour lui expliqua t’elle sérieusement. Aller à la planque, rester si jusqu'à notre retour surtout et pas de non, ce n’est pas négociable…
Le guerrier les regardent, puis le roi en allant vers lui, mis sa main sur son épaule et sur celle d’Egmont. Ils disparurent tout trois d’un seul coup, préférant prendre un autre avec lui en cas ou. Randi pu enlever enfin son bouclier, se retenant à Kylian, le moine le regarde en le soutenant bien. Rolf, exécuta correctement les ordres des sœurs. Amenant le vampire affaiblie auprès du roi, pour lui évité le danger. Aillant besoin simplement de repos, au moins sa majesté, aurai de l’aide. Elles était prudente, quand sa le concerné. Dragos, avait attendu, que tout sois correct pour commencé a s'amusée. Un sourire aux lèvres, quand la gâchette revient seul. Un combat acharné, aller pouvoir avoir lieu, a leurs grand plaisir. Autant sang pur que mêlé, attendais que cela.
- Allé mercenaires battée vous a présent

En plein centre a la caverne…
Bjohrn, fessait visité les lieux a Edwarld et Egmont. Tout en conduisant Randi dans une des chambres. Ils furent surpris tout deux, de voir un endroit bien classe, surtout en ville et aussi moderne comme un civil.
Qui aurait pu croire sa possible ?
Pas le roi en tout cas, s’en et même certain. Surtout bien caché, au dessus d’une salle d’art martiaux. Les sœurs, était bien placé en cas d’urgence, mais aussi bien couvert dans les ruelles de la grande ville.
- Bienvenue a la caverne majesté
- Bonne planque Bjohrn
- Oui grâce a Amalrik que tu verra après
Un riptusse se fit voir sur son visage, en regardant tout cela. Les quatre niveaux, sont bien définis, pour chacun d’eux. Digne d’un loft, avec la grande entré blanche, donnant sur un salon salle a manger noir et blanc. Verre et marbre ou bois pour les meubles, un escalier en fer forgé et de marbre noir. Une grande bibliothèque, sur tout le troisième niveau. Puis douze chambres, avec salle de bain intégré. Ils mette Randi, dans une de celle si et redescend au salon. Parlant juste, de tout se qui c’était passé durant c’est années. Egmont, avait suivi sans rien dire, regardent juste. Perdu dans ses pensé, il ce mit a la fenêtre et vise le vide.
Personne, entendis la grille du parking secret, ni une voiture entré dans le sous sol. Encore moins des pas, ni la porte tellement ils était dans leurs grande discutions. Seul Egmont remarqua un bruit, d’une arme qui volé. Il fonça direct sue eux, pour la rattrapé et lui envoyais une dague. le roi ne compris rien, mais vit un vampire la stoppé net.
- Amalrik calme se n’es que moi
- Putain mais c’est qui se malade ?
Il fit un doigt d’honneur a Edmont, tout en marchant vers eux. Lui relançant sa dague, lui son Sai (arme d’art martiaux) en souriant. Bjohrn en rigola de le voir faire ainsi, puis se leva tout comme Edwarld. Alors qu’un bad boy, stoppa devant eux en les regardent. Dans les deux mètres, avec une coupe en brosse. Un sourire d’ange, qui croise les bras sur son manteau cuivré. Recouvrant ses muscles, d’un t-shirt blanc et un pantalon noir. ses yeux bleu océan en amande, exprima la surprise, en fixant main de fer.
- Monseigneur, voila Amalrik ou Rik alias le mué annonça Bjohrn doucement. Les sœurs le surnomme Brad Pitt, c’est un sang pur. très doué en art martiaux
- « Je suis honoré de combattre avec vous votre majesté mima-t-il en s’inclinant. »
- Que dit-il ?
- Qu’il serait honoré, de torché ton cul royal de bébé dans les combats
Rik le regarde, sortant direct son nunchaku en réunissant les deux bouts. Sa fis apparaitre des chaines, avec des pique au bout. Plaçant des shuriken dessus, pour joué avec a le frôlé. Le roi, le laisse faire, voir se qu’il allé se passé avec main de fer. Il s’assoie dans un rire roque a faire tremblé, sauf que le mué lui le retenait en le fixant.
- Gringo dans tes rêves là
Un sourire et un air pensif, en plaçant ses point américain, se fis voir sur son visage. En approchant de lui, comme pour le tué. Quand, il entendu un bruit, venant du haut et se mis sur ses gardes. Alors que les autres, entendis rien, vu que leurs sens était moins développé que lui.
- Calme ce n’es que Randi, un frère expliqua le roi en les regardent faire.
- Va les rejoindre éphèbe sa va te défoulé
- « J’y conté bien y allé s’en ta permission, tronche de clou rouillé mima-t-il dans un sourire moqueur. »
- La tête de clou rouillé t’emmerde Brad Pitt
Deux rirent, se firent entendre a ses mots et le virent disparaitre. Bjohrn, les envoya se faire voir poliment. Sa fit avoir un riptusse au roi, du a cette ambiance entre eux, bonne enfant avec l’humour et du respect. Les trois frère,s se remettent a leurs place simplement, pour finir la conversation et les explication.

Au centre du parc…
A l’arrivé d’Amalrik dans le parc, le combat fessai rage de tout coté. Un cobra géant, se trouvé a quelque pas de se dernier. Sachant déjà de qui c’était signé, il y avais que se cinglé d’archonte de de sorcier pour faire cela.
Génial, des mercenaires a étripé a ses pieds se dit-il en les contant un par un.
Deux, même quatre, a non six merdeux avec des cure dent. Donc un en face de lui, se qui le fit sourire jusqu’au oreille. En effet, d’autre était arrivé depuis le départ du roi. Le mué croisa le moine, en plein lévitation dans un coin. Chose qui lui donna un riptusse, en se mettant a l’action. Alors que les sœur, était dans le ciel a combattre. Sunlda, avec le fouet tranchant de la mort. Sunniva, avec ses rayons ou pique du soleil.
Thorvald de son coté, avais du mal a se contrôlé, pour ne pas tout détruire. Alors que un de c’est crane d’œuf, toucha la sœur de la lune. Il rafraichie direct, le mercenaire d’un tourbillon sans crier gare. Le désarmant, puis parti droit dans la gueule du cobra. Dragos se réjouie de se cadeau, qui venais de son frère. Allant vers les jumelles, afin de les protégé comme il faut.
- Miam le casse-croute ironisa Gabriel avec un sourire en voyant cela.
sans trop savoir pourquoi, vu leurs lien avec les néfastes. Ils les défendais tout de même, la rage en eux si on les touché. Le néant, pouvais éclaté a tout moment dans se cas là. Se qui failli arrivé, si Baldwin, avais pas du calmé la chose. Le sorcier apparue devant Thor, en le fixant dans les yeux. Calmant son ardeur de primale, pour ne laissé que le guerrier en lui.
Contre toute apparence, celui si était très puissant, pour un sang mêlé. Cela était rare, voir même impossible. Même les sœur du soleil, changea de regard sur lui et sa magie. Alors que Merlin disparue, pour laissé place a un combat acharné. Les jumelles, encore dans les air, comme part enchantement. Se mirent a brillai encore plus, en invoquant la mère la terre.
- Gaïa, oh notre mère a tous, reprend tes hommes et fait d’eux un tas de cendre récita Sunniva dans un éclat aveuglant.
- Que se qui était poussière, redeviennent poussière douce terre. fait de ton corps, d’eux, tes prisonniers rajoutant Sunlda en montrant les mercenaires.
Un claquement de fouet, se fit entendre dans le feu du soleil. Des centaines d’aiguilles, se fit voir aux yeux de tous. Rouge vive, allant se piqué sur chaque mercenaire. Partant un a un, en cendre dans un cris de terreur. Alors, que un tremblement, secoua tout le monde. Quand des crevasses, se vit s'ouvrir pour les engloutir. Allant dans leurs prison, au fin fond de la terre, comme un troue noir qui se referme une fois tous disparue.
- Heyy, éteins la lampe Sunniva. ou on va tous cramé sorti Kylian direct.
Le moine avais bien raison sur se coup la, mais rien changea chez la sœur. Encore dans le ciel, brillant de mille feux en chauffant de plus en plus. C’est alors que tous voulu réagir, mais en vint se fessant bruler. Amalrick du prendre les devant, transportant avec Gabriel, tous les autres a la caverne. Pour leur sécurité a tous, ne restant plus que les jumelles et Baldwin. Vu que le le soleil se levé, dans peut de temps pour tout couronné.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:51

Chapitre 9

Randi était revenu rejoindre le roi au salon, depuis un moment. Parlant entre eux, chacun a un endroit différent. Quand comme une bombe se fit entendre, dans la salle du bas. Bjohrn se dématérialisa direct, pour voir se que c’était. Découvrant au sol, six corps brulé et en piteux état. il hurla a l’aide, là haut pour transporté dans les chambres. Edwarld remarqua vite, qu’il en manqué trois. Mais qu’ils était tous coincé aussi a la caverne, vu l’approche de l’aube.
- Ne tend fait pas majesté, ils ne risque rien au soleil. puis on es en sécurité ici, puis tous vont allé bien après du repos. Toi aussi, tu devrait y allé monseigneur…
- Bjohrn a raison, même si sa me tue de le dire fit la fine lame en ricanant. je reste la avec lui en attendant et prévenir aussi le tombeau de tout sa
- Très bien, mais au moindre problème Egmont prévient moi
Se dernier, s’enquis direct de son sourire noir en coin, rassurant le roi et le regardant monté a l’étage simplement. Les deux guerriers s'installèrent sur les fauteuils, se mettant simplement a parlé de quelque sujet. Tout était bien calme, vu que certain dormait. Sauf Randi, qui était de surveillance auprès des chambres. Surtout des jumeaux, qu’ils ne se face pas la belle. Dans une simple l’idée, de vouloir retrouvé les sœurs et Baldwin. Alors qu’Amalrik et Gabriel eux, ne dormait pas du tout. juste la a se reposé de se combat, mais avec du mal a resté sans bougé.
Le mué râla, pour finir par se levé en enfilant ses chaussures. Puis regarde l’ange noir, dans le blanc des yeux. C’était les moins touché avec Kylian, qui campé dans la chambre d’a coté avec Rolf. Rik sorti sans rien mimé ou dire juste se changé, aillant enfilé un t-shirt et un jogging noir. Descendis dans un sifflement pour traversé le salon, croisant les anciens a juste convergé sur des goules. Partent simplement a la salle d’art martiaux, sans les dérangé voulant juste se défoulé un peut. Mais c’était sans conté l’approche direct du moine, arrivant d’un coup devant lui pour s’amusé aussi.
- Calme ce n’est que moi, si on fessai mumuse ensemble ?
- Ok
Le guerrier fit des gros yeux de l’entendre parlé, mais un riptusse se montra sur son visage d’homme sage. Le mué s’équipe de ses Saî, Shuriken avec son Nunchaku. Alors que Kylian, lui avais que sa lame au bout de sa tresse. Tout deux se mirent en place, avec le respect de l’autre. Dans les règle de l’art sans coup bas, ni mortel.
Alors que au niveau des chambres, deux tourné en rond. Les jumeaux, une fois éveillé attendait chacun sa primelle. Un sur le lit et l’autre a la fenêtre, dans le noir total. La rage en eux, de ne pas pouvoir agir ou de les voir. Ils le savais qu’elles était en vie, mais très faible, pouvant le ressentir. Les titillant pas mal, au fond d’eux. Juste la respiration s’entendait dans se lieux clos, ce qui surpris plus que tout les guerriers de la rose noire.
- Calme les mecs elles vont revenir

Le soleil se levé doucement, sur le parc et les sœurs. Baldwin était resté avec elles, a les aidé a se canalisé. Ils était tous au sol, une contre l’autre a se tenir la main. Alors que le magicien, avais ses mains sur elles a contrôlé leurs pouvoirs. Les jumelles tremblé de chaud, de froid faiblement. Alors que le merlin des temps moderne, récité une incantation. Laissant agir le soleil sur les guerrières, pour les soigné. Chose qui marcha assai bien, au fur et a mesure des minutes, voir des heures.
- On va bientôt rentré les filles
- Je l’ai sais tous blessé
- Sa va j’en suis sur Sunniva
- Mais ils vont nous en vouloir fit Sunlda en tremblant comme une feuille.
Baldwin ne leurs répondis pas, les soignant juste comme il se doit. Tout était bien calme au petit matin, vu que le silence venais de retombé. Le parc était vide, mais il lui fallait faire vite. Vu que les civils allé revenir, que les fameux gangs eux aussi. La gelé du matin se fesait voir et sentir, entourant les trois amies qui commencé a bougé. Les sœurs, allé de mieux en mieux grace au soleil. Alors qu’ils marché, comme si de rien était sous le regard des matinaux.
Seigneur que le soleil sois bénis pensa Sunlda en marchant doucement.
La petite ou plutôt grande balade, firent un bien fout a tous. Enfin calmé et en forme, assai disons pour rentré a la caverne. Un avec une envie de s'allongée et les deux autre, juste retrouvé deux guerriers qui leurs martelé la tête. Chose qui fut bien rapide cette fois si, se téléportant un a un a leurs lieux de vie.

De l’autre coté dans le vieux pays…
Cadeyrn, avais envoyais Xan, déjà pour sent débarrassé. Mais aussi, prévenir le future roi. Mais cela allé pas êtres, aussi facile que prévu. Car personne ne savait ou le trouvé, ni a quoi il ressemble. Il avait était caché et éduqué pour remplacé son père, mais le néfaste, allé aussi devoir lui annoncé la nouvel. Chose, qui allait pas du tout plaire au jeune remplaçant. sa ne rassure aucunement le mort vivant, mais devait faire avec. Surtout, qu’il savait que C avait fait sortir les mercenaires, se qui pouvait a son avis le mettre en colère.
- Bon par ou commencé R ?
- Je ne sais pas X les centre peut êtres
Le 2eme sous chef, eu un riptusse satisfait a sa réponse. Faut dire aussi que River avait de bonne idée. Un peut pour cela qu’il l’avait pris avec lui, même si le chef avait pas mal râlé a cette demande. Ils allèrent donc, voir tout les centres de néfastes. Mais rien, aucun d’eux ne savait ou le trouvé. Quand dans la rue, un anciens les arrêtent peut après. Se qui fit froncé les sourcils au sous chef direct.
- Je sais ou il se trouvait, il y a une semaine a peine messieurs
- Dit nous ou et de suite
- Bien a la grande ville avec des sang pur
A se mot, Xan pris rage et failli le tué sur place. Avant qu’il ne pu finir, R intervient directe. Mais se fit fuir le vieux très vite, peur de lui sans annoncé la suite. Ils partent donc, là ou il leurs avait indiqué pouvoir le trouvé. Mais sa allait êtres, une aiguille dans la botte de paille. Surtout, si il traine avec des ordure de buveur de sang a longue canine. La tache allait pas étres des plus facile, surtout pour passé incognito devant tous.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:52

Chapitre 10

Dans la caverne…
Kylian et Amalrik, s'entrainée encore. Mais sans se blessé, ou se faire de coup bas. Pour dire leurs concentration a tout deux, ils virent même pas arrivé les jumelles, ni Baldwin. Bien entendu, l’envie fut trop forte et leurs fis une blague. le nunchaku et la tresse, devin d’un coup un serpent.
- Putain de merde, je vais faire un meurtre sorti de la bouche du moine.
Alors que des rirent se firent entendre, Rik lui pour se vengeait, se mis a matraqué le sorcier qui était invisible. Mais pas longtemps vu les coups qu’il recevait, il y allait pas part quatre chemins avec lui. Les sœurs croisent les bras en les laissant faire, elles était habitué a se spectacle. Mais Kylian se joint a lui par la suite, juste pour se vengé de se coup bas.
Sa lui apprendra pensa Sunlda d’un sourire.
Les laissant là, a se chamaillé. Préfèrent monté au salon, ou elles croisèrent les deux plus anciens sur le canapé. Qui tournèrent la tête vers les jumelles, un sourire de voir que tout avait l’air d’allé pour elles. Mais Bjohrn ne vis pas le troisième, se qu’il trouva étrange, mais leva les yeux au ciel devinant tout.
- Quoi encore en blague ?
- Le nunchaku d’Amalrick et la tresse du moine en serpent s’enquit Sunniva direct.
- Sauf que les deux le matraque en se moment même, c’est pas bau a voir…
- Ahh et je loupe sa, merci Sunlda fit-il d’un gros sourire. Egmont vient on va rire
Ils disparaisse direct, pour allé voir le spectacle. Alors, qu’elles montes dans la parti chambre. Le calme régné en maitre dans se lieu de repos, ou elles croisèrent Randi, qui par chance allé mieux. Il parti net, quand Sun lui raconta pour merlin , se qui leurs laissa carte blanche pour voir les jumeaux. Se que les sœurs, firent direct sans même y réfléchir. voulons juste les voir, entrant dans l’ombre de la pièce silencieusement.
Thorvald et Dragos ne dormais pas, mais ne fis rien non plus. Sachant que c’était elles, du a la tension relâché. Sunlda, alla net vers la fenêtre ou se trouvé Thor. Alors que Sunniva, c’était mise sur le lit a coté du jumeaux. Chacune entrelaçant l’un des frères, qui en fit tout autant. Sauf que deux disparue, pour avoir plus d'intimité. Mais les autre ne les vis même pas partir, trop occupé a se rapproché l’un de l’autre. C’était la première fois, qu’ils se retrouvé enfin seul. Rien qu’elle et lui, en verrouillant la porte par pensé. Alors, que la sœur du soleil se désarme, posent tout au sol. Dragos la regarde faire, se redressant pour allé la touché en hésitant.
- Sun pardon de t’avoir fait mal
- Sa ma permis de me battre vu ma colère dit-elle juste. Pardon aussi pour vos blessures…
- Mais ta failli en mourir aussi et on et quitte a présent
- Juste une fois de plus, quand je fait plus qu’une avec Sulda s’enquit-elle d’un sourire.
Il eu un riptusse, un des plus tendre envers elle en la frôlant. Jouant avec les lacet, de son corsé en cuir noir. Pour défaire le nœud, très doucement avec une envie. Alors que ses lèvres, allèrent sur son cou. Le lichant et mordillant, pour lui montré son désire. Lui desserrent, en le fessant glissé sur son corps. Sunniva, se laissa faire en restant dos a lui, pour faire languir le moment. Voyant bien, qu’il y alla doucement dans ses mouvement. Avec sa bouche, il effleura son bas du dos. Allant vers son pantalon, pour défaire la fermeture avec les dents. Elle en eu un petit rire avec un frisson, toujours sans bougé il tomba doucement a ses pieds.
- Tu a un corps de rêve mon tendre amour
Un parfum, monta vers ses narine en sortance de sa femelle. se qui lui fit gonflé son sexe direct, dans cette divine odeur de rose. Celle du corps d’une primelle, dans la race des vampire. Une grosse chaleur, se fit sentir en elle, a en fermé les yeux. Se sentant soulevé, puis allongé sur de la soie. Si douce et chaude, avec son parfum dessus, qui l'enivre entièrement a en frémir.
Sauf, que une autre envie se fit toute aussi ressentir en elle. Ses canine s’allonge, puis un grognement se fit entendre de sa gorge. Lui sur elle, encore habillé a la liché de partout. Enlevant, son dessous délicatement avec les dents, en frôlant ses jambes de sa langue. Seigneur, il la rendait simplement dingue avec tout cela. Allant elle aussi, glissé ses ongles sous son t-shirt. Le remontant très doucement, pour lui retiré. Il en frissonne, mais sourit en la regardant avec envie.
- Humm cette merveilleuse odeur de rose…
- Juste pour toi guerrier souligna Sunniva d’une voix sexy. Fait moi tienne lui ordonna-t-elle avec des yeux enflammé.
Dragos, avais son corps en feu, rien cas sa voix sensuel. Il avait envie d’elle, de son corps, de son sang. Le jumeaux, la licha et la frôla de sa langue. Sur tout son corps dénudé, se dirigeant vers le bas ventre. Sa la rendais frêle, perdants tout ses moyen. Son corps réagis, non seulement a l’appelle du sexe, mais aussi au breuvage rouge.
- Prend ma veine femelle lui ordonne-t-il.
La guerrière le regarde avec intensité, les canine acéré déjà sorti, en allant mordillé son cou. Prenant vite le contrôle de la chose, en se glissant sur lui. Afin de détaché, puis retiré son cuir de ses longue jambes. Un rire étranglé, se fis entendre, suivi de se geste lent. Puis un grognement agacé, qui la fis stoppé direct.
Le tue l’amour se dit-elle en lui enlevant son boxer slim avec des canard jaune.
Oh saint scribe s’écriat’elle la main devant la bouche, en voyant la taille et grosseur de cette engin entre ses cuisse.
Le sérieux repris, quand elle empoigna doucement son membre. C’était irréel pour elle, aillant jamais vu sa jusqu’ici. Un fin rugissement, sorti de la gorge du guerrier. Vu se qu’elle lui fessais, nul autre lui avais fait. La guerrier le chauffa avec de rapide, mais doux mouvement de main. Alors que son mâle jubiler, d’intense sensation nouvelle pour lui.
Oui c’est son primale il était a elle et a personne d’autre affirma-t-elle dans ses actes.
Le voyant juste s'évadée, un laps de temps inoubliable. Mais il du reprendre le contrôle, avant de devenir fou. Sauf qu’une explosion inattendu, arriva du a ses geste. gonflant et bouillonnant son corps de guerrier, plus que en combat. Chose qui la fis bien entendu sourire, imaginant se que sa donnerait en elle, chose qui la fis mouillé. Dragos se glissa sur elle, allant liché, l’essence même de son corps en fusion. Son intimité, si chaud et humide a souhait sous sa langue. La femelle attendait que lui, en jouissant une première fois. Puis une deuxième, il en savoura se liquide qui coulé sur sa peau.
Qu’elle divin breuvage se dit-il en lichant les cuisse sans pouvoir s’arrété.
Oh non, il en voulait encore et toujours plus d’elle. la possédé même, oui voila se qu’il voulait, la faire sienne. Entièrement et êtres en sa femelle, là a la second même. En se replaçant sur la sœur, sans y mettre tout son poids. La faire sienne était son bute du moment, s'enivrée de son sang et la marqué de sa marque a lui. Quand un long gémissement se fit entendre de sa ? oui de sa primelle, au moment ou il la pénétra sans vergogne d’un coup.
La possédé, la faire sienne, la marqué se répète t-il en la martelant de rapide geste.
Alors que Sunniva, s’agrippa fortement a ses épaules. Le voulant elle aussi, perdant tout contrôle de son corps. Allant mordillé son cou, laissant ses canines le frôlé. Tout proche, d’une grosse veine, bien sanglante. Il eu un immense frisson, puis une vague enivrante. Sentant les pointe transpercé sa chaire, pour boire de son nectar. La laissant faire, Dragos continua encore plus ses mouvement. La remplissant, puis la marquant de son odeur. Une fois, même deux, sans pose durant tout se temps. Bouillant et se crispant, puis perdis tout contrôle. Allant lui aussi boire en elle, mordant son épaule avec pure envie. Laissant entre eux, un moment bestial se faire. Haletant de spamme, du a son plaisir bien fort. Les conduisant au septième ciel, tout les deux au même moment. Finissant l’un a coté de l’autre a s'embrassée, avant de se reculé pour se regardé.
- -Ne porte plus jamais tes canard, ou je le fout au feu toi y compris…
- Adresse toi a Gab, encore une de ses blague. Il ma tout piqué princesse, a Thor se sont des cœur rose
Un rire se fit entendre de sa gorge, mais un venais de s'attirée des ennuie. Les foudres de la jumelle, aller lui couté chère a l’ange noir. Ses blague douteuse aux frères du diable, l’envoira très loin un jour.

De l’autre coté au vieux pays…
- Chef dans le bar du font
Xan, regarde avec attention River, puis le bar ou une infos courrait. Le future roi, bosserait la dedans. Quand le mort vivant lui avait appris, il crue rêvé en fessant mauvais. Mais manqué a vérifier cette info, se qu’ils firent en y allant avec prudence. Il y avais de tout, du vampire aux civils. Mais pas de leur race, enfin ils ne sont pas une race.
Bon cherchant a présent pensa X en regardant partout.
Rien ressemblé a celui qu’ils cherché, montrant le gérant en si dirigeant. Sans complexe a leurs geste, mais mal chanceux pour peut. Il était déjà parti, mais de peut,a peine trois jours. Le chef, en pesta entre ses dents. Ressortant, allant sans vergogne vers sa voiture fout de rage.
R monta en se glissant derrière le volant, puis démarra sans bruit. Allant ailleurs, sans savoir vers ou se dirigé pour le retrouvé. Voyant que leur voyage, allé êtres plus long que prévu.
A droite, on va au prochain village River

Dans le forêt de Providence….
Cadeyrn et Folker, était au troue, dans leur planque principal. Bavardant et organisant la prochaine sorti, ainsi que les équipe a formé. Vérifiant toute les rondes du soir et les mercenaires, aillant eu le conte rendu du massacre. Ils était, ni surpris, ni heureux de se qu’il sais passé. Six de ses homme tuer part elles, laissant le désordre part la suite. Le chef, allé devoir revoir ses objectif, il devait la joué finement pour se couvrir.
F appelle Xan pour savoir ou sa en est, puis envois O et Y en ville se soir, dans les ruelles ordonna C au sous chef. Je veut un civil a interrogé, puis envoie J chez le doc Cook, il me le faut et vivant…
Il effectua sur le champ les ordres, informant des nouvelle du sous chef. Indiquant au néfastes et mercenaires quoi faire, puis retourna dans leurs logique de combat.

_________________________________________________


Dernière édition par ViRoman le Ven 4 Fév - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 1 Fév - 16:53

Chapitre 11

Dans la caverne…
Sunlda, c’était réfugier avec Thorvald. Dans une des chambres libre, si retrouvant dans le noir total. Quand deux bougie, se mirent a flambé de pensé. Oui, le guerrier avais deviné ou elles se trouvé. Souriant de voir des chandelle noir, suspendu au mur. La chambre toute blanche avec des touche noir au mur, ainsi que les meubles en bois noir cuivré orné d’or fin.
J’adore le noir, ici sa donne bien. En petite touche surtout
Bienvenue dans ma chambre, le noir et moi c’est pour la vie. Ta cas voir ma moto
La mienne aussi j’aime la vitesse
Sa la fis grandement sourire, alors qu’il la serre contre lui pour mordillé ses lèvres. Mais elle le repousse, le voyant faire avec un gros frisson. Se dirige vers son lit, se désarment. Le guerrier la regarde avec un riptusse doux, se lichant les lèvres de la voir ainsi formé. Un corps robuste et musclé, tout en étant souple et léger a la fois. Avec se qu’il faut la ou il faut, en allant vers elle, pour plongé ses mains a ses hanches. Afin d’allé la mordillé au cou légèrement, en laissant ses canine touché les veine sans la mordre. Sachant ou sa allé les conduire, si il buvais se nectar chaud bouillant. Sauf que la sœur se prête a son jeu, inclinant la tête sur le coté en gémissant.
- Humm va si bois pesta-t-elle
Il y eu un grognement, puis un gémissement de bien êtres. C’était Dragos, s'enivrant de son sang pur. Se qui devais arrivé, arriva, la faim et l’envie pris sur lui. Le mâle en lui la voulais entièrement, en restant bien accroché a son cou. Un parfum monta a ses narines, celui de sa femelle soumise qui était sous lui. Seigneur il la voulais sienne, et tenais a êtres son primale surtout. Mais un truc allé pas, en effet, aucun désire ou odeur de primelle envers lui. Sauf qu’il se trouvé en besoin vital, donc le remarque pas de suite. Du a la puissance de son sang, lichant juste son cou pour la cicatrisé. Quand d’un coup il se retrouve sur le dos, encore un peut dans les vape. Sunlda l’avais poussé pour se levé, s’arrangeant et rageant en se méprisant. Préfèrent disparaitre, la honte en elle en sortant, s’en rien dire a personne en plein jour.

Aux quartier résidentiel
Karl Cook était a son nouveau chez lui, avec Iona sa fille . jouant un peut avec elle, en repensant a la veille. Il avais rien oublié, mais ne le voulais pas non plus.
Nouvelle maison donc nouvelle vie se dit-il dans un sourire.
Mais avec de l’étrange dans celle si, chose qu’il adoré découvrir. Lui qui était bien loin de la réalité, de la fiction faut dire. Un autre monde était venu a lui, mais celui si était inconnu et dangereux. Lui qui avais encore rêvé des jumelles du soleil, comme le roi guerrier lui avait dit. Même en attendant sa sœur, le doc y pensé encore. Celui le fit finir au sol, du a l’assaut d’une fauve.
- Seigneur princesse c’est plus de l’amour, c’est de la rage vraiment…
- Oui papa, c’est quand que tatie arrive ?
- Bientôt mon ange, Anna va pas tardé
La petite remplie de joie et de vivacité, se mire a courir. Rigolant et tourbillonnant, pour faire volé sa nouvelle robe.
Mon dieu qu’elle était belle ainsi, le portrait craché de sa mère se dit-il en la regardant.
Il avais temps prié, oui il avais rêvé de la revoir courir depuis leurs accident. Celui même qui l’avais cloué dans un fauteuil roulant, jusqu'à il y a peut. La petite en avais encore besoin part moment, mais la de moins en moins vraiment. Elle en était sa fierté au docteur, vu que la fillette avais pas baissé les bras. De la voir ainsi dans le jardin, le rend heureux enfin. Iona était rayonnante de bonheur, sauf qu’une ombre flotté au tableau. Une chose allé se produire, ni l’un, ni l’autre si attendait. Oui car dans le noir du jardin, se caché J, le pire des néfastes. Comme ordonné, il devais les surveillé sans se faire voir. Sauf, qu’il rencontra un léger problème. De poids.
Une femme dans la trentaine, arriva et lui fonça dedans. Très belle, dans les un mètre soixante dix. Des yeux tiré turquoise, une chevelure blé aux mèche noir. Sauf que un truc l’attira direct, pas sa jupe courte non, ni son top. Mais sa pierre noir accroché au cou, ainsi que son tatouage de rose noir au bras. Automatiquement, Jake voulu t'attrapée direct. Mais manque de peau pour lui, la petite fille arriva. voulant tenté une pierre deux coup, mais la fillette hurla en courant vite. Alors que la femme se débatté contre lui, un drame se produis pour Iona. En voulant allé retrouvé son père, elle se tordis la cheville et tomba. Droit dans les escalier de la terrasse, cognant le dos au béton. Personne ne pu rien faire a temps, allant vite a ses coté. Alors que Sunlda, arriva aussi a ses coté plutôt en colère. Sa ne surpris cas moitié J, dans voir une des deux arrivé ici.
Lâche la et peut êtres sa ira vite…
Sœur du soleil, prend sa place et je la lâche
Viens m'attrapé fumier dit-elle en prenant son fouet.
Merde, elle avait oublié de s’armée pour la première fois. Une chance pour elle, son fouet la suivait partout. Sa la fis encore plus ragé, se qui était pas du tout bon pour lui. La tenant bien au cou, la guerrière vis que c’était point leur jours. Quand une bruine fine tomba, avec l’effet d’aiguille. Le mort vivant lâcha la femme, pour partir en courant si attendant pas. Rentrant le plus vite et discrètement possible, alors que toute les deux allèrent retrouvé le doc.
- Anna vite une ambulance s’écria le père.
- Non laissé nous faire Karl
Il ne répondit pas, s’occupant de sa fille comme il pu. Alors qu’elle envoie un SMS a sa jumelle, en la langue ancienne connu de peut.
<< Besoin de renfort chez doc, amène arme urgent niveau 5 >>
Tout en restant en mode vigilance, elle attend sous peut son arrivé. Sachant que avec Baldwin, ils allé vite étres a leurs coté.

Dans la caverne…
- Pourquoi se regard vers moi Sun ?
En effet, l’ange noir se fessais observé par elle dans le salon. Sa demande la fis sourire, se demandant quoi répondre de se dernier.
- Tu devrais peut êtres te planqué Gab
La voix de Bjohrn, retenti comme une idée des plus brillante. Mais il en fis rien, restant planté devant elle a la nargué. Egmont, se douté déjà de la cause. Vu la guerre entre eux avant de partir, prés a le massacré sur place surtout. Gabriel regarde tout le monde, puis les jumeaux avant de se retourné vers elle. L’un a coté de l’autre, bavardant et sans se battre pour une fois.
- Mon cadeau vous sa pas plus les filles ?
- Perso ? non, elle t’aurait tué et c’est encore le cas enflure
- Elle la pas vu, donc sa va s’enquis Thor.
- C’est vrais ou et ta jumelle ?
Edwarld, venais de redescendre, aillant entendu des voix partout. Attendant sagement, que un des trois digne lui répondre. Sauf que un SMS fut tout coupé, Sunniva pris son portable qu’elle regarde et le range. Regardant tout le monde, puis le roi afin de répondre.
- Chez le doc Cook monseigneur dit-elle directement en regardent Bjohrn. Préviens merlin et la gâchette, je les veut sur le pont de suite. Sa urge pense-t-elle a lui indiqué.
Les autres râlèrent de la voir partir, vu qu’ils était coincé la en cas de besoin. Alors que les jumeaux, pesta a voix haute leurs mécontentement. Mais rien allé changé a cela, pour cela que le roi ne fis et ne dit rien. Au contraire, il les laissa râlé un peut voir beaucoup. Se disant que sa allé êtres mieux avec elles, surtout le journée ou a présent il y aura toujours une relève. Sa allé êtres plus sécurisé pour la race, mais sa lui tardé de voir les autres et leurs atout. Il regarde les jumeaux pesté encore, puis les autres en croisant les bras en cherchant deux.
- Kylian et Amalrik ?
- Oui messire ? on et ici a votre service dit le moine une serviette au cou comme le mué.
- Saint scribe d’où sortait vous ainsi ?
- De la salle on s'entrainée seigneur
- Mais surtout, en massacré Baldwin pensa a précisé Egmont derrière eux.
Deux sifflement se fit entendre, comme si de rien était. Alors que tous les regardé, les fixé même. Mais ils ne firent rien que se regardé, pour éclaté de rire en même temps. Le roi fronce les sourcils, croisant les bras en attendant des explication. Mais vu comment le second du roi a dit cela, ils ne pouvais que rire. Car il était laminé voir au tapis a la fin, du moins avant que Bjohrn vienne le retrouvé.
- « Juste une mauvaise blague de merlin signa Rik d’un grand sourire. »
Main de fer lui traduis bien entendu, lui expliquant mieux la chose. Edwarld les fixa, puis vis en eux une grande affinité. Même a peine rencontré, ils c’était trouvé et pas que un peut. Disons qu’ils on pas mal de point en commun, rien que les art martiaux les réunissais a en devenir bon. S’aidant, s’alliant au combat, ils respectait l’art de l’autre en entrainement. Il venais de trouvait, le second pour faire équipe avec Kylian. D’ailleurs qu’il allé mettre a l’épreuve le soir même, souriant a cette idée et a une autre.
- Tien vu que vous deux c’est le grand amour, se soir vous faite équipe au par cet au nord de la ville ordonna le roi au deux compère. Gabriel pour te punir, tu sera avec Randi. Tolkien tu ira a la suite pour trouvé une maison au doc, que tu équipera et la branchera sur nous bien entendu.
- Tu peut allé en bas si tu veut proposa Bjohrn. Désolé Kylian de te volé ton amant, mais Amalrik montre lui ton bébé. On peut se connecté partout, joindre tout pays d’ici.
- Oh oui montre moi mon frère
Windows, vu son génie, se frotta les main. Sa le démangé vraiment, de retrouvé un ordi sous ses doigts. Oui, sa lui manqué et pas que un peut, celui si et accroc au touche et écran. Il se replace bien sa casquette brodé, une rose noir centré d’une dague sur cette dernière. Puis toucha son bouc tressé a mis cou, donnant un air de prof a ses moment. Sauf, avec son crane rasé, ou il fessais pur gothique. Le petit génie, suivi le mué sans si faire prié. Descendant a la salle, lui montrant le bureau en ouvrant la porte.
Sous ses yeux bien rond, se trouva une console de surveillance moderne, le dernier cris qui se fessais sur le marché. Avec les écran tactile et maniable d’un a l’autre, se qui le rendis dingue et bouche bé. Brad pitt lui fit signe de faire comme chez lui, avec un grand sourire vu qu’il avais réussi a l’étonné. C’est vrais il avais pas lésiné sur le prix, mais c’était pour la sécurité a tous.
- Dis moi rik ta des cam dedans ou dehors ?
- Oui
Il sourit et va vers un pan de mur, écarte deux panneaux coulissant. Découvrant des écrans de caméra, montrant tout les coin ou pièce. On y voyais même le roi et Bjohrn, se cherchant des poux avec Egmont. Le mué mis les écouteurs avec un gros sourire, pris le micro planqué pour lui filé.
Un rire de joie se fis légérement entendre, le prenant bien entendu et écouta leurs conneries. Pensant a quoi faire en blague, c’était une trop grande opportunité. Même en savant d’avance que la vengeance sera en retour, il ne loupera jamais une affaire aussi facile. Ils ricana un peut en les regardent faire, quand Kylian entra dans le silence. Pivotant direct la tête a sa présence, puis soupira de soulagement de voir qui c’était.
Le moine sourit se doutant d’un sale coup, en voyant la tronche qu’il tiré. Mais cette fois si, sa allé êtres marrant de le voir faire. Surtout que Edwarld aime pas sa en général, mais bon faut bien un peut de divertissement.
- Haut les mains peau de lapin, c’est le croc cou messire…

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
ViRoman
Admin
ViRoman

Messages : 297
Date d'inscription : 01/02/2011
Age : 37

MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   Mar 8 Fév - 16:27

Chapitre 12

Résidence Cook…
Sunniva et Rolf, arrivèrent comme deux flèches. Ne sachant rien sur l’affaire, juste que sa avait chauffé. Ils apparue proche de la jumelle, cela était un poil sur les nerf. Regardant la petite au sol, impuissante en voulant juste la vengé. Sun, mis sa main sur l’épaule a sa sœur, puis vis la serveuse. Le monde était vraiment petit, croyant jamais la retrouvé ici. Baldwin était aussi de la parti, invisible comme la plus part du temps. Merlin ne se montré pas, pourtant il se trouvé juste a coté du doc. Qui aida tend bien que mal, sa fille a revenir a elle. Karl espéré que une seul chose, que la chute handicape pas plus. Déjà que la petit et en fauteuil roulant encore, la sa serait s'acharnait de devoir tout refaire a zéro.
Sunlda, regarde sa sœur dans un long soupire, la rage émergé d’elle que personne pourra calmé. Même pas Thorvald, sa la ferait explosé vu se qui c’est passé. Mais, une question se posa, tout de même dans sa tête.
Pourquoi la sœur et non le frère ?
Cela était point logique venant d’un néfaste, mais pour le moment fallait vite partir d’ici. La tente tenais la main de sa nièce, lui parlant pour la faire réagir. Sauf qu’une lumière et un cris, se fis entendre et voir non loin d’eux.
- Merde, vite transporté les a la planque
- Je reste avec toi ma sœur
- Non hurla la jumelle de la lune.
Sunniva, prit la fillette dans ses bras, pour direct disparaitre. Alors que que Rolf, pris vite Karl part les épaule. Baldwin apparue et fis de même avec Anna, pour tous disparaitre. Quand celle qui était resté se frotta les mains, elle demandé cas se défoulé au combat. Mais ne voulais pas rentré, du moins pas avant d’avoir la tête du coupable, sur un plateau d’argent. Se le retrouvant en face d’elle prés a l’attaque, quand il fini en cendre sans l’avoir touché. Une blonde se fis voir derrière lui, en position avec une épée a double tranchant. Toute fine, dans les un mettre quatre vingt cinq. Avec un style boucle d’or vu c’est cheveux, habillé que de daim ou nylon que ne montra pas sa peau.
Wow se dit la sœur direct, en la fixant dans les yeux bleu mer. Celle-ci irais bien avec Amalrik confirmât-elle en pensé.
Sauf que a l’instant présent, le mot parlé était pas en option. Car l’alerte avais était donné, se fus avec joie qu’elles les ressue volontiers. Au moins les guerrières avais de quoi s'occupait, du moins pendant quelque seconde. Avec l’allure du nombre de cendre qui apparait au sol, sa les firent un peut sourire tout en se défendant.
- Sunlda en passant
- Beth pour vous servir
Dos a dos, encerclé part les mort vivant plus que déterminé. Ne voulant pas laissé les filles partir vivante, sauf qu’elles allé pas se laissé faire aussi facilement. Sa serait trop mal connaitre les deux femelles en quette de combat, dont celui si fus trop rapide a leurs gout. En effet, avec deux ou trois coup d’épée et de fouet, tous était déjà en cendre froide a leurs pied. Mais bon, toute les bonne choses ont une fin. Mais se posé aussi, des question l’une sur l’autre. Surtout si c’était allier ou ennemie, la sœur ne chercha pas trop a savoir non plus. Non elle pensé surtout a rentré, invitant la femelle a se joindre a elle. Juste avant de sauté sur un néfaste a sa droite, sorti une dague et lui tranche la gorge.
- D’accord je viens, mais je ne garanti pas de resté guerrière…
- Très bien boucle d’or sort-elle en vidant et balayant l’ennemie. Tu va voir des dingues…
Beth sourit au surnom, ricane de la suite. La laissant finir son travail bien commencé, sauf qu’elle ne savais pas du tout ou elle allé tombé. Ni avec qui la solitaire, allé faire la connaissant sous peut. Espérant juste, ne pas tombé sur la rose noire.
Ouais mère Gaïa pas eux, je vous en pris

En plein centre ville…
Le calme c’était fait entendre dans la caverne, quand une voix les fit sursauté. Alors que sa majesté, fessais le bon enfant avec son second. Mais aussi son très chère ami, mais ne si attendais point de celle la. Surtout dans se calme rare, encore plus en entendant :
- Haut les mains peau de lapin, c’est le croc cou messire…
Alors là, ils se regardent en reconnaissant le coupable, qui étrangement a pas trouvé mieux que une parti de Jack a dit. Il y eu un rire collectif dans le salon, sauf deux qui était dans leurs coin a grogné et pesté. Car en plus d’êtres coincé dedans, l’ange rajouta a leurs nerf des conneries. Mais vu que les goules, même si elles était guerrières était sorti. Leurs instinct de primale pris le dessus, enflammant les poitrines d’envie meurtrière d’un tit merdeux. D’êtres bloqué ainsi comme des incapables, les fis explosé et l’envoya voyagé très loin.
- SOS cul en feu sorti net Tolkien au micro.
A se moment là, les alarmes se mirent a sonné. L’alerte général fus donné, dans le poste de surveillance. Les caméra indiqua d’où sa venais, le gardien aperçue Sunniva avec un blessé. Amalrik pris le micro en main, cherche Bjohrn en sortant direct :
- Code vingt, code vingt au sous sol…
C’est ainsi que tous si rende, sans trop savoir se que sa voulais dire. Sauf bien entendu, ceux qui vivait ici. En arrivant, ils s’attendait a un combat ou intrus, mais non, la guerrière si trouvé avec les autres. Une fillette civil inerte dans ses bras, se qui mis le roi en rage total. Le doc s’écarta de Rolf, se précipitant vers Iona. Alors que Anna, semblé bloqué contre Baldwin.
S’en doute le choque ou découverte se dit-il en la soulevant.
Merlin la transporta dans une des chambres, prenant soin de la jeune femme. Quand Gab arriva, pris sa main d’une et mis l’autre sur son visage. Cherchant a comprendre se qui c’était passé la bas, sauf qu’il se retrouva a nouveau propulsé contre un mur. Le magicien ni compris rien, mais rigola sur se coup là. L’ange avais voulu voir le future, mais une grande force l’avait repoussé.
- Tu es prié de ne pas te foutre de ma gueule
- Impossible avec les roses noire sur ta tête
En effet, comment ne pas rigolé de cela ? C’était vraiment pas possible. Même la sœur du doc, qui avais réagis au bruit, rigola a plein poumon. Gabriel pesta en enlevant tout, mais eu un riptusse de la voir mieux. Du moins physiquement, car le mental était étrange.
- Dommage tu était sexe ainsi
- Va te faire foutre Baldwin
- S’il te plait ? resté polie devant moi Gabriel s’enquis t-elle avec un sourire ma nièce ou se trouve t-elle ?
- Désolé Anna, je pense avec son père
- Dans la salle de soin s’en doute rajouta merlin en les regardant.
Elle se leva, mais retombe d’un vertige. Secouant la tête comme si on l’avait martelé, surement du a se que Gab avait fait. Ils l’aida pour marché, allant retrouvé la petite. En effet, elle était ou l’homme lui avais dit. Enfin la jeune femme se posa de réel question, qui avant ne se les aurait jamais posé. Car depuis vingt ans qu’elle les connais, jamais on les voyais viellir ou malade. Combien de fois la sœur les avais servis au club ? des millier de fois même plus. Entrant dans la salle, tombant nez a nez avec les jumeaux et Sunniva.
- Thorvald, Dragos ?
Que se passe-t-il ici merde ? s’interroge-t-elle.
- Nous même ma belle
- Vous, vous connaissait ? demanda le doc.
- Oui depuis que je bosse au club, vingt ans quoi. Hein ma fouille tête ?
- Ouais ma puce sorti Gab d’un sourire.
Son frère, fronce les sourcils. La regardent sérieusement, croisant les bras. Pas du tout contant, surtout au surnom de l’autre. Elle couru se caché même dans ses bras, aimant pas quand il avait se regard là sur elle. L’ange montra sa douceur et son sérieux, l’entrainant contre lui et montre les canines pointu.
- Tente pas de me faire peur toi, lâche ma sœur cure dent
- Sœur ? tous fus étonné sauf l’ange noir.
- Oui c’est mon frère, il était sur New York pour Iona après leurs accident. Destiny était sa femme, c’est le meilleur chirurgien de la ville aussi…
- Non… j'était ! plus a présent, c’est fini pour moi sa !
- Maman…
Il se retourne net, la petite avais les yeux ouvert. Le doc se penche et la sera contre lui, soulagé et heureux de l’entendre. Sa fille était toute sa vie, aillant plus rien a coté. Pourtant, jamais il va se plaindre. Juste avancé son chemin, jusqu'à son trépas dans l’eden. Elle passa ses petit bras a son cou, serrant doucement en fermant les yeux.
- J’ai mal au dos papa, mes jambes ! je les sens plus…
- Seigneur, non pas encore…
Anna, flancha de cette nouvelle. Alors que Gabriel la tenais, aillant nullement lâché celle si d’un poil.
Part chance se dit-il en la soulevant.
Sortant avec les jumeaux, retournant au salon, ou attendez les autres. Alors que le doc, rassura sa puce, avec peut de conviction. Les deux ans parti en fumé, sa le rendait dingue. Mais nul colère sorti de lui, s’occupant d’elle de son mieux. Part chance il y trouva tout ici, se qui l’étonna pas mal en faite. Sunniva, était resté la avec lui, l’aidant comme elle pu. C’est alors, que Sunlda fit son apparition au salon, puant la cendre froide mais aussi en rage.
- Thor voila ta fifille qui es rentré
D’un coup, l’ange se fit balayé. Comme envolé a travers la pièce, la jumelle disparue elle aussi. quand un << Boum >> se fit entendre. La guerrière était devant lui, la main a la gorge. La rage montante de plus en plus, il en toucha même plus le sol. Puis elle l’envoie boulé sur Baldwin, pour soufflé un peut en se retournant. Merlin, s’amusa a le faire marché sur les mains. Sa en fit rire bien grand nombre, même Anna qui était assise. Il l’avais mérité, tous le savais et laissa faire.
- Je vais te confier a Amalrik et Kylian toi. Puis tu aime volé, car trois voir quatre fois en une nuit dit donc fit le magicien dans un riptusse mauvais.
Tien ou sont passé c’est deux la encore ? se demande-t-il en ne les voyant pas.
- Une sacré bande de fou, tu a la Sunlda…
Tous, même Gag au sol tourna la tête. Beth, fis son apparition, souriante en allant vers elle. Le roi se leva, alors que les guerriers l’entoura direct. L’arrivante, le reconnaissant fit un pas en arrière.
Calme les gros muscle, voila Beth, enfin boucle d’or qui ma aidé a tué des fumiers
Bethy, saint scribe. Tu es encore en vie
Ouiep, pas grâce a la confrérie Edwarld fit-elle la main sur son épée double. Puis gardé vos regrée pour vous, mon père Edern vous ilatré, mais pas moi sort-elle de sa colère. Désolé de vous faussé compagnie, mais d’autre merdeux m’attend ailleurs…
Les anciens, furent indigné et outré a ses mots. Sauf au nom de l’ancien guerrier, mort au combat depuis plus de cent ans. Laissant sa fille derrière lui, surtout seul dans se monde. Edern, était un vampire bon et très intelligent. Il avais donné jusqu'à sa vie pour le roi, sa avait était une grosse perte. La jumelles en compris que dalle, laissant sa tension retombé. Quand, Amalrik et les deux autres arrive. La autarkis, comme appelle la race, ceux qui rejeté le roi. Se retourne pour partir, mais tombe contre le bad boy.
Oh non scribe, pas cette odeur se dit-elle en inhalent le parfum qui sortait du mué.
Se sang si pur et intense, ainsi que son essence de mâle primale. Quand leurs yeux se croisèrent, il en resta mué plus qu’il l’était. Se contemplant, avant qu’elle disparaisse d’un coup. Alors que tous se détendis, se relâchant un peut de plus la voir. Sauf lui qui ne compris rien, mais se senti seul d’un coup a en soupiré.
Sunlda, sur le coup, alla retrouvé Sun. Qui était resté avec Karl, s’occupant de la petite comme il faut. Alors, que tous dans le salon, fessais plus omble connaissance. Parlant aussi, de tout se qui c’était produit dans la nuit. Le roi, était fière de son équipe. Que les troupes, se réunissait a merveille, sans dispute ou rejet.

_________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumeange.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Jumeaux Du Diable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Jumeaux Du Diable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cahors : la légende du pont du diable
» Les " jumeaux " du Titanic
» Les Jumeaux de Conoco Station de Duchazeau
» Sauce du Diable pour fondue
» [Colfer, Eoin] Que le diable l'emporte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plume D'Ange :: ROMAN :: VAMPIRES-
Sauter vers: